Que faire pour faciliter l’accès au travail des handicapés ?

Rédigé par maximus (24actu) le 17 mars 2011.

L’accès au travil des personnes handicapées est un enjeu crucial pour leur insertion sociale et l’acceptation sociétal de l’handicap. Des associations, mais aussi des entreprises, luttent pour une meilleure intégration des handicapés dans le monde du travail.

Voilà plus de 20 ans que l’Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefisph) se bat pour faciliter l’accès au travail des personnes handicapées. Un combat loin d’être gagné malgré des progrès significatifs dans la perception et l’acception du handicap.

L’Agefiph, association référence pour l’insertion professionnel des handicapés, travaille en partenariat avec le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP) , la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées (CNSA) ,  et Pôle emploi.

Des entreprises se sont associées à cette démarche. Leur participation est indispensable pour faciliter l’intégration professionnelle. Mc Donald’s finance en partie le site www.hanploi.com, dont le but est de favoriser l’accès au travail des handicapées.

Le groupe Casino est également particulierement actif. Sans contrainte légale, le groupe de Jean-Charles Naouri a signé la charte “Handipacte” via laquelle il s’engage à compter 10% d’employés handicapés. Une réussite remarquable et unique dans le monde de l’entreprise !

Le Groupe Lagardère est également un bon élève avec la Fondation Jean-Luc Lagardère qui essaye de créer du lien social, en particulier pour les personnes handicapées.

Si ces initiatives vont évidemment dans le bon sens, elles ne sont malheureusement insuffisantes et ne permettent pas encore de gommer la discrimination à l’emploi dont sont victimes les handicapés en France.

Déjà 2 remarques sur cet article

  1. debert dit :

    bonjour,

    je suis étonnée de voir cette image dont je suis l'auteur sur votre site alors que personne ne m'en a jamais demandé l'autorisation, cette image n'ets pas libre de droits.

    merci de me contacter

  2. notre équipe dit :

    @debert : nous avons retiré votre illustration. Nous ne savions pas que l'image n'était pas libre de droit. Toutes nos excuses.

Laisser un commentaire