Robert Ménard dénonce le “mépris” contre le Front National

Rédigé par lateigne (24actu) le 23 mars 2011.

Robert Ménard s’est offusqué mardi du “mépris” affiché par la classe politique (et notamment la gauche) à l’égard du Front National et a estimé que le fort taux d’abstention lors du premier tour des cantonales devraient inciter les politiques à se remettre en cause.

“On nous fait le coup du mépris. Le Front National n’aurait pas de programme. On peut ne pas être d’accord avec le programme du Front National, mais dire qu’il n’y a pas de programme c’est se foutre du monde”, a déclaré l’ancien responsable de Reporters Sans Frontières devenu l’un des francs-tireurs des médias.

Le journaliste s’est emporté sur la stratégie de Front Républicain qu’essaye de mettre en place la gauche. “Il ne faut pas un élu du Front Naitonal ? Et pourquoi donc ? Un parti qui représente 10, 12, 15% et qui n’a pas un conseiller général, pas un sénateur, pas un député, c’est ça la démocratie ?”, s’est emporté Robert Ménard pour qui le FN est un parti républicain : “sinon on le dissout !”.

“55% d’abstention et il n’y en a pas un qui se demande si ce n’est pas un désaveu de toute la classe politique, si c’est pas les promesses non tenues par les uns et les autres qui sont sanctionnées”, a-t-il enfin déclaré.

Déjà 5 remarques sur cet article

  1. Courtial jean dit :

    U M P S= Union Pourle Maintien des Privilégiés Socialistes ????????

  2. Satelmarc dit :

    Bravo, totalement d'accord avec Ménard !

    La démocratie à la Française est bien une démocratie de façade.

    Il est d'autant plus choquant de voir tous les politiques qui "crachent" sur les gens qui ont voté FN au 1er tour alors que beaucoup de ces gens là étaient dans leur propre camp et que ce sont eux qui ont généré cette situation de défiance, de désir de sanction, de vouloir exprimer une refus des méthodes politiques de toutes tendances, qui étouffent la France depuis 30 ans.

  3. Satelmarc dit :

    Il est URGENT de rétablir les élections à la proportionnelle sur tous les scrutins sauf la Présidentielle. Là on pourra enfin avoir dans nos communes, dans nos régions et département une réelle gestion démocratique et éviter l'hégémonie de la politique de certains partis sur certaines régions. (notamment pays de loire et Nantes métropole – – -)

  4. Laulau dit :

    Satelmarc

    "sur tous les scrutins sauf la Présidentielle"

    Et pourquoi pas la proportionnelle à la présidentielle ? On élirait des tronçons de candidats. Je gage qu'ils seraient moins nombreux à se bousculer au portillon.

  5. Laulau dit :

    Je suppose que Monsieur Ménard est pour la proportionnelle?

    Quant au désaveu de la classe politique, peut être que les journalistes et leurs questions en bois n'y sont pas pour rien.

    Par exemple ce matin G. Durand interroge Hamon, au lieu de lui demander dix fois si Aubry est candidate, ce dont on se fout … Royalement, pourquoi ne pas lui demander comment le PS peut à la fois être contre l'austérité en France et pour … dans la Grèce du socialiste Papandréou ?

Laisser un commentaire