Fonctionnaires : La Poste invente la grève sans raison

Les syndicats de La Poste ont enfin trouvé la riposte quand il n’y a pas de réforme pour justifier une grève ou de méchants patrons pour aliéner les travailleurs : faire une grève contre “la mal vivre au travail”. Tout un programme qui va à coup sûr mobiliser en masse les fonctionnaires.


Les syndicats de la fonction publique n’ont peur de rien. Faute de trouver un motif suffisant pour leur grève trimestrielles, les syndicalistes de La Poste ont inventé un nouveau concept : “le mal vivre au travail”.


De quoi s’agit-il ? De “la souffrance et les conditions de travail, sur la réorganisation du travail et la déstabilisation du personnel”, explique sans rigoler un responsable syndical…


Pour le reste du monde ça s’appelle le stress au travail (et c’est ce qui différencie le travail des vacances), pour La Poste, c’est du mal vivre et ça justifie une bonne petite grève ! On a beau chercher, on ne voit pas d’autre raison à cette grève…


Si mal traités les postiers ? Pas sûr que les “travailleurs” du privé prennent très bien ce nouveau petit caprice des privilégiés de la fonction publique qui ne ratent jamais une occasion de faire une petite grève quand les beaux jours arrivent.



On vous recommande

A propos de l'auteur lateigne (24actu)

15 réactions à “Fonctionnaires : La Poste invente la grève sans raison”

  1. salut à toi

    je vais te faire une rapide explication de texte

    je viens du privé(la grande distri) et cela fait 10 ans que je suis facteur. Avant de juger, il faut venir travailler à la Poste. Je peux te dire que, comparée au secteur privé, La poste est devenue la pire entreprise.

    Alors non on ne fait pas grève sans raison!!!

  2. "La teigne", attends un peu d'être obligé d'aller faire la queue dans une poste pour aller chercher ton courrier. Au lieu de taper sur les salariés, tu ferais mieux de garder tes articles pour les privatisations. Regardes GDF, les tarifs ont augmenté de 56,38% en 6 ans, mais 20,3 milliards d’euros ont été reversés aux actionnaires en 5 ans.

    Comprendras-tu que les compressions de personnel permettent de faire des économies, non pas pour l'usager, mais pour les actionnaires ?

    Mais bon, le populisme est à la mode pas vrai ?

  3. j'ai travaillé dans le privé on était bien mieux payé et le travail était bien plus cool, ca fait 2 ans que je suis facteur et on est traité comme de la merde avec un salaire de 1030 euros net et des heurez supp non payées, cé fini l'époque des fonctionnaires dans mon bureau il y a 20% de fonctionnaires, le reste on est des contractuels de droit privé

  4. Quelle haine !

    Vas-y toi travailler à la poste .

    On en reparle après , d'accord ! Au fait je suis indépendante et je défendrais tout le temps le mal être au travail quel qui soit ! .

  5. une telle publication est lamentable!! viens faire une journée sur les tournées, et tu verras si tu trouve toujours normal de se laisser manger comme ca !! nos heures supp ne sont pas payées , les moyens de remplacement de moins en moins nombreux. dans le bureau ou je travaille , sur 30 employés, 10 étaient en janvier sous traitement antidépresseur ! normal non ?

    alors tes commentaires gardent les pour tes patrons , a moins que tu n'en soit un !!

  6. Allez faire un tour au Japon, je pense que les facteurs sont moins à pleindre… ou même en Espagne !! j'en ai marre de ces Français qui se plaignent sans arrêt…

  7. Et pourquoi pas démissionner et changer de boulot, si c'est si affreux que ça, et oui il faut oser, ou sinon il faut avoir de sacré intérêts de rester à la Poste…

    Un jour il faut choisir, ou l'assurance d'avoir toujours un boulot et avoir la tête vide quand on rentre chez soi, ou prendre un peu plus de risque pour avoir de meilleures conditions de travail… ça ne tient qu'à vous les postiers, mais faire grève c'est trop facile et honteux.

    De toute manière maintenant à chaque fois que vous faites grève vous vous tirez vers le bas et vous décrédibilisez…

  8. je vois que pas mal ont réagit à cet article populiste au possible.Mais quant à la dernière remarque il faut savoir que les avantages n'existent plus comme avant et la sécurité de l'emploi non plus.En effet, au gré des restructurations les tournées sont supprimées et certains facteurs fonctionnaires sont susceptibles d'être "mis à disponibilité sans solde".Il y a une chose qu'il faut comprendre aussi, on ne quitte pas la poste car on aime notre métier et le lien social qu'il implique vis à vis de la population.On a le service public dans le sang.Perso oui j'ais la possibilité de faire grève(c'est un droit pour tous) mais je perds 56 euros/jour de grève alors je ne vois pas ou est la facilité….

  9. I precisely wanted to thank you so much once again. I am not sure what I would've handled in the absence of the entire secrets contributed by you over this field. It had become the frightening setting in my position, nevertheless viewing the specialised way you solved it forced me to weep for happiness. I am grateful for this guidance and expect you recognize what a great job you are always getting into training most people all through a blog. More than likely you've never come across all of us.

  10. Le problème n'est pas de savoir si vous avez de bonnes raisons de vous plaindre mais que vous profitiez de votre position de monopole pour obtenir ce que vous souhaitez. La plupart des gens qui ne sont en rien responsables de votre situation doivent toutefois subir cette greve.Des dizaines de milliers de personnes ne recoivent plus de courrier depuis près d'un mois du fait de la grève de quelques dizaines de personnes. Comment peut-on trouer ça normal dans une démocratie ?

  11. En 25 ans de boite c'est la première fois que je fais grève et c'est pas pour faire plaisir au syndicat ou pour faire le malin.Ce qu'il se passe c'est que vous vous voyez juste votre trou de balle.Et je reste poli!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.