Les méfaits de l’église : Les pratiquants sont des gros

Un lien de cause à effet surprenant vient d’être découvert par des chercheurs américains : aller régulièrement à l’église favoriserait l’obésité.


C’est en tout cas ce qu’a montré une étude réalisée par l’institut de recherche Northwestern Medicine : les statistiques prouvent que les américains qui se rendent régulièrement à l’église ont davantage de chances d’être atteints d’obésité que ceux qui préfèrent s’adonner à des activités moins pieuses le dimanche.

 

L’échantillon d’étude comportait 2400 personnes âgées de 20 à 32 ans qui ont été suivies pendant 18 ans. Autant dire que les résultats sont le fruit d’une étude de long terme.  C’est à l’occasion d’une conférence pour l’American Heart Association que les chercheurs ont fait part de leurs résultats : les personnes se rendant à l’église à une fréquence d’au moins une fois par semaine sont deux fois plus susceptibles d’être touchés par des problèmes d’obésité que les non pratiquants.

 

L’explication est assez simple : aller à l’église favorise les liens sociaux et pousse à la consommation. Le directeur d’étude Mattwew Feinstein livre son analyse du phénomène dans les colonnes du Time : “En se réunissant chaque semaine, ces adolescents se gavent de junk food. Cela entraîne de mauvaises habitudes alimentaires responsables de la prise de poids, voire de l’obésité”.

 

Espoir des scientifiques : utiliser les liens sociaux au sein de ces communautés pour pousser les fidèles à faire autre chose que s’asseoir confortablement sur les bancs de l’église, à savoir se mettre au sport et au régime !

On vous recommande

A propos de l'auteur machal

2 réactions à “Les méfaits de l’église : Les pratiquants sont des gros”

  1. It's appropriate time to make some plans for the future and it is time to be happy. I've read this post and if I could I wish to suggest you some interesting things or advice. Maybe you can write next articles referring to this article. I desire to read more things about it!

Répondre à Lakeshia Oneal Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.