Une église vendue : vers la fin du catholicisme français ?

egliseLa terrible nouvelle est tombée hier : à Nancy, une église a été vendue pour être remplacée par un centre commercial. Épisode anecdotique choquant ou lancement d’une tendance de fond ?

 

“Le 21e siècle sera religieux ou ne sera pas”. Cette maxime attribuée à André Malraux ne semble pas visionnaire quand on apprend qu’un évêché a vendu une église pour que les promoteurs en fassent un centre commercial. En effet, l’église catholique Saint François d’Assises, de Vandœuvre-lès-Nancy, en Meurthe-et-Moselle, sera transformée en supermarché.

 

L’économe du diocèse, Michel Petitdemange, a ainsi déclaré : «Nous avons mis en vente cette église Saint-François d’Assises en 2007 car il y a eu une évolution de la pratique et du quartier : aujourd’hui, seule une petite centaine de fidèles s’y rendent, alors qu’elle peut accueillir plus de 700 personnes».

 

Entre la construction de nombreuses mosquées, d’un côté, et le matérialisme consumériste qui gangrène les ouailles chrétiennes, d’un autre côté, on se pose de nombreuses questions sur notre pays où le royaume des cieux a été remplacé par celui du pognon sous couvert de “progressisme”.

 

Ringardisé par les journalistes, la pub, et la société du spectacle, le catholicisme ne suscite plus l’engouement. De nos jours, ce sont les grandes surfaces qui font rêver, qui motivent les foules… Vous avez dit pathétique ? Sentiment religieux qui s’étiole, pratique de l’Islam qui se généralise, le catholicisme semble bien mal en point dans notre pays !

On vous recommande

A propos de l'auteur patsoul (24actu)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.