Un homosexuel voulait adopter son concubin

homo_nudisteDernièrement, un couple gay a fait une demande particulière au tribunal : l’aîné des amants (âgé de 15 ans de plus que son compagnon) voulait tout simplement adopter son mec. Le tribunal a rejeté la requête. L’incompétence et le neo-fachisme de notre justice n’ont pas de limite…

 

Au nom de quel droit la cour de cassation a-t-elle empêché deux hommes de s’aimer librement. Dans un pays démocratique et moderne, est-il normal de ne pas pouvoir devenir le papa de son chérie si l’envie nous en prend ?

 

Qui sont les fachos, les réactionnaires, les cathos intégristes, les inquisiteurs homophobes qui ont manipulé la justice au nom de préceptes archaïques. Quelqu’un pourrait-il expliquer à tous ces bigots que nous sommes au 21e siècle ?

 

Mais que tous ces réac ne rêvent pas trop, le monde est en marche et l’on ne pourra pas indéfiniment empêcher l’amour sincère et profond. J’ai fais un rêve : bientôt, devenir le parent de la personne avec qui on couche ne sera plus un tabou et la justice n’aura rien à y redire. Bientôt, même, il sera possible, à l’inverse, de coucher avec son enfant, sous condition, bien sûr, qu’il soit consentant (il paraît, d’ailleurs, que certaines bourgades du Nord-pas-de-Calais bénéficient déjà de ce privilège libertaire). Car deux personnes qui s’aiment ne peuvent-elles pas faire ce qu’elles veulent de leur amour ?

 

Petit à petit, nous sortons de la société conservatrice médiévale et de son modèle de famille et d’amour. Grâce au courage de personnalité comme ce formidable couple gay qui est allé au bout de ses convictions, le monde avance. Un jour, avec un peu d’espoir, il sera enfin possible d’épouser sa maman et/ou sa fille…

 

Vive le progrès !!!

On vous recommande

A propos de l'auteur patsoul (24actu)

4 réactions à “Un homosexuel voulait adopter son concubin”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.