Laurent Blanc innocenté : Mediapart dans le viseur

edwy_plenel
Cet homme est-il un gourou des bienpensants ?

Dogmatiques, sectaires, illuminées, staliniennes, vichystes ? Les adjectifs ne manquent pas pour tenter de définir les méthodes et motivations d’Edwy Plenel, dirigeant de Mediapart. En effet, suite à la polémique des “quotas” autour de la Fédération française de football, le journaliste et son site poubelle ont prouvé les limites de leur folie inquisitrice.

 

Les commissions pathétiques et consensuelles chargées d’enquêter sur la polémique issue de déclarations tenues lors d’une réunion de travail ont rendu leur verdict : Laurent Blanc n’a rien à se reprocher et la FFF pas grand chose… Ceux qui avaient lu, stupéfaits, les propos tenus par l’entraineur de l’équipe de France savaient déjà qu’il n’y avait rien de mal. Mais dans un pays où un journaliste est condamné par la justice pour avoir exprimé de simples réalités sociologiques (un dénommé Zemmour par exemple…) on pouvait s’attendre à tout.

 

Malheureusement pour les bienpensants de tous poils, il n’y avait tellement rien à dire sur cette histoire que tout le monde a dû concéder le sésame de “non raciste” à un pauvre Laurent Blanc dont le seul tort dans cette affaire aura été de céder aux sirène médiatiques et de présenter ses excuses pour une faute qu’il n’a pas commise.

 

Sans revenir sur cette affaire grotesque dont nous avons déjà parlé, ce sont Mediapart et Edwy Plenel qui doivent être dans la ligne de mire une fois de plus :

 

Il est tout de même étrange (le copinage ça a du bon) que les inquisiteurs de Mediapart ne soient pas déjà sous le coup de la justice : micros caché, espions dans les réunions de travail, appels à délation, mise en place de pièges pour récupérer des petites phrases… il ne s’agit plus de journalisme mais de chasses aux sorcières abusives. Au nom de la liberté d’information le gourou bienpensant devient une sorte de big brother qui pointe du doigt les méchants.

 

Il s’agit quand même de bousiller la vie d’hommes et de femmes afin de vendre quelques papiers. A ce petit jeu, Mediapart et ses auteurs risquent de perdre gros. Un jour ou un autre, différents journalistes useront des mêmes outils pour piéger Plenel et consorts, ils jetteront à leur tour l’opprobre sur l’honneur d’êtres humains de manière racoleuse. Ce jour là, Plenel ramènera sa moustache sur tous les plateaux télé afin d’expliquer l’importance du respect de la vie privé et de l’éthique journalistique !

On vous recommande

A propos de l'auteur patsoul (24actu)

3 réactions à “Laurent Blanc innocenté : Mediapart dans le viseur”

  1. Le probléme avec Médiapart c'est qu'il se veut un média investigateur mais également Procureur. Il est le SEUL à déterminer ce qui est bon ou mauvais, ce qu'il faut ou non penser.Et gare à ceux qui seraient en contradiction avec les affirmations et les jugements de valeur de Médiapart. Je crois que l'affaire Bettencourt-Woerth lui est monté au cerveau…

  2. Mediapart est une officine qui fait son miel sur la polémique , ils sont contre tout ce qui est pour et pour tout ce qui est contre …Pour eux le bonheur , c'est foutre la Merde et créer le Buzz …Intellectuellement une nouvelle race de terroristes intellos ! Accuser , déformer ,contre dire plus le sujet est brûlant plus ils vont alimenter l'incendie ! Là sur ce sujet au combien urgent , ils ont tenté de monter les uns contre les autres . Pourquoi , c'est quoi leur objectif …opposer les français entre eux dans quel but ? C'est du terrorisme , une forme anarchisme BoBo d'intellos ….C'est cela Mediapart et son chevalier "banc" des idées E.P ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.