/>

Un photographe révèle l’étrangeté de nos yeux

Rédigé par machal le 16 mai 2011.

Qui a dit que les yeux étaient les fenêtres de l’âme? Cette partie si précieuse du visage que les poètes et les lovers s’empressent de vénérer à la première occasion? Quand on les regarde d’un peu plus près, comme l’a fait Suren Manvelyan, scientifique et photographe arménien, on est plus proche du malaise que de l’extase…

 

Professeur de sciences physiques, de mathématiques et d’astronomie en Arménie, Suren Manvelyan a mitraillé le monde avec son objectif dès l’âge de 16ans. Plutôt intéressé par la prise de vue macro, la vue zoomée à l’extrême, il s’est amusé ici à photographier le minuscule de nos prunelles. Et le résultat est …terrifiant!

 

Ses clichés ont été publiés dans de nombreux journaux et magazine, en particulier la série de photographie intitulée “Your Beautiful eyes” (“vos beaux yeux”). Il a pris pour cobayes ses proches, amis, et élèves pour créer cette galerie déstabilisante.

 

L’éclairage utilisé et le zoom puissant des yeux donnent un effet des plus impressionnants. Tous les reliefs de l’iris sont mis en valeur, dévoilant un pourtour ressemblant à un réseau de minuscules fibres agencées comme une très fine dentelle. os yeux ont en fait des allures tantôt de surface extraterrestre, tantôt d’étrange bestiole de fond marin.  Le trou  noir de la pupille est des plus cauchemardesques…Cela a tendance à évoquer le trou béant dans lequel le méchant Jabba le Hutt veut précipiter Luke Skywalker et ses amis dans Star Wars.

 

Pour voir la série réalisée par le photographe, et qui révèle des yeux d’une diversité étonnante, cliquez ici:

Your Beautiful Eyes

Déjà une remarque sur cet article

  1. […] Un photographe révèle l’étrangeté de nos yeux […]

Laisser un commentaire