En banlieue, des policiers menacés de mort pour l’Aïd ?

Que disent les journalistes, si prompts à s’émouvoir des “bavures et brutalités policières”, face à la haine caractérisée de la police qui règne dans les banlieues françaises ? Ils réservent évidemment leurs gros titres pour évoquer ces délinquants “victimes” d’une société violente (pour reprendre les termes du programme socialiste).

 

A Grigny, charmante bourgade de la grande couronne parisienne, les petits voyous qui tiennent la cité ont adressé un petit message de bienvenue aux forces de police, tagué sur un mur du centre-ville : “Bienvenue en enfer. On va fumer un keuf c’est bientôt l’aïd” en référence à la fête musulmane du même au cours de laquelle les fidèles tranchent la gorge d’un mouton.

 

Des menaces de morts on ne peut plus claires, que les policiers prennent tout à fait au sérieux tant les violences et les attaques à leur encontre ont explosé ces derniers temps… Certains policiers ont d’ailleurs fait état de la volonté exprimée clairement par ces voyous de “fumer un keuf” à titre d’exemple et démontrer ainsi qu’ils contrôlent leur ghetto.

 

Peut-on laisser passer de telles provocations sans montrer à ces racailles que le sentiment de toute puissance et d’impunité qu’ils ressentent est tout à fait justifié ? Combien de temps encore la France acceptera-t-elle ces zones de non-droit ? Le silence des politiques et des médias n’est pas acceptable.

On vous recommande

A propos de l'auteur lateigne (24actu)

6 réactions à “En banlieue, des policiers menacés de mort pour l’Aïd ?”

  1. on n'entend pas beaucoup SOS racisme le MRAP et autres associations anti raciste pourtant prompte à accuser toute personne qui pourrait exprimer une opinion exemple Zemmour qui pourtant exprimait une évidence mais le racisme ce n'est que pour les gens de couleur les autres on peut les traiter n'importe comment ce n'est pas du racisme !!!!!!!!!!!!

    vivement que ça change en 2012 !!!!

  2. J aimerai dire à Gregory une chose:

    il y en a trop.

    Ils sont en train de nous envahir.

    Qu ils fussent Indous, Juifs, Chinois ou meme Bisounours: c est le nombre qui nous emmerde.

    En + quand ils sont agressifs et portent en eux une culture tres différentes impéralistes et racistes – c est encore plus facheux.

  3. désolé de vous decevoir les raciste mais la phrase a était reprise par un rappeur dénommé LA FOUINE et le sens de la phrase veut dire que si un keuf meurt c'est l'aid car la féte de l'aid est que bonheur…et pti rappel pour les ignorants nous sommes tous les fils d'adan et eve.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.