/>

La chapelle Fistine pour lutter contre l’homophobie (video)

Rédigé par lesoufflet le 13 juin 2011.

la_fistiniere

Il est mal en poing...

Un très beau reportage sur l’amour coupe la chique aux homophobes de tous poils. Tant qu’il y a de l’amour et/ou des adultes consentants, une batte de base-ball, un plot de circulation ou une (voire 3) boule de pétanque peuvent être des instruments du bonheur. N’en déplaise aux inquisiteurs homophobes !

 

La tolérance a fait un grand pas avec ce reportage particulièrement touchant sur une fistinière (traduisez lieu dédié au fist-fucking, cette superbe preuve d’humanité qui consiste a mettre son poing puis son bras dans l’anus de son partenaire) créée dans le Cher par un charmant couple gay.

 

Ceux qui ne connaissent pas, les fachos, les réac, les conservateurs répugnants, les méchants quoi, ne manqueront pas de se moquer de cette pratique amoureuse. Certains trouveront cela pervers, d’autre seront dégoutés. Que ces petits esprits étriqués retournent pratiquer leurs ennuyeuses pénétrations vaginales avec, comble de la beaufitude, leurs femmes !!

 

Car en vérité, qu’est-ce que la normalité ? Qui sont les personnes qui peuvent se permettre de dire ce qui est bien ou mal, ce qui est pervers et sain ? N’oublions jamais qu’au Moyen-Age et au Texas, la sodomie est interdite ! Si l’on ne repousse pas toujours un peu plus les limites,  on donne raison aux tarés conservateurs et on se prépare à subir bientôt la chape moral que nos parents si rationnels et raisonnables ont eu tant de mal à faire sauter en 68. Déjà qu’il est interdit de vivre une passion charnelle avec un Labrador, imaginez s’ils nous interdisent de mettre des objets dans nos derrières…

 

Regardez donc ce reportage bouleversant qui ne manquera pas d’ouvrir le cœur, même aux plus réactionnaires, et de faire comprendre à l’humanité que le fist-fucking est l’avenir de l’homme. Grâce à l’élimination des barrières morales obscurantistes inculquées par le judéo-christianisme, notre plaisir n’a maintenant plus de limite. Souhaitons juste que le tenancier de la fistinière, son compagnon Juan Carlos et sa sœur puissent faire un enfant à trois comme ils en rêvent et l’élever dans leur petit jardin d’Éden, cette tendre fistinière. Il n’y aurait pas de plus beau cadeau pour récompenser leur courage et la pureté de leurs amours.

 

 


La Fistinière sur Fluctuat.net 

 

Pour ceux qui n’auront pas eu le temps d’aller jusqu’au bout de cet apprentissage de la tolérance en vidéo, voici un best of des citations touchantes, parfois troublantes de cette joyeuse bande de fisteurs qui nous en apprend beaucoup sur la vie, mais aussi sur nous même :

Tout d’abord le courageux témoignage de la sœur du patron de la Fistinière qui raconte la force qu’il lui a fallu pour passer le cap et participer a des séances de fist-fucking :

“Tu vas dans une salle de baise ou tu es à côté de ta sœur, ben il y a quand même des limites à ne pas franchir.” […] “J’ai eu un jour un client qui m’a demandé tout simplement si j’avais envie de le fister j’ai demandé à mon frère si je peux, il m’a dit oui vas y monte après tout.”

 

Ensuite, une visite guidée des petits coins de la Fistinière :

Parc d’attrape-fion :

“Comme ça on bronze en fistant !”

 

Chapelle Fistine :

“Pour les boules de pétanques, effectivement, ce sont des objets que l’on utilise relativement souvent, ainsi que les boules de billard. Les boules de pétanques, on peut utiliser je sais pas, une, deux, trois, j’ai vu rarement au delà de trois parce que quand même ça prend de la place, c’est un métal lourd…”

 

Enfin, un mignon fisteur nous explique sa dernière aventure de fist :

“Le challenge avec l’autre avec qui j’étais tout à l’heure, c’est double fist avant dimanche !”

 

Rendez-vous à tous nos lecteurs dans le parc d’attrape-fion, pour une parade amoureuse qui prouvera définitivement que la norme est un concept réactionnaire totalement dépassé.

Déjà 4 remarques sur cet article

  1. Wiloooo dit :

    Encore un reportage stéréotypé…. Mon dieu lol ça fait peur !

  2. Mathieu dit :

    Je trouve le ton satirique que vous utilisez totalement déplacé. J'y vois un hétérosexisme sous-jacent. Toujours cette même population qui se plaint de voir des homos partout, qu'être homo c'est devenu "in" (il n'y a qu'eux pour dire ça alors que les conditions de vie des homosexuels sont toujours les mêmes, que les mentalités ont à peine évolué et qu'il y a toujours autant de suicides chez les jeunes homo). Je trouve cela, pardonnez-moi… complètement irresponsable. Alors certes, oui, ce sont des pratiques assez extrêmes mais ce genre de choses, il y en a tout aussi bien chez les hétéros que chez les homos donc stigmatiser les homos avec ce genre de trucs, non merci !! On a sûrement pas besoin de ça. Surtout que ce genre de pratiques n'intéresse qu'une petite partie de la population homosexuelle.

  3. Lamatraque dit :

    “La chapelle Fistine pour lutter contre l’homophobie”

    En quoi sa lutte contre l’homophobie ?
    Sauf si le but est bel et bien de les faire passer pour des détraquer mentaux et d’abonder dans le sens où l’homosexualité est une tare mentale.

Laisser un commentaire