Jean-Louis Borloo : l’opposant qui se rêvait Premier ministre

Pas facile pour Jean-Louis Borloo d’être crédible dans le costume de l’opposant au sarkozysme après avoir désespérément tenté il y a six mois d’être nommé Premier ministre et avoir participé à tous les gouvernements de droite depuis près de dix ans !

 

Arrivisme politique ? A l’image de ses petits camarades du centre (Hervé Morin en tête), Jean-Louis Borloo joue aux équilibristes de l’anti-sarkozysme et frôle le crash à chaque pas.

 

Comment diable pourrait-il incarner une nouvelle politique alors qu’il a sagement appliqué la politique sarkozienne (après avoir aussi sagement appliqué la politique chiraquienne) ?

 

Jean-Louis Borloo a toutes les chances de se présenter contre Nicolas Sarkozy en 2012. Quel programme alternatif pourra-t-il proposer aux Français ? Quelle crédibilité en dehors de l’UMP pourra-t-il défendre.

 

Il ne faut pas prendre les électeurs pour des idiots et tenter de leur faire croire qu’en six mois, le parti radical valoisien (qui n’a jamais rien eu de radical), s’est transformé en champion de la troisième voie alors qu’il a toujours été un supplétif de l’UMP !

On vous recommande

A propos de l'auteur didoulefou (24actu)

2 réactions à “Jean-Louis Borloo : l’opposant qui se rêvait Premier ministre”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.