/>

Béziers : la collégienne agressée est décédée

Rédigé par didoulefou (24actu) le 20 juin 2011.

Une collégienne de Florensac (près de Béziers) de 13 ans est décédée lundi des suites de ses blessures après avoir été agressée à la sortie de son collège par un autre adolescent de 16 ans. Un terrible fait-divers qui démontre si besoin l’hyper-violence d’une frange de la jeunesse française.

 

La jeune fille, qui avait déposé plainte le matin même contre la soeur de son agresseur (également scolarisé dans l’établissement) pour des faits encore inconnus, a visiblement été victime d’une vengeance familiale. Rouée de coups, elle a été évacuée d’urgence par hélicoptère vers un hôpital de Béziers avant de décéder quelques heures plus tard.

 

L’auteur de l’agression a été placé en garde à vue. Ce terrible fait divers démontre une fois de plus que la situation sécuritaire dans certains quartiers est devenue intolérable et que faute d’autorité, certains adolescents ne connaissent plus aucune limite.

Déjà 3 remarques sur cet article

  1. charles dit :

    cette violence des jeunes est de plus en plus courante, ce qui est inquiétant.. il faut dire que partout les jeunes peuvent voir des images violentes, à la télé, sur internet, dans les jeux vidéos…. si les parents remplissaient correctement leur role, il y aurait certainement moins de faits divers de ce genre..

  2. muzikant dit :

    … la france a ouvert sa porte aux hordes barbares, voilà le résultat …

  3. Barbara dit :

    Charles, c'est très facile de faire un enfant, on y prend même du plaisir, puis dans la foulée les enmerdes commencent, parce que aujourd'hui la famille est découpée en tronçon. Les mères de famille se retrouvent souvent seules face à l'éducation de un ou plusieurs enfants et il faut absolument bosser pour vivre, les pères sont, sans en faire une généralité, déserteur de leurs devoirs elémentaires, alors pour les gosses c'est pas simple, ils voient que les responsabilités des adultes sont défaillantes, pour ce jeune garçon sa responsabilité été de protéger sa petite soeur, c'est à mon avis sa pensée, il ne s'est pas pris pour le chef de famille, il a été emporté dans son élan de protection assorti de la violence d'un ado., les images diffusées ne font que renforcer le passage à l'acte, ils se disent c'est possible et ils se lancent sans envisager que ça peut mal tourner, parce qu'ils n'ont pas la maturité pour à cet âge là. Son intention n'était bien évidemment pas de tuer cette jeune fille, mais la brutalité des jeunes et l'aveuglement des pères sur leur terrible attitude de délaissement engendre des situations aussi dramatiques.

    si les parents remplissaient correctement leur rôle, il y aurait certainement moins de faits divers de ce genre, d'accord avec vous, mais quelle solution pour forcer quelqu'un à assumer son rôle de parent quand il s'en fout ? dites moi, je réfléchirais à la possibilité de l'appliquer pour mon cas et en cas de succés je le recommanderai aux femmes dans ma situation.

    C'est facile de papoter sur les sites en accusant les uns et les autres, mais face à la réalité, on parle moins on se contente d'éviter le pire à son ou ses enfants et croyez moi, une femme seule avec des enfants c'est le parcours du combatant, il faut assurer bien au delà d'une famille avec un père et une mère unis, bien que ces familles ne soient pas non plus à l'abri d'un dérapage comme celui là.

Laisser un commentaire