PS/Aubry : Ségolène Royal, la vengeance d’une blonde

Les coups bas pleuvent au parti socialiste à l’approche des primaires et la première secrétaire vient de lancer une peau de banane peu aimable à Ségolène Royal, sa future rivale à l’investiture socialiste. En qualifiant Ségolène Royal de “blonde”, Martine Aubry a délibérément joué sur les idées reçues qui entourent les femmes aux cheveux clairs.

 

“La différence entre Ségolène Royal et moi ? Je suis brune, elle est blonde”, a lâché dans un sourire Martine Aubry aux micros du Petit Journal de Canal Plus. Une allusion claires aux blagues et stéréotypes sur la stupidité des blondes qui n’a pas été du tout du goût de la présidente de la région Poitou-Charentes.

 

Interrogée par Jean-Michel Apathie, Ségolène Royal (qui de toute façon n’est pas blonde) a réagi avec humour et distance à cette pique qu’elle découvrait en direct. “C’est agréable… Une histoire de blonde quoi ? Vous allez voir que la blonde va surprendre”, a-t-elle déclaré.

 

Si Martine Aubry n’a toujours pas fait savoir ses intentions pour 2012, sa décision de se porter candidate à la primaire socialiste ne fait plus guère de doute depuis l’arrestation de Dominique Strauss-Kahn. L’ambiance au PS s’est considérablement tendue ces dernières semaines entre les trois prétendants à l’investiture qui se vouent pour des raisons diverses une détestation absolue : Ségolène Royal, Martine Aubry et François Hollande.

On vous recommande

A propos de l'auteur lateigne (24actu)

1 réaction à “PS/Aubry : Ségolène Royal, la vengeance d’une blonde”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.