USA : un panneau pour dénoncer l’avortement de sa copine

“Cela aurait été une photo de mon bébé de deux mois si sa mère n’avait pas décidé de tuer notre bébé !” C’est par ce panneau illustré par un photo-montage et installé à l’entrée de Almogordo (Nouveau-Mexique) qu’un Américain a souhaité dénoncer l’avortement subi quelques semaines plus tôt par sa petite amie.

 

Cette publicité très réaliste contre l’avortement a toutefois été interdite quelques jours plus tard par un juge de la ville à la demande de l’ex de Greg Fultz, qui avait payé pour faire afficher ce panneau. Il a été prié de le démonter immédiatement.

 

Une décision de justice à laquelle Greg Fults ne compte pas se soumettre au nom de la liberté d’expression. Il a fait appel du jugement et affirmé être prêt à aller en prison plutôt que de retirer le panneau qui constitue selon lui une “déclaration des droits des pères”.

 

On vous recommande

A propos de l'auteur silesricains (24actu)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.