/>

Lionnel Luca/UMP : la Droite Populaire se rebiffe

Rédigé par lateigne (24actu) le 05 juillet 2011.

Le départ de Lionnel Luca de son poste de secrétaire général de l’UMP n’est pas anodin. C’est le signe d’un malaise grandissant au sein de la Droite Populaire, la frange hussarde et bonapartiste de l’UMP, que Nicolas Sarkozy devra entendre pour gagner en 2012.

 

La Droite Populaire est méprisée par une partie de l’appareil UMP, qui privilégie aux expériences de terrain d’un Lionnel Luca ou d’un Christian Vanneste, les séminaires mondains autour de Nathalie Kosciusko-Morizet ou Laurent Wauquiez… au risque de perdre pour de bon l’électorat populaire et conservateur qui avait fait gagner Nicolas Sarkozy en 2007.

 

Marginalisés au sein de l’UMP, les cadres de la Droite Populaire désespèrent de pouvoir encore peser au sein de l’appareil de la rue la Boëtie… au point de claquer la porte d’un UMP bourgeois qui a cédé aux sirènes de la pensée unique et de la boboïsation de la droite ? Impossible de le dire aujourd’hui, tant les prises de positions des uns et des autres démontrent les renoncements de l’UMP sur les grandes questions sociétales.

 

Cédant aux sirènes moralisatrices des médias, bon nombre de cadres de l’UMP commencent à revenir aux discours lénifiants, persuadés que la vérité sur la situation de la France n’est pas de celle que l’on doit confier au peuple français… que cela fera monter le FN… Pourtant il faut bien parler d’insécurité, d’immigration, de nationalité…

 

Nicolas Sarkozy a créé la surprise en 2007 parce qu’il a su créer une rupture avec cette bien-pensance qui confine à l’immobilisme. A l’UMP de se ressaisir pour ne pas se transformer en parti centriste sans colonne vertébrale.

Déjà une remarque sur cet article

  1. muzikant dit :

    … vu le laxisme criminel et l'hypocrisie ambiante les français n'attendent plus rien de ses zélites, rien ne bouge, rien ne change et pourtant tous les jours des centaines de témoignages nous laissent penser que nous ne sommes plus chez nous …

Laisser un commentaire