/>

Martine Aubry : une fabulatrice démagogue ?

Rédigé par nagl le 11 juillet 2011.

aubry_martineDepuis quelques jours le net se fait l’écho de certaines rumeurs concernant l’actuelle candidate à l’investiture du Parti Socialiste pour la Présidentielle de 2012, Martine Aubry.

 

Hors, pour l’heure ni elle ni personne ne connaît réellement l’origine de tous ces bruits de couloirs…

 

Néanmoins, cette chère Martine Aubry, ne trouve rien de mieux à faire qu’à accuser l’UMP et le Gouvernement d’être responsables de ce déferlement de boules puantes. La candidate à la primaire Socialiste a pourtant menacé de saisir les tribunaux pour se défendre de ceux qui continueraient à propager ces diverses rumeurs.

 

Mais si l’UMP en était réellement l’instigatrice, comme visiblement Martine Aubry semble le laisser entendre, pourquoi ne saisit elle pas la Justice? Sans doutes parce qu’elle parle sans savoir et cherche à instrumentaliser à son avantage, et à l’avantage du P.S, ces rumeurs….

 

La théorie du complot et la victimisation systématique semblent être des stratégies ancrées depuis des lustres dans les pratiques de la Gauche Française…  La théorie du complot est visiblement le seul faire valoir du Parti Socialiste Français ces temps ci!

 

Une démonstration reprenant point par point l’argumentation bancale de Martine Aubry qui de fait nous amène à nous poser de sérieuses questions la concernant…

Déjà une remarque sur cet article

  1. SocialoBouteur dit :

    Je m'élève en faux, ce n'est pas normal, c'est une honte, la publication ci-dessus n'est pas correcte…. 24heuresactu pour illustrer l'article a pris une très vieille photo de Martine Aubry, cliché où cette dernière était svelte et pas trop hargneuse, car à ce moement-là, elle venait de sortir d'une cure de désintoxication. Certes, la dame des 35 heures a quelque peu forci depuis, mais elle est surtout beaucoup plus aigrie et agressive.

    Bref, pour Martine en 2012, on a déjà son slogan : AUBRY FORCIE AIGRIE… C'é-t'y pas un tryptique de winners ça ?

Laisser un commentaire