Démagogie : Martine Aubry remet une louche “d’égalité réelle”

Rédigé par lateigne (24actu) le 15 juillet 2011.

Plus peut-être que ses petits camarades socialistes, Martine Aubry est friande des formules creuses démagogiques. L’inventrice de la “société du care” souhaite désormais instaurer “l’égalité réelle” en France. Comprenne qui pourra…

“Egalité réelle” ? Et pourquoi pas la “liberté véritable” ou la “fraternité authentique” ? En jouant avec les mots de la sorte, Martine Aubry démontre qu’elle est rompue aux exercices politiciens et que quand la gauche n’a rien à dire et à proposer, elle énonce des slogans pleins de bons sentiments… mais parfaitement creux.

Martine Aubry nous avait déjà sorti sa “société du care”… que la crise de la dette grecque et ses soubresauts européens ont poussé à ranger dans les placards de l’histoire. Avec “l’égalité réelle” elle continue à enfoncer des portes ouvertes et à prendre les électeurs de gauche pour des idiots.

Le PS n’a-t-il rien d’autre en stock que les invocations divinatoires sur une “égalité réelle” que Martine Aubry se garde bien de définir (il faudrait sinon expliquer comment elle compte l’atteindre) ou les éternels jérémiades anti-sarkozy (“on va vous en débarrasser”, l’homme des complots et autres absurdités) ?

La candidature de Martine Aubry ressemble en tout cas pour l’instant à s’y méprendre à celle d’Eva Joly. Un discours radical et sectaire pour flatter les militants… avant de se fracasser contre un mur (nommé réalité) en 2012 ?

Déjà 7 remarques sur cet article

  1. Krisis dit :

    L'usage du concept en question permet d'insister sur le fait que se contenter d'admettre l'égalité de tous devant la loi (égalité formelle) entérine les inégalités sociales, qui vouent avec la plus grande probabilité les moins favorisés aux destins les moins enviables, c'est-à-dire qu'elle n'est qu'une égalité illusoire.

    Cet article, on dirait le fruit de quelqu'un qui n'aurait eu, pour toute formation intellectuelle, que l'émission du samedi soir de Ruquier !

  2. leandro dit :

    quel article! il faut se renseigner un minimum, egalité reelle renvoit a une convention de parti socialiste ou un certain nombres de mesures sociales ont ete integrees au programme PS (comme la banque publique d'investissement).
    je rappelle egalement qu'elle a clairement expliqué comment financer les mesures (suppression de la niche fiscale "copé" de 22 milliards, fin de la defiscalisation des heures sup etc…).
    il suffit juste de lire le programme. quand on veut rediger un article qui parle de politique ca me semble un prealable necessaire !

  3. muzikant dit :

    … socialistes, néo-communistes, des trotskystes et islamo-gauchistes, ce qui unit par-dessus tout ces groupes c'est une haine farouche du pays, de l'amérique, d'israel et de l'occident…

  4. Grobabal dit :

    Martine Aubry n'aime pas les Français, ni la France, donc il ne faudra pas qu'elle s'étonne quand les urnes lui apprendront que la France et les Français… ne l'aiment pas !

  5. SocialoBouteur dit :

    La "Société du Care" selon Martine Aubry cela va consister, pour les classes moyennes qui vont encore devoir passer à la caisse pour financer les RMI des blanleurs, dealeurs, immigrés, délinquants, cela va consister donc, pour la première leçon, à apprendre à se CARRER un énorme suppositoire fiscal dans le fondement et ceci sans aucun lubrifiant d'aucune sorte.

    Donc, conclusion, Martine, c'est la Société du CARRE dans le cul!!!

    Personnellement, ça ne me tente pas vraiment.

  6. winprout dit :

    une petite mise au point de la candidate Aubry par messieur françois asselineau qui n'a pas coutume d'utilisaer la langue de bois, ni l'hypocrisie

    http://www.agoravox.fr/actualites/politique/artichttp://www.agoravox.fr/auteur/francois-asselineau

Laisser un commentaire