JMJ : vitalité et fierté retrouvée pour la jeunesse chrétienne

A une époque où la superficialité, l’individualisme et le consumérisme font la loi, le souffle spirituel des Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ) sont une lueur d’espoir pour tous ceux qui veulent fonder un avenir sur des bases plus solides que le chacun pour soi et la dictature de l’image et de l’instantanéité.

 

Comme tous les trois ans, des centaines de milliers de jeunes du monde entier vont se retrouver autour du pape pour une célébration festive et profonde de leur foi chrétienne. Fondées par Jean-Paul II, les JMJ symbolisent la fierté retrouvée de jeunes catholiques souvent moqués dans leur foi à l’aune des canons de la “coolitude” ambiante.

 

Des jeunes qui offrent au monde un visage apaisé et souriant… le visage d’une foi chrétienne sereine et bien dans ses baskets qui s’adapte sans rechigner aux mutations du monde sans pour autant sombrer dans le culte du modernisme. Si l’église catholique est réconciliée avec le monde, elle a aussi fait le choix de ne pas se plier à ses diktats.

 

Comment comprendre autrement l’engouement populaire de cette fête mondiale des jeunes de l’Eglise ? Malgré l’acharnement médiatique à ironiser autour des positions sociétales de Jean-Paul II puis Benoît XVI, les jeunes ne s’y sont jamais trompés et ont communié avec une ferveur pure avec leurs papes.

 

Profitons donc de ces quelques jours de trêve dans la médiocrité ambiante… Avant de revenir à la sortie du dernier gadget technologique, à la nouvelle polémique politique, voire un énième débat sociétal dérisoire.

On vous recommande

A propos de l'auteur maximus (24actu)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.