Viol/Diallo : le rapport médical accablant pour DSK

Le rapport médical de l’hôpital qui a examiné Nafissatou Diallo quelques heures après les faits présumés est accablant à l’encontre de Dominique Strauss-Kahn et fait état de “blessures causées par un viol”, selon L’Express qui en a obtenu une copie.

 

Malgré les démentis de la défense de DSK, les avocats de Nafissatou Diallo ont toujours indiqué que les accusations de leur cliente étaient corroborées par des éléments médicaux. Le rapport des urgences de l’hopital semblent effectivement aller dans ce sens.

 

Si la crédibilité de Nafissatou Diallo a été remise en cause par le procureur de New York suite à de possibles mensonges sur le passé de la jeune femme ainsi qu’une communication téléphonique troublante avec l’un de ses amis, les enquêteurs ont toujours maintenu que le déroulé des évènements à l’hôtel Hilton de Manhattan ressemblait à une agression sexuelle.

 

Nafissatou Diallo a également déposée plainte au civil le 8 août. Si la probabilité de voir DSK condamné au pénal s’est sérieusement affaiblie en raison des doutes sur la personnalité de la plaignante, la procédure civile (traditionnellement plus favorable aux victimes) pourrait coûter cher à l’ancien directeur général du FMI.

On vous recommande

A propos de l'auteur lateigne (24actu)

2 réactions à “Viol/Diallo : le rapport médical accablant pour DSK”

  1. Quelle honte le déroulement de cette histoire au pénal, on a donc le droit, si on a les moyens financiers, de violer quelqu'un qui dans son passé a menti, car celui lui retire son état de victime !

    J'espère bien qu'il va encore cracher du liquide pour ND mais cette fois en $ !

  2. N'oubliez jamais que la justice est toujours du côté des puissants. Il suffit de salir le plaignant pour s'en sortir à bon compte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.