/>

DSK : Mélenchon regrette l’abandon des charges (vidéo)

Rédigé par lesoufflet le 24 août 2011.

dsk_le_pervInterrogé aux micros d’Europe 1 ce matin, Jean-Luc Mélenchon s’est exprimé sur l’affaire DSK. D’après le candidat à la prochaine présidentielle, “il y un goût pénible d’inachevé” dans cette libération sans procès.

 

 

Lorsque le journaliste Bruce Toussaint demande à Jean-Luc Mélenchon ses impressions sur l’abandon des charges dans l’affaire DSK, le politicien ne nous sert pas la même soupe indécente que les camarades socialistes de l’ancien directeur du FMI.

 

En effet, “dans la mouvance féministe, dont je suis proche, il y un goût pénible d’inachevé”, a déclaré le patron du Front de gauche. “Nous sommes engagé dans une bataille contre le viol”, a-t-il poursuivi.

 

Visiblement contrarié par la décision de la justice américaine, Jean-Luc Mélenchon a précisé : “on a l’impression qu’on n’a pas tranché sur des faits mais sur la crédibilité de cette femme. Il me semble que ce sont les faits qui comptent, quand bien même ce serait la pire menteuse du monde, elle ne mériterait pas d’être violée”.

 

Le député européen est ensuite revenu sur les différentes déclarations émises par les proches de DSK au moment de son arrestation : “Le dénouement de cette affaire est ressenti d’une manière aussi pénible que l’avait été les premiers épanchements sexistes machistes invraisemblables qui avaient eu au lendemain de l’arrestation de Dominique Strauss Kahn.”

 

Enfin, comme pour enfoncer le clou,  l’ancien ministre a critiqué vivement le bilan de Dominique Strauss Kahn à la tête du FMI : “la Grèce est encore plus mal au point aujourd’hui qu’au moment où Dominique Strauss Kahn soi disant bon docteur de l’économie est intervenu”.

 

Comment ne pas comprendre Jean-Luc Mélenchon et ne pas trouver le système judiciaire américain absurde. Car faute de procès, même si DSK est innocent, les soupçons pèseront toujours sur lui. Les gens diront que la justice américaine privilégie les riches et les puissants. S’il est coupable, ça fera un violeur de plus en liberté. Quoi qu’il se passe c’est du perdant perdant.

 

Pire encore, en cas de défaite de Dominique Strauss Kahn au procès en civil, cette affaire pourrait avoir la même conclusion incompréhensible que lors du procès d’O.J. Simpson : d’une part, la justice américaine reconnaît l’accusé coupable d’un délit qui devrait le conduire en prison (tribunal civil) et d’autre part elle l’innocente d’une certaine manière en déclarant un non lieu (ou un abandon des charges dans ce cas précis) à travers le tribunal pénal…

 

 


Mélenchon ne "demande pas l’aumône" au… par Europe1fr

Déjà 8 remarques sur cet article

  1. BloodyMonday dit :

    DSK : Mélenchon regrette l’abandon des charges…

    Et croyez-moi, il n'est pas le seul à le regretter !

    Ce DSK me donne vraiment la nausée, son comportement vis à vis des femmes est intolérable, même pas digne d'un chien et malgré cela, certains souhaiteraient qu'il nous gouverne ?! DSK, shame on you !

  2. denis dit :

    Et si "ce goût d'inachevé" n'avait pas été provoqué par la victime elle-même? Après avoir fait profile bas dans les médias et jusqu'à ce que sa crédibilité ne soit remise en cause, elle opte pour une tactique médiatique pour expliquer le présumé viol dont elle a été victime. Espérant surement regagner le coeur de l'opinion public.

    Cyrus Vance Jr, le procureur, se retrouvant devant deux témoins totalement en contradiction et étant incapable de savoir lequel des deux dit la vérité, il a préféré stopper net avant d'aller au désastre médiatique où s'est enlisé par exemple l'affaire OJ Simspson… Si Madame Diallo avait continuer à faire profile bas, cela aurait peut être été suspect mais le procureur aurait peut être pu continuer l'instruction de manière plus sereine.

    De toute façon, m'est d'avis que cette affaire est loin d'être finie…

  3. denis dit :

    je reprends ma première phrase: "Et si « ce goût d’inachevé » avait été provoqué par la PRÉSUMÉE victime elle-même?

  4. DSK :Le procès en noir et blanc…

    Au Royaume des aveugles les borgnes sont Rois

    Non, au Royaume des aveugles les Rois doivent être aveugles

    Que la lumière soit… mais elle ne fut pas

    Que la lumière se fasse… et dans ce cas il faut la faire

    Avec les organes du dedans

    Pas les vannes du dehors

    On voit la paille dans l'œil de l'autre

    Pas la poutre dans le nôtre

    Peut-être parce que la paille est pire que la poutre…

    http://www.lejournaldepersonne.com/2011/08/proces

  5. Laulau dit :

    Ah la merveilleuse justice américaine dont on nous rebat les oreilles à longueur de séries télévisées.Elle me rappelle la blague sur les diagnostics des médecins US: Vous n'avez pas d'argent ? Vous n'êtes pas malade. Cela donnerait: vous avez menti et vous avez de l'argent ? vous êtes crédible. Vous avez menti mais vous êtes fauchée ? Votre parole ne vaut plus rien!

  6. denis dit :

    C'est pas faux…

    On remplace également le Sofitel par un motel de série B et DSK par un quidam, de préférence black ou latino, m'est d'avis que l'affaire n'aurait pas trainé.

    Cela dit, madame Diallo s'est déjà inventé un viol pour immigrer aux USA… Je me mets à la place du procureur, ca reste un cas épineux.

  7. muzikant dit :

    … voilà deux abrutis qui portent sur les épaules ces fameux "valeurs de gauche" …

  8. […] Sur le fond, le père de Marine a plutôt raison : à part quelques socialistes aveuglés par leur idéologie ou leur amitié, nul ne peut se satisfaire d’un jugement qui n’en est pas un. […]

Laisser un commentaire