/>

Le PS devra intégrer le programme bolchévique de Mélenchon

Rédigé par lateigne (24actu) le 13 septembre 2011.

Le parti socialiste est dans de beaux draps. Déjà pris en tenaille entre réformistes (Hollande, Valls,…) et conservateurs-réactionnaires (Montebourg, Aubry… et à peu près tous les autres) ; déjà pris en otage par les diktats écologistes (sortie du nucléaire et autres niaiseries altermondialistes) ; le PS devra gouverner avec Jean-Luc Mélenchon et les reliquats du PCF ! Une alliance qui promet pour la France !

 

La mesure-phare proposée par Jean-Luc Mélenchon et ses petits camarades du Front de Gauche concerne l’augmentation du Smic à 1.700 euros ! Rien que ça en pleine tourmente économique mondiale ! Alors, on imagine bien que Jean-Luc Mélenchon transigera, mais il n’en faudra pas moins une augmentation du Smic, fut-elle symbolique, pour s’assurer son ralliement… ce qui n’est pas vraiment dans l’air du temps et plomberait sacrément la France !

 

Mais le programme du Front de gauche trouve sa vraie inspiration bolchévique lorsq’il s’agit non plus d’augmenter les petits salaires, mais de limiter légalement les hauts ! Avec l’instauration d’un salaire maximum, dont on ne voit pas bien comment il pourrait être mis en oeuvre… à moins que Jean-Luc Mélenchon aille au bout de ses idées et instaure une bonne vieille “dictature du prolétariat” en France.

 

Mais que vont faire ses amis socialistes avec une telle mesure ? Certainement pas l’appliquer… mais il faudra néanmoins faire des concessions symboliques pour s’assurer le soutien de cette “gauche boudeuse” (dixit François Hollande qui semble bien parti pour remporter l’investiture socialiste).

 

Il faudra peut-être alors considérer les exigences du Front de gauche en faveur d’un retour aux 35 heures… ou encore mieux à la retraite à 60 ans ! C’est François Hollande qui va être heureux, lui qui avait promis de faire campagne au nom de la responsabilité et qui assure vouloir réduire les déficits publics !

 

Ou alors, le candidat socialiste pourra suivre Jean-Luc Mélenchon sur sa politique d’immigration qui laisse également songeuse : “un nouveau Code de la nationalité, fondé sur le respect intégral et automatique du droit du sol dès la naissance et sur un droit à la naturalisation permettant à tous les étrangers qui le souhaitent d’acquérir la nationalité française au-delà de cinq ans de résidence”…

 

Tant que le PS devra gouverner avec l’extrême-gauche, la “gauche de responsabilité” voulue par François Hollande n’aura aucune chance de devenir réalité.

Déjà 9 remarques sur cet article

  1. Pierrot dit :

    AAAaaaahhh Merci mon bon monsieur, pour cette analyse qui commence avec un si beau poncif.

    Bolchevisme, dictature du proletariat… Vous savez vraiment de ce dont vous parlez?

    Je pense qu'au fond vous n'avez rien compris à l'économie particulièrement au niveau de l'état.

    Le programme du front de gauche est réaliste, en accord avec les circonstances actuelles.

    Pourriez vous, s'il vous plait, me dire combien de personne sont touchés par les mesures du salaire maximum? 35000, seulement.. Vous en faites parti? Non.. Rassurez vous donc! Vous aurez votre paye, et vous pourrez la placer et vivre au crochet des gens que vous méprisez.

    Le plus amusant, c'est que vous etiez de ces personnes il y a peu qui attribuait un score ridicule au FdG, et maintenant vous revenez en arrière et vous sentez que le PS commence à se faire du soucis. D'une certaine manière vous ouvrez les yeux…

  2. ... dit :

    …Mais c'est qu'il s'en donne du mal lateigne, à paraitre insensé, buté, ridicule, irréfléchi et calomniateur…Même le choix de la photo en dit long sur ses intentions et sa personnalité, beurk.

    2012, année bien prometteuse !

  3. cYRIL 07 dit :

    "Même le choix de la photo en dit long sur ses intentions et sa personnalité, beurk."

    Le choix de la photo n'est justement pas fait par hasard….

  4. fistulinside dit :

    24 heures / Actu.com

    Le site qui vous parle d'actu autrement… avec des arguments d'accoudés au comptoir.

    Lateigne, celui qui arrive à tenir au comptoir toute une journée avec le fric des autres.

  5. Manu dit :

    C'est la première fois que je viens sur ce site.

    C'est aussi la dernière. Lire des imbécilités pareilles. Allez lire Frédéric Lordon, Jacques Sapir, Joseph Stiglitz, Nouriel Roubini et d'autres pour vous décrasser les neurones.

  6. denis dit :

    "Même le choix de la photo en dit long sur ses intentions et sa personnalité, beurk."

    Ca sent même la tendance calomnieuse sur ce site. A regarder de prêt toutes les photos de Mélanchon dispensées sur ce site, on se demande même si elle n'ont pas été retouchée par un amateur de photoshop facétieux (lateigne lui même, sans doute). La grande gueule du prolétariat parait toujours blafard, bouffie et limite effrayant. Alors que Marine Le Pen est constamment radieuse et combative. Un tel partis pris me parait de plus en plus suspect. Même sur Atlantico, ils n'osent pas aller aussi loin…

  7. yep dit :

    Vous êtes méprisables et je le démontre. Dans votre rubrique de présentation "à propos" vous dites : "Écœurés surtout par l’hypocrisie des journalistes et de leur soi-disant « indépendance ».

    Ainsi, tout content de votre petite phrase, vous faîtes pire que ces "fameux" journalistes, qui je suis d'accord ne sont bien souvent que des "hauts parleurs" pour l'oligarchie. J'ai honte pour vous bien que je ne vous considère pas beaucoup.

    Ensuite vous dite ceci : "Nous sommes fiers de ne pas être des journalistes"

    Entendez vous que cela vous permet un choix iconographique aussi lamentable ? Je suis photographe, permettez que je puisse vous prendre en photo, vous allez voir ce que je peux faire !

    De mieux en mieux : vous dites encore : "Contre le politiquement correct ? Sans doute, même si nous nous méfions des formules toutes faites et des anathèmes faciles"

    Et pourtant dans le texte : "bolchévique" ; "niaiseries altermondialistes" ; "Jean-Luc Mélenchon et ses petits camarades" ; "dictature du prolétariat".

    Pour finir cette "bande de pote" à l'origine du site nous propose, pour reprendre votre discours, une "insipide bouillie servie…"

    Dont acte.

  8. muzikant dit :

    … ce lui qui s'endort avec le cul qui gratte se réveille avec le doigt qui pue …

  9. remido dit :

    effectivement… je suis ok avec tous les commentaires précédents, je ne perdrais plus mon temps sur ce site à lire le dernier degueuli d'un journaleux de bistrot qui n'a l'air de savoir sur le Front de Gauche que ce que son perroquet lui a répété.

Laisser un commentaire