/>

Vidéo/Facebook : racailles condamnées… le policier aussi !

Rédigé par maximus (24actu) le 13 septembre 2011.

Le policier à l’origine de la diffusion sur Facebook d’une vidéo-surveillance d’une agression dans un bus (vidéo qui avait accessoirement permis l’identification des agresseurs) a été condamné la semaine dernière à deux mois de prison avec sursis pour avoir fait “fuiter” la vidéo. Une décision indigne qui illustre une nouvelle fois le double-standard des juges entre bienveillance pour les délinquants et sévérité pour les forces de l’ordre.

 

Aucun journaliste (ou juge) ne s’étonne lorsqu’un magistrat donne à des journalistes des éléments d’enquête et de procédures pourtant couverts par le secret de l’instruction (ce qui se fait systématiquement). Pire, les médias en font unanimement un héros ! En revanche, la justice (et les médias) n’apprécient pas du tout qu’un “petit” policier se permette de rendre public la vidéo d’une agression violente, qui illustre pourtant le climat sécuritaire dans notre pays !

 

Certes, il est effectivement illégal pour un membre des forces de l’ordre de rendre public des éléments de vidéo-surveillance. Mais le bon sens le plus élémentaire aurait du pousser les juges à faire preuve de retenue à l’égard d’un policier, sans doute ulcéré d’être confronté à longueur de journées à des attaques barbares de ce type sans que les médias jugent nécessaires de les couvrir. Ce policier parisien de trente ans a certainement plus souhaité faire un acte citoyen qu’entraver la justice.

 

Mais il est de notoriété publique que les mauvaises relations entre magistrats et policiers entravent depuis de nombreuses années le système judiciaire français et que le travail des policiers est en permanence sapé par le laxisme et la bienveillance de juges qui privilégient la protection des voyous à la défense des victimes et des personnes chargées de maintenir l’ordre.

 

Pour rappel, la vidéo diffusée sur Facebook montrait un jeune homme agressé dans le Noctilien (service de bus nocturne de la RATP) par une bande de racailles. L’agression, extrêmement violente et gratuite de surcroît, avait causé plusieurs jours d’ITT au jeune homme.

Déjà 2 remarques sur cet article

  1. denis dit :

    Outre le fait que vous perdez encore une fois une occasion de vous taire, vous devriez peut être savoir qu'il existe des différences déontologiques entre un policier et un journaliste.

    Quand un journaliste recueille des informations pour article de fond (ce que vous devez totalement ignorer sur 24heuresactu), il est normalement protégé par le secret de ces sources. Il y a même une loi pour ça, même si elle est de plus en plus fragilisée ces derniers temps.

    En quoi la vidéo diffusée par cet agent de la police régionale des transports était pertinente dans l'affaire de ce passage à tabac? Les agresseurs avaient déjà arrêtés. Donc mis à part montrer "que la racaille, ça commence à bien faire" et, au passage, en rajouter à la propagande frontiste, à quoi lui a servit la diffusion sur Facebook la vidéo en question? De plus, quand on diffuse ce genre de vidéo très violente, on se garde bien de faire attention à qui on la montre. Hors, notre agent était un brin distrait, et la diffuser à la terre entière.

    Vous la ramenez moins quand il s'agit de raconter par le détail la mise en garde à vue d'une personne venu porté plainte dans un commissariat. A la suite du refus de l'agent de recevoir la plainte de cette personne (ce qui est normalement interdit), le plaignant s'est vu menotté et fouillé à nu avant de passer 24 heures en cellule. Et en plus, il écope d'une amende faramineuse tout ça parce que la juge en charge du procès a préféré prendre le partis de nos vaillants flicards, malgré le témoignage de trois personnes dont aucune n'a rapporté les violences et insultes qu'il aurait soit disant proféré. Rapporté tel quel dans le Canard Enchainé de la semaine dernière… Mais évidement, il n'y a aucun vidéo sur Facebook pour rapporter les faits…

  2. Legoube dit :

    De plus, il me semble que contester publiquement une décision de justice est illégal……

Laisser un commentaire