/>

Choc : mariage entre deux femmes célébré à Montreuil

Rédigé par lateigne (24actu) le 14 septembre 2011.

theorie_du_genreLe 10 septembre, deux femmes se sont mariées à la mairie de Montreuil. L’une des deux étant considérée comme un homme par l’état civil, le mariage est légal. On attend avec impatience l’arrivée de l’heureux enfant dans cette belle famille.

 

C’est Gilles Robel, l’adjoint du maire de Montreuil, Dominique Voynet,  qui a rédigé l’acte de mariage et célébré l’union. Il a ainsi déclaré au nom de Dominique Voynet qui n’avait pas pu se libérer pour célébrer cette mise en bière des valeurs du mariage, que cette dernière avait rencontré le couple avant le mariage et qu’elle “les soutient complètement”.

 

La femme politique aurait-elle fait tout ça pour un couple “normal” ? Il y a fort à en douter. Comme quoi la discrimination n’est pas forcement là où on l’attend. De l’art de la démagogie chez Europe Écologie-Les Verts…

 

Sophie Lichten est l’homme du couple. A 42 ans, ce transsexuel est un gros militant de la cause LGBT, vice-président du Comité Idaho (International Day Against Homophobia and Transphobia). Il a ainsi déclaré, à l’occasion de son mariage, que “ce mariage est avant tout un mariage d’amour. C’est aussi un mariage militant, car les gays et les lesbiennes sont victimes de discrimination et ne peuvent se marier. On a cette chance parce que j’ai toujours des papiers masculins”.

 

Un mariage militant ? Qu’est-ce que cela veux dire ? Qu’on se marie dans le but de diffuser son idéologie ? N’est-ce pas là une malhonnêteté vis à vis de l’institution qui célèbre leur mariage (cela ne sera pas la première fois que les Verts souillent l’État français) et vis à vis du mariage en lui même ?

 

De plus, le transsexuel qui passe son temps à expliquer envers et contre tout (contre la science et la nature essentiellement…) qu’il était emprisonné dans un corps d’homme mais qu’il est une femme à l’intérieur, accepte de se marier en tant qu’homme. Il renie donc tout ce pourquoi il lutte.

 

Si je partageais son combat nombriliste, je refuserai d’être considéré et désigné en temps qu’homme, et spécialement le jour de mon mariage ! En même temps, peut-on attendre un semblant de cohérence venant de personnes qui consacrent leur engagement politique à défendre une petite communauté basée sur des préférences sexuelles.

 

Déjà 3 remarques sur cet article

  1. Leiha dit :

    Très bel article complètement à coté de la plaque….

    Pour commencer ce n'est pas un transsexuel mais une transsexuelle (Quand on parle de quelque chose on se renseigne..)

    De deux la transsexualité n'est pas une préférence sexuelle mais une identité de genre.

    Donc en gros vous ne connaissez rien au sujet et vous vous permettez de faire un article complètement transphobe..

    Bravo ! Changez de métier cela vaux mieux !!

  2. Pépère dit :

    Le chien de mon voisin se prend pour une femme, impossible de le raisonner. Je suppose qu'on ne verra pas non plus d'objection à cette "union"?

    Au fait, l'autre, faut l'appeler comment: monsieur ou madame? X)

  3. denis dit :

    ah ouais, ça doit vous agacer ça: un mariage trans-genre célébré par des verts… il n'en faut pas plus pour que ça fasse la une de votre site. On vous sent à fond dans le combat contre la théorie de genre, vous.

    Quand vous avez une obsession, c'est plus fort que vous. Je me demandais sur quoi vous alliez bien pouvoir vous lâcher après les aventures de Dominique au Sofitel.

    Décidément, la droite moraliste est aussi marrante que la gauche bien pensante…

Laisser un commentaire