/>

Ruquier, Pulvar, Polony : Zemmour et Naulleau regrettés

Rédigé par lesoufflet le 14 septembre 2011.

natacha_polony_audrey_pulvar

natacha_polony_audrey_pulvar

Depuis que les trublions Zemmour et Naulleau ont été remplacés par les insipides Pulvar et Polony, l’audience de l’émission de Laurent Ruquier, “On est pas couché”, est en berne. Retour sur le mauvais choix du présentateur et sur l’ennui provoqué par ses deux nouvelles chiennes de garde.

 

Après avoir vu avec courage les deux dernières émissions indigestes de Laurent Ruquier, “chiennes de garde” semble être le terme qui correspond le mieux à Audrey Pulvar et à Natacha Polony dans ce talk show. En effet, comme féministe hystérique, monomaniaque (en l’occurrence, duo-maniaque) et peu subtile, Audrey Pulvar a toutes les qualités pour intégrer l’association féministo-débile d’Isabelle Alonso. Comme journaliste soumise au gouvernement, Natacha Polony a tout d’une chienne de garde sarkozyste.

 

Contrairement aux deux Éric qui étaient de droite et de gauche sans rentrer dans la caricature, sans ménager les personnes proches de leurs sensibilités, Pulvar et Polony sont deux stéréotypes dont chaque mot prononcé est prévisible. On avait deux hommes originaux avec des sensibilités de droite et de gauche, on a maintenant deux femmes banales qui représentent la droite et la gauche. De quoi s’ennuyer…

 

En gros, Pulvar nous sort la soupe écœurante bobo/intello en montrant du doigt les vilains racistes et machistes et Polony sert de porte parole de l’UMP.

 

Enfin, pour revenir sur la donneuse de leçon Audrey Pulvar, si elle est aussi agaçante que Zemmour l’était pour de nombreuses personnes, la bêtise qui suinte de ses propos empêche de l’écouter trop longtemps. Et puis, elle couche quand même de manière tout à fait officielle avec un candidat à l’élection présidentielle, une année d’élection présidentielle, dans une émission relativement politique, sur une chaine du service public. Un scandale en soit !

 

La connivence entre journalistes et politiques est devenue particulièrement répugnante, mais une forme d’éthique poussait jusque là les compagnes journalistes de politiciens à prendre du recul les années d’élections où leurs conjoints étaient particulièrement exposés… Bref, la meuf d’Arnaud de Montebourg parait aussi peu élégante qu’intelligente !

 

Laurent Ruquier aura cédé aux sirènes de ses amis du show-bizz et de la télé formatée. Comme le grand journal, son émission est condamnée à servir de publicité pour les personnalités invitées. En une semaine, son audimat à chuté de 100 000. Bien fait !!

Déjà 16 remarques sur cet article

  1. Laurent ALEXIS dit :

    Bravo pour vôtre article vrai et ça fait du bien ! Vous reflétez exactement ce que pensent des millions de Français !

  2. fantomas dit :

    Elles ne sont tellement pas à la hauteur que cela fait presque peine à voir… Ruquier à dû faire un attaque du cerveau!

  3. youpi dit :

    Rien à ajouter.

    Dorénavant le samedi soir, si télé il y a, ça sera football !

  4. mamour dit :

    mais cet article est débile

    Nauleau Zemmour n' étaient plus supportables

    comment peut on justifier 1 telle violence..

    ce qui est dit sur Polony et Pulvar est nul

  5. Nocer dit :

    Dans le fond, je suis assez déçu également du casting, mais sans rire : il a quatorze l'âne qui a écrite cet "article" ?

  6. Nocer dit :

    … je m'aperçois d'ailleurs que l'article n'est même pas signé. T'as honte de ce que t'écrit, abruti ? faut pas écrire des articles dans ce cas là, faut se contenter des commentaires 😉

  7. roulot alice dit :

    je n' aime plus du tout cette emission …. que je ne manquais jamais avec les 2 Eric's , ces 2 femmes ne savent qu' aboyer … en particulier Audrey Pulvar … je me demande pourquoi les personnes invitées acceptent de se voir autant malmenées … on peut etre critiqué mais à ce point là c' est insupportable pour le telespectateur …. courage aux futurs …..

  8. Aurelien362 dit :

    Je n'aime pas trop la nouvelle formule de Ruquier. Mais il faut vraiment ne pas connaître son sujet pour prétendre que Natacha Polony défend les thèses de l'UMP.

    Elle est souverainiste alors que l'UMP est européïste, elle a fait campagne avec Chevènement, et elle est hostile au détricotage de l'école par Nicolas Sarkozy. Contre Nadine Morano, elle a pointé l'échec du gouvernement sur la sécurité…

  9. Léon Blum dit :

    Zemmour/Naulleau c'était pas du gâteau, avec l'arrivée de Pulvar/Polony, voici deux tartes à la crème, elles ont tout pour faire couler cette émission qui déjà allait droit à la trape. Une petite bronzée agressante et grimaçante en compagnie d'une nouille maigrichonne et baveuse et Ruquier qui crie comme un déchaîné pour faire lever cette farce usée qui perdra sa cote

    de popularité. DSK un fait divers gonflé à bloc par une presse à sensations. En résumé, tant de vulgarités et de bruits pour pas grand chose. INSIGNIFIANT !

  10. Marcel Proulx dit :

    Léon Blum à parfaitement raison Zemmour était cantonné dans un espace idéologique étroit et Naulleau fut tout au long des dernières émissions d'une incompétence crasse surtout au plan musique.

    Les deux (journalistes) remplaçantes sont de véritables sottes à telle enseigne que l'émission ne survivra pas à une telle communauté de tarés. Au demeurant, la formule agression permanente envers les écrivains, les politiciens et tous les artistes populaires est une formule dépassée. Cette petite guerre consistait à faire du spectacle aux dépends des invités. Pour que cette fantaisie fonctionne, il fallait des journalistes consistants et forts en thèmes et arguments. Les deux femmes Pulvar/ Polony seront les fossoyeuses ce cette partouse bruyante, lumineuse qui à fait son temps. Nous sommes dans un monde d'artifices, mais encore faut-il que le spectacle intéresse le plus grand nombre. Ces deux niaises sont les oiseaux du malheur qui annoncent la mort prématurée d'un spectacle dépassé, à l'intérieur d'une formule creuse qui bat de l'aile et qui se terminera en queue de poisson. Pour agresser un invité, faut-il que les (journalistes) soient à la hauteur de leur propre argumentaire. Ce type de télévision est dépassé, fermons les lumières…BONSOIR! MERCI! TAXI !

  11. antiregression dit :

    Pas du tout d'accord marcel proulx, cette émission est la seule à proposer une critique sincère et à ne pas servir simplement de robinet à promo pour des artistes "populaires" qui ont trop souvent tendance à vendre de la médiocrité et à surfer sur le nivelage vers le bas du niveau culturel du pays de Hugo, de Ravel et de Brassens. Ce n'est pas Zemmour ou Pulvar qui posent problème pour certains, c'est simplement la critique. Car nous vivons dans une douce dictature, celle du marketing, et il est toujours malvenu d'intervenir au beau milieu d'une promotion publicitaire.

    Pour le reste il est évident que Zemmour posait problème au service public gangréné par la gauche à quelques mois des présidentielles. Ont avait avant "gauche modérée et droite forte", on a maintenant avec ces dames "droite modérée et gauche forte".

  12. Nicolas Mongol dit :

    Fadaises et foutaises, je suis bien d'accord avec la personne ci-haut, mais l'émission prend l'eau. Curieusement, l'avantage pour moi était somniférique, mais avec Pulvar et Polony, je ferme mon poste et ma dose de morphine est réduite pour une nuit plus confortable. Autrement dit, fini la comédie, ils ont perdu un client d'outre Atlantique, un de moins. Je préfère m'endormir sur un vieux film bavard et théâtral à la française. Pulvar et Polony sont des femmes insignifiantes qui remplacent des hommes hystériques. Pourtant, ça devrait être le contraire. La médiocrité ambiante finira par tuer ce produit truffé de bêtises. Zemmour et Nalleau c'était du réchauffé dans un style prévisible. Pulvar et Polony c'est de l'improvisation sans contenu. Ruquier n'est plus que l'ombre de lui-même. Il aurait fallu transformer ce spectacle en quelque chose de moins sot. Trop tard, c'est la fin d'un samedi soir trop long et le sommeil est précieux. Nous ne possédons pas des systèmes nerveaux en acier inoxydable. Le show n'est plus qu'une terntative de récupération ou de sauvetage, de ce qui jadis était une partouze de rires débiles…

  13. Alexandre Soliloque dit :

    La personne qui précéda M. Mongol est dévastée par l'essence même du spectacle qui consiste en publicité pour l'un, en critiques nauséabondes pour d'autres, c'est la farine de la formule qui tourne en crouton. Au début, il y avait une dynamique éparpillée certes, mais d'une semaine à l'autre , les yeux et les oreilles des téléspectateurs ce sont tournés vers Zemmour et Nalleau qui à eux seuls faisaient le show. Il s'agissait d'interchanger ces agresseurs par des chiennes en chaleur et voici que le sens commun, n'adhère plus à cette formule qui au fond, est un renversement de vapeur dans le but de faire image avec du sang neuf. Si du sexe masculin au sexe opposé, les femelles avaient été mordantes comme leurs prédécessurs, le consommateur n'aurait vu que du feu. Mais elles sont plus sottes que ces hommes qui n'étaient ni Einstein ni Mozart, mais deux pauvres critiques à bout de souffle. C'est le vide laissé par les agresseurs et le néant intellectuel induit par ces mégères qui finit par faire tourner la sauce, devant un Ruquier impuissant et faussement jovial, en attendant l'effet de ses antidépresseurs…

  14. Ed Sullivan dit :

    Madame, Monsieur Bonsoir, La télévision française se classe parmi les plus médiocres au monde. Jadis, elle excellait dans les émissions littéraires et les débats publics. En ce début de vingt et unième siècle, elle est ronflante, amusante et les quizs ne cessent de divertir un public peu exigeant. France télévision, France 1 France 2 etc. sont comparables aux télévisions d'Afrique de l'ouest, elles sont d'une médiocrité criante. Au demeurant, la radio française, en particulier France culture, est d'une richesse et d'une originalité qui dépasse de loin toutes les radios de l'Occident. Comment peut-on faire une radio d'une qualité bien au-dessus de tout ce qui ce fait dans le monde et une télévision si médiocre ? Le talent est là, il faudrait peut être prendre exemple sur les émissions "Hors champs", les "Nouveaux chemins de la connaissance" et tant d'autres réussites pour sortir le spectacle public de sa vulgarité et en faire une TV de haut niveau comme la BBC par exemple, ou la SRC… La France en culture, à toujours été de bon niveau, pourquoi à notre époque est-elle si nulle côté TV ?

  15. Vincent du 5e dit :

    Certes la Pulvar est sotte comme une oie blanche mais moi, j'aime bien Natacha ; ce qu'elle dit sur l'école est intelligent…

  16. Bitoun dit :

    Dommage … le talent a disparu de cette émission ! Nous sommes quatre à ne plus regarder l'émission … Il m'arrivait même de voir les "best of" … A quand les "worst of" ?

Laisser un commentaire