/>

Libye : la guerre qui a changé Sarkozy… et l’image de la France

Rédigé par didoulefou (24actu) le 15 septembre 2011.

La guerre en Libye et le soutien apporté au rebelles par la France ont transformé la stature de Nicolas Sarkozy, acclamé aujourd’hui dans les rues de Tripoli et de Benghazi aux cris de “One, two, three, viva Sarkozy”, le slogan des insurgés depuis plusieurs mois. Une intervention militaire qui a donné de la hauteur au président français… et lui a peut-être permis de se faire une place dans les livres d’histoire.

 

Pour la première fois depuis le fiasco de l’opération du Canal de Suez, la France a pris le leadership mondial d’une intervention militaire d’envergure en décidant avec poigne de ne pas laisser Mouammar Kadhafi massacrer les habitants de Benghazi. Une intervention qui a sauvé des milliers de vie et a débarrassé la planète d’un dictateur meurtrier (ayant notamment du sang français sur les mains).

 

Si en France, l’image de Nicolas Sarkozy reste éminemment polémique et marquée par des tensions partisanes (critiques sur la politique sécuritaire, son trop grand activisme ou les accusations d’ultra-libéralisme revenant régulièrement), la perception du chef de l’Etat est beaucoup plus flatteuse à l’étranger.

 

Après la crise géorgienne et le leadership européen de Nicolas Sarkozy, le soutien de la France à la démocratie ivoirienne, puis surtout la guerre en Libye ont donné au président français un aura inégalé depuis le général de Gaulle. La France est de retour sur le devant de la scène diplomatique après des années de déclin et le rôle de Nicolas Sarkozy est loin d’être anodin.

 

Si l’activisme du président français agace en France, il séduit (ou en tout cas impressionne) un peu partout dans le monde et le prochain président, de quelque bord qu’il soit, serait bien inspiré de poursuivre cette voie diplomatique faite de panache et de courage.

 

Car il est évident que les succès internationaux de Nicolas Sarkozy pèseront guère dans la balance électorale et que l’irritation perceptible de l’opinion publique à l’égard d’un président qui leur donne le tournis ne s’arrêtera pas sur des victoires de prestige.

Déjà 3 remarques sur cet article

  1. […] la planète d’un dictateur meurtrier (ayant notamment du sang français sur les mains)…Show original Partager cet article:"Aimer" ceci :"J'aime"Soyez le premier à aimer ce […]

  2. denis dit :

    Maintenant reste à savoir comme Nicolas, notre nouveau De Gaulle, va réussir à gérer l'après Kadhafi. C'est pas tellement expliqué dans votre énième article cirage de pompe…

    Je ne serais pas étonné outre mesure que, dans les mois qui viennent, on s'aperçoive qu'une vague d'immigration lybienne dans notre pays soulève le coeur des amis des droits de l'homme autant qu'elle rebute les défenseurs de notre belle nation.

    Mais pour ça aussi, on peut être certain que Nico aurait une solution…

  3. It is in reality a great and helpful piece of information. I am satisfied that you just shared this helpful information with us. Please stay us up to date like this. Thanks for sharing.

Laisser un commentaire