/>

Montebourg accuse Aubry d’avoir étouffé l’affaire Guerini

Rédigé par lesoufflet le 15 septembre 2011.

martine_aubry_arnaud_montebourgComme je vous l’avais annoncé la semaine dernière avec l’ouverture des hostilités par Ségolène Royal, les petites mesquineries du combat des chefs socialistes sont lancées avec Arnaud Montebourg qui accuse quand même l’air de rien sa copine Martine Aubry d’avoir étouffé l’affaire Guerini. On va bien rigoler pendant ces primaires.


“La politique, c’est comme l’andouillette, ça doit sentir un peu la merde mais pas trop”, disait Édouard Herriot, ancien Président du Conseil et de l’Assemblée Nationale. Il semblerait, à la lecture de cette phrase, que les socialistes aiment à déguster l’andouillette légèrement faisandée.


C’est beau la politique, le débat d’idées, les propositions de fond, toute ces discussions importantes dans le cadre d’une candidature à l’élection présidentielle. Malheureusement, au PS, c’est sur les combines, les affaires et les petites phrases que se jouera l’élection…

 

Arnaud Montebourg a ainsi déclaré dernièrement au sujet de l’affaire Guérini qui secoue actuellement le PS : “Aubry a fait le choix il y a un an de soutenir, d’épargner et de protéger Jean-Noël Guérini.”

 

Au fond il a raison, tout le monde le sait et nous sommes les premiers à dénoncer le silence coupable de Martine Aubry et autres cadors du Parti durant toutes ces années. Malgré tout, on connait les motivations de Montebourg et on a du mal à croire aux hasards du calendrier quand de telles histoires sortent en pleines primaires socialistes. Si Montebourg a raison de dénoncer le silence du parti sur l’affaire Guérini, il fait surtout preuve d’un opportunisme mal placé.

 

En même temps, comment espérer voir une primaire sur le fond, sur les idées, sur un projet quand ce projet a été précisément fixé avant même les primaires ? Avec un projet déjà bouclé, sur quoi les candidats pourraient débattre mises à part leurs personnalités respectives ? Les sympathisants socialistes s’apprêtent en effet à voter pour la plus belle coupe de cheveux…

 

Avec tout ça, si Sarko n’est pas réélu, c’est que Carla Bruni aura fait une fausse couche.

 

Laisser un commentaire