Toujours des prières de rue à Paris, que fait la police ?

Si les mesures mises en place par Claude Guéant et les annonces de ces derniers jours ont permis de limiter drastiquement le nombre de Musulmans priant dans la rue à l’occasion de la grande prière du vendredi, plus de deux cent fidèles ont à nouveau occupés illégalement la voie publique… sans que les forces de l’ordre n’interviennent.

 

L’appel à la fermeté du ministre de l’Intérieur n’a été que partiellement entendu. Après plusieurs semaines de discussion et d’aménagement (notamment pour trouver des salles pouvant accueillir les fidèles), Claude Guéant avait affirmé cette semaine que les prières dans la rue ne seraient plus tolérées et qu’il avait demandé aux forces de l’ordre d’intervenir le cas échéant.

 

Il n’en a rien été puisque plus de 200 fidèles se sont malgré tout retrouvés dans la rue, notamment dans le XVIIIe arrondissement de Paris sans que la police n’intervienne.

On vous recommande

A propos de l'auteur maximus (24actu)

2 réactions à “Toujours des prières de rue à Paris, que fait la police ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.