Nouvelle combine de DSK pour éviter le procès

Rédigé par lesoufflet le 27 septembre 2011.

dsk-perv-daily-newsHier, Dominique Strauss Kahn demandait à la justice américaine d’annuler le procès civil où il est accusé de viol au nom de l’immunité diplomatique. Si sa requête aboutit,  nous racontera-t-il ensuite qu’il a été lavé de tout soupçon ?

 

Sur le plateau de son amie Claire Chazal, DSK avait déjà menti en expliquant que le retrait des charges à son encontre signifiait que la justice américaine l’avait innocenté. Osera-t-il dire que l’annulation du procès civil au nom de l’immunité diplomatique signifie également qu’il est reconnu innocent ?

 

Personnellement, moi qui n’ai jamais commis de viol, si j’étais accusé d’un tel acte par une vilaine manipulatrice (comme le sont souvent les noirs, les femmes et le petit personnel, d’après la bonne morale socialiste), je ferais tout pour que mon procès ait lieu, pour pouvoir prouver mon innocence au grand jour et démonter les attaques mensongères.

 

Quoi qu’il en soit, cette nouvelle requête de DSK est doublement scandaleuse. D’une part il donne effectivement le sentiment de vouloir s’échapper de cette affaire, de refuser que la lumière soit faite, de fuir la justice. D’autre part, DSK confirme son rôle d’homme Porshe du peuple qui est privilégié et qui demande publiquement l’application de ses privilèges. Quand on est très riche et que l’on travaille au FMI, on ne devrait pas pouvoir être ennuyé par la justice. L’idée que le statut d’un homme ne lui confère pas de droit particulier devant la loi est pourtant constitutive des Droits de l’Homme et de la démocratie…

 

On retrouve bien ici les réflexes d’une gauche caviar si prompte à donner des leçons de tolérance, d’égalité et qui se place en défenseure du peuple alors qu’elle mange des pattes au truffe, qu’elle roule en Porshe, qu’elle se fait livrer des prostitués dans sa chambre d’hôtel et qu’elle brandit ses privilèges de caste pour éviter d’avoir à faire avec la justice.

 

 

 

 

Déjà 3 remarques sur cet article

  1. denis dit :

    "Personnellement, moi qui n’ai jamais commis de viol, si j’étais accusé d’un tel acte par une vilaine manipulatrice (comme le sont souvent les noirs, les femmes et le petit personnel, d’après la bonne morale socialiste), je ferais tout pour que mon procès ait lieu, pour pouvoir prouver mon innocence au grand jour et démonter les attaques mensongères"

    Oh oh… Heureusement que vous n'êtes pas journaliste. Une telle partialité dans le jugement de votre petite personne, ce serait un cas d'école. Vous n'avez très surement jamais commis de viol, et c'est tout à votre honneur. Cela dit, on a tous un truc à se reprocher. On a tous menti un jour où l'autre, c'est humain.

    Loin de moi l'idée de vous traiter de DSK, mais avouez que cette phrase est d'une maladresse effroyable et ne sert en rien votre l'ambition de ce site de faire l'actu différemment.

  2. Tonton Beber dit :

    La justice américaine ne fonctionne pas comme chez nous. Juste deux remarques :

    (a) DSK est innocent puisqu'un non lieu a été prononcé au pénal. Ce n'est pas seulement que le procureur qui a abandonné les poursuites, cela a également été confirmé par un juge.

    (b) Une procédure civile ne parle pas de coupable ou d'innocent, une procédure civile parle de responsabilité, de préjudice et de réparation. Si DSK venait malgré tout à être condamné au civil, il serait donc responsable non coupable.

  3. JCB dit :

    Vous ne défendez pas les droits de l'homme non plus en traitant la gauche de "gauche caviar" qui ne se résume pas à DSK. Votre article est donc politisé et ne fait pas de vous un juge très partial. De plus, en ce qui concerne l'utilisation de privilèges, je pense que si vous étiez un tant soi peu sincère vous reconnaitriez que DSK (qui, faute de preuves, bénéficie toujours de la présomption d'innocence dans l'accusation de viol), a été largement plus puni que certains privilégiés de l'UMP qui eux sont systématiquement blanchis !

Laisser un commentaire