Téléréalité : Aubry, Hollande, Royal, Montebourg, épisode 2

aubry_royal_hollandeCe soir, en exclusivité sur I télé, le deuxième épisode de l’émission de téléréalité “La guerre des chefs au PS”. Sexe, amour, drogue, magouilles et leçons de morale sont au programme…

 

Après le carton d’audience du simulacre de débat diffusé sur France 2 le 15 septembre, les candidats à la primaire socialiste participeront ce soir à un second débat qu’ils nous promettent, cette fois , sanglant. Petit résumé de la situation et des acteurs principaux pour ceux qui avaient raté le premier épisode de cette série pas très sérieuse mais bougrement drôle !

 

Manuel Valls : à force de vouloir faire du Sarkozy à la place de Sarkozy, on a parfois du mal à le différencier du chef de l’état. Contrairement aux autres socialistes, Manuel Valls connaît les problématiques de sécurité qui tracassent les français car il est maire d’une grande ville de banlieue. Etant le seul à avoir un discours sérieux sur ce sujet comme sur la gestion publique, il devrait se faire rapidement éliminer par ses petits camarades à l’idéologie cristallisée.

 

Jean-Michel Baylet : l’homme à l’accent du Sud Ouest plaît aux femmes. Il voudrait que l’État français vende de la drogue aux citoyens et se rapproche ainsi de la bêtise démagogique propre aux socialistes. Malheureusement pour lui, il vient d’un autre parti et ne veut pas du programme commun rédigé par Lionel Jospin en 2002 et imposé par Martine aux autres candidats. Les fumeurs de pétards déboussolés voteront pour lui…ou pas (“ah bon, c’était hier les élections ? Me suis endormi sur mon canapé… hihihhihi !”) mais le sectarisme socialiste interdira aux autres d’en faire autant.

 

Arnaud Montebourg : c’est le plus malin car il a réussi pour l’années des élections auxquelles il est candidat, a mettre sa maîtresse (compagne ? meuf ? nana ? sexfriend ?), la fatigante donneuse de leçons professionnelle  Audrey Pulvar, dans l’émission de télévision politique française la plus regardée. Mieux, c’est elle qui pose les questions aux invités politiques… Bien joué Arnaud, même Goebbles ne l’aurait pas tentée celle là !!

 

François Hollande : ancien compagnon de Ségolène Royal et père de ses enfants, François n’a pa pu se présenter aux dernière présidentielles car son ex voulait lui faire payer ses aventures extra conjugales. Cette année, il est à nouveau tombé amoureux (d’une journaliste comme tout bon dirigeant socialiste qui se respecte) et a mangé du Slim Fast pour faire plaisir à sa chérie. Sans réelle concurrence, il devrait remporter le droit de se faire tôler par Marine et Nicolas.

 

Ségolène Royal : candidate en 2012 pour se venger d’un adultère, Royal se présente cette année pour se venger du hold-up de Martine Aubry qui lui a volé la direction du parti alors que tout le monde était au courant des fraudes. Isolée au PS la madone est donc logiquement appréciée des classes populaires (terme devenu en France antinomique de celui de socialiste), en cas de forte participation aux primaires, elle pourrait faire une petite surprise a sa sœur ennemi Martine.

 

Martine Aubry : sans idée, sans soutien, sans envergure, sans talent, sans charisme, sans popularité, sans même de réelle envie d’y aller, Martine est sereine. Elle n’avait pas gagné les élections pour prendre la direction du parti non plus, cela ne l’a pas empêchée d’y aller quand même. Martine coud des chaussettes en attendant de frauder pour gagner ces primaires.

 

Ces six ménestrels modernes vont donc nous sortir une nouvelle prestation de haute volée ce soir. On a hâte de voir cette drôle de farce !

 

On vous recommande

A propos de l'auteur lesoufflet

2 réactions à “Téléréalité : Aubry, Hollande, Royal, Montebourg, épisode 2”

  1. Il suffit de vous citer :"comparer avec une assurance désarmante Marine Le Pen à Hitler serait une accusation grave si ce n’était si stupide." Comparer Arnaud Montebourg à Goebells serait…je vous laisse rédiger l'erratum.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.