/>

Martine Aubry : tellement Jet set !

Rédigé par notre équipe le 12 octobre 2011.

Comme son ami Arnaud Montebourg, Martine Aubry essaye de se faire passer pour une personnalité de la "gauche dure". Elle veut "faire payer les riches" et insiste sur l'importance de l'écologie. Pourtant, la fille de Jacques Delors n'a pas hésité à prendre un Jet privé pour aller à... Châteauroux !

tony_blair_martine_aubryComme son ami Arnaud Montebourg, Martine Aubry essaye de se faire passer pour une personnalité de la “gauche dure”. Elle veut “faire payer les riches” et insiste sur l’importance de l’écologie. Pourtant, la fille de  Jacques Delors n’a pas hésité à prendre un Jet privé pour aller à… Châteauroux !

 

266 kilomètres, c’est long quand on a une voiture, ou pire, quand on doit prendre les transports en communs comme les petites gens. Mais Martine Aubry nous l’explique depuis le début de sa pauvre campagne : elle est la candidate du peuple contre les riches et les bourgeois.

 

Pourquoi alors, a-t-elle utilisé un jet privé ce matin pour aller à Châteauroux ? Sans parler de l’aberration écologique d’une telle pratique (pourtant, Aubry nous bassine bien avec l’environnement…), Martine vient de perdre définitivement les primaires en envoyant un grand signe à tous les électeurs : “vous n’avez quand même pas cru mes sornettes gauchistes sur les riches ? J’en suis la première représentante !”

 

Comme pour DSK qui se baladait en Porsche dans les rues de Paris, Aubry semble se croire intouchable et tout permis. “Faites ce que je dis, pas ce que je fais”, telle est désormais la devise socialiste depuis les pattes au truffes de Dominique (sans parler du Sofitel…).

 

On entend déjà les mêmes donneurs de leçons qui moquaient le Fouquet’s de Sarkozy trouver des (bonnes ?) excuses à celle qui est en place au PS grâce à son papa, celle qui couvrait les magouilles de Guerini, celle qui a triché pour battre Ségolène Royal. Mais celle qui, fidèle à son parti, n’hésitera jamais à donner des leçons de morale, à distribuer les bons et mauvais points, à traquer le réac, facho, le raciste, l’homophobe, le macho…

 

Martine Aubry est ridicule et dangereuse de gauchisme dans ces propos, elle est hallucinante de snobisme et de libéralisme dans ses actions. Pour rappel, celle qui se présente comme l’héritière de Jaurès a rédigé la préface du manifeste de Tony Blair, le représentant anglais du social libéralisme rejeté en bloc (du moins officiellement, faudrait pas froisser les militants) par le PS. De l’art du contrepied.

 

Ce n’est donc pas étonnant que pour sauver les meubles, elle essaye aujourd’hui de draguer Arnaud Montebourg car elle est comme lui : une fausse gauchiste qui prend cette position par pure démagogie envers les militants du parti.

 

Enfin, les socialistes n’ont pas le monopole de l’hypocrisie à gauche puisque les Verts vont bien faire alliance avec celle qui prend un jet privé pour aller à Châteauroux…

 

Déjà 2 remarques sur cet article

  1. denis dit :

    et ben voila, elle se présidentialise déjà…

    Bravo, Martine!

  2. […] que l’affaire du jet privé utilisé hier par Martine Aubry pour parcourir 200 kilomètres pourrait lui coûter cher, un article édifiant du Post met en lumière ses étranges rapports avec […]

Laisser un commentaire