DSK : l’agresseur sexuel du PS

Rédigé par lesoufflet le 14 octobre 2011.

Le procureur a rendu son verdict dans l'affaire Banon : "des faits pouvant être qualifiés d'agressions sexuelles sont reconnus". Loin des mensonges proférés sur le plateau de la bonne copine Claire Chazal, la justice française a reconnu l'agression sexuelle du socialiste à l'encontre de Tristane Banon. Comment le PS va-t-il réagir ?

tristane-banon-dsk-agression-sexuelleLe procureur a rendu son verdict dans l’affaire Banon :  “des faits pouvant être qualifiés d’agressions sexuelles sont reconnus”. Loin des mensonges proférés sur le plateau de la bonne copine Claire Chazal, la justice française a reconnu l’agression sexuelle du socialiste à l’encontre de Tristane Banon. Comment le PS va-t-il réagir ?

 

L’image du DSK séducteur et homme à femme est en train de s’effriter pour laisser place à celle d’un prédateur sexuel… Malgré un très bon travail de ses communicants et de ses amis du monde médiatique (voir les déclarations choquantes de Ivan Levai sur le viol) DSK ne peut plus fuir ses responsabilités.

 

Dimanche dernier, c’est donc tout sourire que Dominique Strauss Kahn est allé voter pour Martine Aubry aux primaires socialistes afin de désigner le candidat à la prochaine présidentielle d’un parti qui a toujours couvert son éléphant. Si les ténors du parti qui ne sent plus trop la rose sont de plus en plus mal à l’aise au sujet de DSK, auront-ils le courage de le virer ? Rien n’est moins sûr.

 

En plus, l’affaire Banon n’est pas close car la jeune femme devrait porter plainte au civil. D’ailleurs, contrairement aux mensonges énoncés par tous les socialistes et par les médias complaisants, l’affaire Diallo n’est pas terminée non plus. Si le procureur de New York n’a pas jugé les éléments suffisants pour condamner le membre du PS au pénal, une plainte court toujours au civil qui devrait voir DSK condamné à verser beaucoup d’argent à Nafissatou Diallo. Plus vraisemblablement, les avocats négocieront et DSK paiera tout de même afin d’éviter un jugement qui mettrait en lumière la vérité. Chacun en tirera les conclusions qu’il souhaite.

 

Pour l’avocat oui-oui de Dominique, ce dernier a été “totalement blanchi” puisqu’il y a prescription et que la plainte a été classée sans suite. Un tribunal explique que “des faits pouvant être qualifiés d’agressions sexuelles sont reconnus” mais son client est blanchi…

 

L’avocat de Nafissatou Diallo s’est également exprimé, visiblement satisfait des conclusions de la justice française : “C’est la première fois qu’un magistrat évoque à son propos le terme d’agression sexuelle. Aujourd’hui, il n’y a pas que l’avocat de Mme Banon ou l’avocat de Nafissatou Diallo qui parle d’agresseur sexuel en parlant de Dominique Strauss-Kahn. Il y a aussi le procureur de Paris, ce qui n’est pas rien“, a relevé l’avocat. “Deuxième enseignement, M. Strauss-Kahn est pris en flagrant délit de mensonge. J’ai réécouté ce qu’il avait dit sur TF1 il y a quelques semaines. Il  avait dit, je cite: Il n’y a eu aucun acte d’agression à propos de Tristane Banon. Il a parlé de faits imaginaires. Donc M. Strauss-Kahn a menti“.

 

Comment DSK peut-il encore faire parti du PS ? Quand on voit comment un Georges Fraiche avait été viré comme un malpropre pour quelques blagues, on comprend mieux les ravages d’un parti sclérosé, verrouillé, sectaire et surtout totalitaire où quelques vieux éléphants dirigent en dictateurs…

 

Le point commun entre Hitler et Staline ? Ils étaient tous les deux socialistes.

Déjà 20 remarques sur cet article

  1. denis dit :

    vous, quand vous tenez un os, vous le lachez difficilement.

    C'est drôle, mais on ne trouve aucune info sur Georges Tron. Pourtant il a une actu tout fraîche de cette semaine: nouvelle plainte pour harcellement moral déposée par son ancienne assistante parlementaire et employée à la mairie de Dreuil. Après les plaintes pour viol et agression sexuelle (ça ne vous rappelle rien?), ça commence à faire beaucoup. D'autant que Lucile Mignon reconnait avoir reçu des pressions et avoir menti lors de sa première déposition.

    Donc, chez 24heuresactu, pour être en tête d'affiche des plus pourri de la planète il faut surement être en plus socialiste. Et pour avoir un statut de victime reconnu, il faut surement être pipole comme Tristane Banon ou bien avoir un avocat fort en gueule comme Nafissatou Diallo. Et parfois même les deux…

  2. lesoufflet dit :

    Pour info Denis nous sommes les premiers à avoir demandé la démission de Tron car nous sommes cohérents et pas aveuglés par notre idéologie comme certains :

    https://24heuresactu.com/2011/05/30/massagesreflex

    Mais continuez à défendre un agresseur sexuel juste parce qu’il est du même bord que vous…

    Vous prouvez ainsi que nous avons raison sur le sectarisme et la malhonnêteté intellectuelle des gens de gauche

  3. denis dit :

    ca serait bien d'avoir outil de recherche sur votre site, ça peut servir.

    Cela dit, trois articles dans la même semaine concernant DSK/Banon et rien sur Tron (ou alors un seul petit article datant de mai dernier), alors qu'il est avéré que la victime a reçu de véritable pressions pour ne pas témoigner (alors que, visiblement, Banon s'est largement épanchée à la télévision et dans ses livres), ca peut être une marque flagrante de partialité…

    D'ailleurs à la relecture de cet article sur Tron je vous trouve d'une complaisance touchante:

    "Faire des massages des pieds à ses secrétaires n’est pas un crime, même si le rapport hiérarchique rend cette pratique très ambiguë ; tout comme se rendre dans des soirées échangistes et partouzer avec des stars du porno n’est pas illégal".

    Et vous arrivez même à mettre en cause la responsabilité des journalistes (de gauche, bien sur) dans cette affaire, vous êtes décidément très fort.

    Je ne défend personne et certainement pas un malade comme DSK. Mais j'attends que vous souteniez Lucile Mignon

    de la même manière que vous soutenez Nafissatou Diallo et Tristane Banon.

    Et tenir ce genre de propos ne fait pas de moi quelqu'un "de gauche" mais un citoyen qui a des convictions.

  4. denis dit :

    Et je vais encore en rajouter une couche (y'a pas de raison). DSK est certes un obsédé à la perversité maladive, mais il a au moins eu la décence de démissionner de ses fonctions. Pour lui la vie politique est (fort heureusement) terminée. Tron est toujours Président de la Fédération de l'Essonne et toujours Député maire de Dreuil. Je trouve d'ailleurs la presse, de gauche comme de droite, plutôt discrète sur cette affaire alors qu'on en a fait des tonnes autour de DSK.

    Une dernière chose, ce qui m'a le plus choqué de la part de nos amis les Oui-oui socialos c'est qu'ils aient pu ne serait ce qu'une seconde envisager le retour de DSK dans la course des primaires juste parce que c'était le meilleur d'entre eux pour battre Sarko. J'ose espérer qu'en 2012, dans l'hypothèse où un des deux candidats finalistes à la primaire gagne au sprint final, j'ose espérer qu'aucun des deux n'envisagera de prendre DSK dans son gouvernement…

  5. Bitoun dit :

    Qu'il aille au diable, lui et sa protectrice indigne !

  6. BoboSocKiller dit :

    Franchement, Georges Tron et DSK ne sont pas à mettre dans la même catégorie, à la fois par les niveaux de fonctions qu'ils ont exercé, par les perspectives politiques qu'ils avaient l'un et l'autre avant d'être mis en cause et par la gravité, la fréquence et le nombre d'agressions présumées ou reconnues du fétichiste de Draveil et du satyre de Sarcelles.

    Pour le dire autrement au Denis donneur de leçon bien-pensant planqué au fond de sa Seine-et-Marne et que sa copine elle aime pas les curés (ouep, j'ai deux pseudos), Georges Tron, franchement, on s'en fout un peu car il ne peut plus vraiment faire beaucoup de mal désormais, ni à des femmes (elles se méfieront désormais), ni à la droite (le mal est déjà fait). S'il doit payer et être condamné, qu'il paye et qu'on en parle plus.

    Tandis que DSK a fait infiniment plus de tord à la France qu'il a ridiculisé devant le monde entier, énormément de tord aussi à la politique en général (combien de pourcent Marine Le Pen lui devra ?) et surtout fait beaucoup de tord à la cause des femmes en révélant un bon vieux fond de matchisme gaulois plutôt malsain, que n'ont pas désavoué les socialos.

    Je n'ai qu'un regret en fait, que cette ordure ne soit pas restée à Rykers Island. Alors j'espère que d'autres plaintes arriveront et que ce détraqué sexuel ira croupir au fond d'une cellule, la seule place qu'il mérite et qui lui revient.

  7. denis dit :

    alors AntiBobo, tu prêches un converti (pour une fois). Oui, DSK et Tron ne jouent pas dans la même coure. Oui, le pervers du Sofitel a fait énormément de tord à l'image de la France (encore que, pour pas mal de ricains plus puritains qu'une grenouille intégriste, on passe déjà pour de sacrés chauds lapins). Et oui, je suis sur que si cette histoire c'était passée chez nous, en France, on aurait réussit, par un tour de passe-passe à étouffer l'affaire. Aux USA, on rigole pas avec ça, fort heureusement…

    Cependant, ce qui me dérange un peu avec ce que tu dis c'est que le prochain qui se fera prendre la main dans la culotte de sa secrétaire, tu lui diras quoi: "c'est pas grave, DSK a fait pire"?. Ben, je suis désolé, un pervers c'est un pervers. Et je n'ai pas envie de donner plus d'excuse à Tron parce qu'il n'est QUE député-maire ou parce qu'il n'a tripoté QUE sa collaboratrice. Il y a quand même eu harcèlement moral, chose qui est aussi punissable par la loi qu'un viol ou tentative de viol.

    Mais évidemment, l'affaire DSK pose un cas de conscience à la justice: punir Tron alors qu'on a laissé filer DSK?

    Décidément, on vit dans un pays étrange, ou les satyres ont aussi bien le droit de s'exprimer sur TF1 que leur victimes d'étaler leurs affaires sur Canal ou bien les raconter dans des livres. Tout ça bien sur au nom de toutes les femmes qui ont subit des violences que l'on entend jamais et qui, elles, n'ont que leur souffrances pour elles.

  8. BoboSocKiller dit :

    Pour une fois, Denis, globalement d'accord avec toi. Le fait est que DSK est tout de même trois cran au dessus de Tron en matière de perversité / malhonnêteté, comme en témoigne son implication plus que probable dans l'affaire des prostituées de Lille où l'on apprend que DSK se faisait payer des brassées de filles par l'entreprise Eiffage…. On lui avait même envoyé des filles à Washington la veille de l'affaire du Sofitel.

    Ah, franchement, quel santé ce DSK.

  9. BoboSocKiller dit :

    Pour une fois, Denis, globalement d'accord avec toi. Le fait est que DSK est tout de même trois cran au dessus de Tron en matière de perversité / malhonnêteté, comme en témoigne son implication plus que probable dans l'affaire des prostituées de Lille où l'on apprend que DSK se faisait payer des brassées de filles par l'entreprise Eiffage…. On lui avait même envoyé des filles à Washington la veille de l'affaire du Sofitel.

    Ah, franchement, quelle santé ce DSK.

  10. denis dit :

    Donc, DSK serait le Berlu français?

    Trois crans au dessus, juste parce qu'il est socialo? Tron, DSK: même combat.

    Et j'attends toujours un article de soutient à Lucille Mignon de la part de 24heuresactu et Tristane Banon, la nouvelle pourfendresse pipole de la cause des femme violées qui vient de retirer sa plainte et qui disait aller jusqu'au bout pour faire tomber Le Perv. Tout ça pour ça.

  11. BoboSocKiller dit :

    Ah bon, DSK est socialiste ? Ah vraiment Denis, tu es impayable, Ah Ah Ah. Mais en fait, tu sais, avec toutes les casseroles que DSK traîne derrière lui, il se murmure rue de Solférino qu'un tel détraqué sexuel membre du PS, ça fait un peu désordre et qu'il sera bientôt exclu du parti. Alors tu sais, DSK était socialiste quand ça arrangeait Martine Aubry, mais maintenant qu'il devient très très encombrant, ce sera l'union sacrée pour le virer et ne pas éclabousser le parti avec les frasques sexuelles du Perv. Quant à Tristane Banon, je pense qu'elle a déjà largement eu sa revanche en humiliant publiquement DSK et qu'elle souhaite en rester là.

  12. denis dit :

    ah, tu me rassures pour Tristane, j'ai cru un moment que c'était pour sa pub personnelle et, peut être, pour palper un peu… de blé.

    Et je ne te donne effectivement pas tord (pour une fois). Peut être affirmer que DSK est vraiment socialiste? Banon.

  13. […] tous ces éléments en disent long sur l’agresseur sexuel du PS (c’est la justice française qui le dit), une phrase de l’article moins choquante est toutefois plus instructive […]

  14. […] et de sa carrière relancée en France. Ni pudique ni respectueuse des femmes possibles victimes de son « agresseur sexuel » de mari, elle n’a pas hésité à évoquer l’affaire DSK : « Le soutien inconditionnel, ça […]

  15. […] DSK, une question se pose : pourquoi le Parti Socialiste a-t-il respecté la loi du silence sur cet « agresseur sexuel », comme le dit la justice française ? Les membres de l’UMP commencent à poser publiquement les questions que tous les Français […]

  16. […] Après avoir sali l’honneur de plusieurs ministres sans avoir tenu le moins du monde compte de leur présomptions d’innocence, ils ont défendu en cœur, au nom de cette même présomption d’innocence qu’ils avaient bafouée sans scrupule, leur ancien champion, agresseur sexuel confirmé par la justice française. […]

  17. […] il s’agissait de défendre un « agresseur sexuel« , les socialistes étaient plus promptes à faire appel à la présomption […]

  18. […] Pulvar qui constitue désormais un jolie rouage de la machine médiatique de la campagne Hollande. Remarquez, tous les agresseurs sexuels allaient en prison, jusqu’à DSK. Comme il paraît pratique d’avoir ses entrées au […]

  19. […] par lesoufflet le 06 mars 2012. 06.03.2012 TweetL’agresseur sexuel, Dominique Strauss-Kahn et sa femme, Anne Sinclair auraient des problèmes avec le fisc américain, selon la presse U.S. […]

  20. […] La victime de DSK, Tristane Banon, a répondu dans un papier publié sur l’Express, à Nicolas Bedos, qui l’avait insultée dans une chronique parue le 23 septembre 2011 dans le magazine Marianne. Selon elle, le fils de Guy serait cocaïnomane et se serait fait annuler des PV par François Hollande. Quand deux pauvres bêtes médiatiques ne savent plus quoi faire pour attirer un peu de lumière sur leurs petites personnes… […]

Laisser un commentaire