/>

Tristane Banon : DSK reconnu coupable d’agression sexuelle

Rédigé par lateigne (24actu) le 14 octobre 2011.

Dominique Strauss-Kahn a été reconnu coupable d’agression sexuelle à l’égard de l’écrivain Tristane Banon en 2003. Les faits sont toutefois recouverts par la prescription et DSK ne risque plus rien de la justice qui a indiqué manquer de preuves pour confirmer la tentative de viol évoquée par Tristane Banon.

C’est une demi-victoire pour la jeune femme qui clame depuis de nombreuses années que Dominique Strauss-Kahn a tenté de la violer dans une garçonnière parisienne il y a huit ans. Si la justice a classé sans suite sa plainte pour viol, faute de preuves, elle a implicitement reconnu la culpabilité de l’ancien dirigeant socialiste.

Si DSK a reconnu des “avances” à l’égard de Tristane Banon, le parquet considère qu’il s’agit bel et bien d’une “agression sexuelle”… Hélas en raison de la législation française (qui prévoit la prescription d’un délai de trois ans pour des agressions sexuelles contre 10 ans pour des viols), la justice ne pourra jamais condamner le “singe en rut” (dixit Tristane Banon).

Une décision de justice qui reconnait la véracité des déclarations de Tristane Banon, mais qui laisse un goût amer… et devrait pousser les députés à revoir les délais de prescriptions pour les agressions sexuelles.

Déjà 2 remarques sur cet article

  1. denis dit :

    comme quoi, mieux vaut une bonne déposition au commissariat en temps et en heure, plutôt qu'une mauvaise émission télé 5 ans après les faits.

    Bel exemple pour toutes les femmes ayant subit ce genre d'agression et qui n'osent pas porter plainte…

  2. Lunacie dit :

    Elle a au moins été reconnue victime. Je suis extrêmement soulagée et émue. Je regrette amèrement le jugement, cependant.
    J’aurai aimé le savoir en prison pour de longues années.
    Même des années plus tard, on peut espérer que justice soit plus ou moins rendue.

    Un exemple à suivre. Mais pousser la porte du commissariat n’est pas chose facile. Si il faut que le coupable ai déjà commis d’autres ignominies du même type pour être condamné, c’est normal d’avoir peur.

Laisser un commentaire