/>

Primaire : une mobilisation gauchiste pour Martine Aubry ?

Rédigé par lateigne (24actu) le 16 octobre 2011.

Face à l’avance de François Hollande et à la multiplication de ses soutiens, Martine Aubry a fait cette semaine le choix de la radicalisation afin de draguer l’électorat gauchiste. L’augmentation de la mobilisation au second tour de la primaire socialiste pourrait indiquer que la maire de Lille a au moins partiellement réussi son pari.

Et si on se rapprochait du scénario qui fait trembler François Hollande depuis plusieurs jours ? Un second tour ultra-serré qui laisse des marques pour la suite de la campagne socialiste et démontre son incapacité à rassembler au-delà des paroles… Voire une victoire de Martine Aubry, qui aurait réussi à mobiliser l’extrême-gauche face au “candidat du système”.

Une tendance qui prouverait quoi si elle se confirmait ? La propension du système des primaires à déplacer les termes du débat aux extrêmes et à favoriser la démagogie pour satisfaire une base militante radicale… Et au-delà de l’emballement médiatique du moment, peut-être aussi la preuve que la primaire est une formidable machine à perdre.

Si les militants de gauche privilégient Martine aubry, après que les écologistes aient choisi Eva Joly, rien n’indique que l’électeur moyen (qu’on peut aisément décrire comme plus modéré que les franges radicales des Verts ou du PS) se laissera tenter par ces candidatures de “ruptures” qui ne donnent aucunes garanties quand il s’agira de rassembler… a fortiori au second tour de la présidentielle.

En attendant, nous saurons dans quelques heures si Martine Aubry a réussi son pari et est parvenu à renverser la tendance qui ne lui était vraiment pas favorable… De toute façon, et quelque soit le résultat, le candidat désigné devra reconstruire une unité socialiste, plus mise à mal qu’il n’y parait par une dernière semaine de primaire âpre.

Déjà une remarque sur cet article

  1. BoboSocKiller dit :

    Ouf, dans leur infinie bétise, les socialos dégénérés qui sont allés voter aux "primaires" ont tout de même eu un sursaut de lucidité en épargnant le risque d'une Martine Aubry à la tête du pays.

    Certes, vous me direz, Flamby à l'Elysée, ce ne serait pas très réjouissant. Certes, certes, c'est un mollusque sans caractère ni convictions, mais il est tout de même bien moiins dangereux que cette tarée de Martine Aubry qui aurait mis le pays à feu et à sang. Merci bandes de cons socialistes d'avoir voté pour porcinet Hollande !!!

Laisser un commentaire