/>

Sexomnie : il fait un enfant pendant son sommeil !

Rédigé par sachab (24actu) le 25 octobre 2011.

Une femme est tombée enceinte après avoir eu des relations sexuelles avec son mari alors que celui-ci était profondément endormi !

belleauboisdormantUne femme est tombée enceinte après avoir eu des relations sexuelles avec son mari alors que celui-ci était profondément endormi !

 

La sexomnie, c’est le nom donné à cette étrange maladie parasomniaque proche du somnambulisme, où l’on fait du sexe pendant son sommeil.

 

En Grande-Bretagne, Ryan Harris et sa femme Dee, voulaient un enfant depuis longtemps et envisageaient même d’avoir recours à un traitement contre l’infertilité quand la femme est tombée miraculeusement enceinte. Petit hic, son mari n’avait aucun souvenir du coït libérateur.

 

Surpris, le couple a alors réalisé comment l’enfant avait été conçu : “Quand j’observe notre journal, je réalise que cela a fonctionné un jour où j’étais moi-même à moitié endormie et où Ryan, lui, l’était totalement”, a raconté la femme. “Il m’a prise par surprise, ce qui donne une dimension assez amusante à toute cette histoire”. Et visiblement, Dee apprécie tout particulièrement les troubles de son mari.

 

Elle se souvient ainsi avec plaisir de la première sexomnie de Ryan : “Je lui ai envoyé un sms le lendemain matin, pour lui dire à quel point la nuit précédente avait été fantastique. Il m’a répondu qu’il n’en avait aucun souvenir. Il ne peut jamais se remémorer quoi que ce soit, mais le sexe est pourtant plus intense dans ces moments-là”.

 

De son côté, le nouveau papa est un peu perplexe face à ce super pouvoir nocturne : “J’ai d’abord cru qu’elle me faisait une blague quand elle m’a expliqué ce que je faisais dans mon sommeil. Je savais que je pouvais parler en dormant, mais faire l’amour, non! Elle dit qu’elle adore ma sexsomnie parce que mes prestations durent plus longtemps quand je dors. Peut-être que cela a aidé à concevoir notre bébé”.

 

 

Dans un premier temps on a tendance à penser que super cocu doit faire face à une sévère concurrence, mais après quelques recherches, on se rend compte que ce phénomène est bel est bien réel. Plusieurs accusations de viol on d’ailleurs étaient déboutées par la justice car les accusés étaient sexomniaques et sortaient leurs engins pendant leurs sommeils sans s’en rendre compte.

 

La sexomnie, c’est tout de même mieux que de faire pipi au lit !

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire