/>

Martine Aubry rigide et indélicate selon Arnaud Montebourg

Rédigé par lesoufflet le 26 octobre 2011.

C'est dans Le Journal de Saône-et-Loire que l'amoureux d'Audrey Pulvar s'est lâché sur la première secrétaire du parti socialiste qu'il traite de "rigide" et dont il dénonce de manière peu discrète "l'indélicatesse".

Montebourg-AubryC’est dans Le Journal de Saône-et-Loire que l’amoureux d’Audrey Pulvar s’est lâché sur la première secrétaire du parti socialiste qu’il traite de “rigide” et dont il dénonce de manière peu discrète “l’indélicatesse”.

 

Celui qui a réussi à se faire passer par les amis journalistes de sa femme pour le grand vainqueur des primaires socialistes avec 17% des voix et une élimination dès le premier tour décide aujourd’hui de régler ses comptes avec celle qui a triché pour voler sa place à Ségolène.

 

Ainsi, le politicien d’extrême gauche qui s’était marié en l’abbaye cistercienne de Valmagne à une collaboratrice d’Édouard Balladur et de Philippe Douste-Blazy, Hortense de Labriffe, (fille du comte Antoine de Labriffe et d’Anne de Lacretelle et petite-fille par son père du comte Pierre de Labriffe,propriétaire du Château de Gambais, et par sa mère de l’académicien Jacques de Lacretelle), a décrit ses opposants lors des primaires.

 

Selon lui, et il parait très compliqué de lui donner tort, Martine Aubry (la socialiste qui prend un jet privé pour aller à Châteauroux !!) est “trop rigide”. Venant du chevalier blanc on aurait pu attendre quelque chose de plus proche de la vérité comme “elle est complétement sectaire, idéologiquement illuminée, méprisante envers le peuple et les militants socialistes, voleuse d’élections internes et tricheuses, mauvaise perdante, ou extrêmement dangereuse…” mais on se contentera de ce fragment de vérité offert par un Arnaud Montebourg qui dénonce également les petites manœuvres politiciennes de la fille de Jacques Delors (quand on vous parle d’un parti oligarchique).

 

Ainsi, le terroriste de la démondialisation souligne l’élégance de François Hollande qui « n’a pas eu l’indélicatesse » de lui proposer un portefeuille ministériel pendant l’entre-deux tours par opposition sous-entendue à la grossièreté et aux magouilles de la Martine : « l’histoire retiendra que celle qui m’a fait connaître ce genre de proposition est Martine Aubry. Mais cela ne m’a pas intéressé », conclu-t-il habilement.

 

De l’art rhétorique de dire d’une dangereuse ennemie qu’elle est indélicate sans le dire exactement…

 

En dehors de la haine qui transpire de ce partie entre tous les ténors, cette anecdote nous montre surtout un PS sûr de lui et arrogant qui distribue déjà des ministère dont il ne dispose plus depuis 10 ans. Le réveil sera dur pour les socialistes de France !

 

 

Déjà 2 remarques sur cet article

  1. noélie43 dit :

    quelle haine de la part de ce Monsieur, et pourquoi? de plus, rien n'est vérifiable sur les attaques personnelles – ras le bol de ces attaques personnelles, c'est du creux pour nous informer. On préfère des analyses.

  2. BoboSocKiller dit :

    Je suis (presque) d'accord avec noélie43, lesoufflet est un peu trop modéré quand il écrit qu'il aurait aimé qu'on dise de Martine Aubry qu'elle est « complétement sectaire, idéologiquement illuminée, méprisante envers le peuple et les militants socialistes, voleuse d’élections internes et tricheuses, mauvaise perdante, ou extrêmement dangereuse… ».

    Franchement, lesoufflet est gentillet, limite tiédasse, voire bayrouiste. Moi j'aurais plutôt dit que Martine Aubry est une fille-à-papa née avec une cuillère en or dans la bouche, une infecte pimbèche énarque imbue d'elle-même, une arrogante arriviste vénale, prête à s'allier à des racailles mafieuses (Guérini) pour se faire élire, sans morale ni scrupules (son vol de voix à S. Royal), prête à toutes les démagogies pourvu que cela rapporte des voix (les piscines islamistes). C'est aussi une mal-b….batie et une tarée économique qui a plombé la France avec les 35 heures, une fanatique aussi qui a la haine de la France et qui n'hésite pas à affaiblir le pays en s'attaquant de la plus ignoble manière à un président démocratiquement élu. C'est une personne abjecte qui fait du social mais qui mène une vie de luxe et n'a jamais connu la misère, une donneuse de leçons et de principes mais qui ne se les applique pas à elle même, et puis aussi une femme qui choisit bien mal ses alliés car elle était prête à offrir la France à un DSK dégénéré et détraqué sexuel qui aurait pu se faire arrêter en tant que Président. Sans compter que c'est une mauvaise politicienne, car elle a finalement très rarement réussi à se faire élire (à Lille, avec les voix du Modem!!!) et a même accompli l'exploit de se faire battre aux législatives par un quasi inconnu. Cette femme est une plaie et même Eva Joly est moins dangereuse qu'elle.

    Mais heureusement, Flamby nous a sauvé de Martine Aubry et rien que pour cela, Hollande me serait presque sympathique. Enfin noélie, je ne pense pas que Montebourg haïsse Martine Aubry, il se contente de la mépriser car effectivement, c'est un acte d'une grande vulgarité que de pouvoir acheter Montebourg avec un ministère.

Laisser un commentaire