Amour ou argent : Alice était avec Muatassim Kadhafi

Vanessa Hessler, la sublime égérie de la société de téléphonie Alice, vient d’être renvoyée après avoir révélé une liaison de quatre ans avec Muatassim Kadhafi, fils et homme des basses oeuvres de l’ex-dictateur libyen. Une histoire d’amour qui pourrait cacher autre chose que des sentiments… et qui lui coûte aujourd’hui sa place.

Dans le clan Kadhafi, Muatassim (tué le même jour que son père à Syrte) n’avait pas la réputation d’être une fleur bleue ou un grand romantique. A la tête des brigades spéciales du régime, il gérait “la sécurité” du clan Kadhafi et se disputait avec son frère Saïf el-Islam la succession de Mouammar Kadhafi.

Pourtant, à écouter Vanessa Hessler, Muatassim Kadhafi était un gentleman avec lequel elle aurait vécu quatre années de passion… Un séducteur des plus sanguinaires et dont les facultés intellectuelles étaient, selon les cables de Wikileaks, assez limitées.

Qu’est-ce qui a donc pu séduire la top-model chez le fils Kadhafi ? Peut-être l’argent avec lequel la famille du Guide savait être dispendieuse lorsqu’il s’agissait d’obtenir ce qu’ils souhaitaient : comme l’une des plus belles filles du monde à son tableau de chasse.

On vous recommande

A propos de l'auteur notre équipe

3 réactions à “Amour ou argent : Alice était avec Muatassim Kadhafi”

  1. Que vous êtes mauvaise langue mon Dieu. Qu'en savez-vous d'abord ? Il ne faut jamais parler sans savoir.

  2. Si c'était pour l'argent elle aurait pu se trouver un riche moins sulfureux même Zahia la prostituée habituée à faire la pute à soulager les gros sadouiens de Dubai s'est trouvée un milliardaire sans devoir aller chercher chez les qataris ou les sadouiens, vos allégations ne tiennent pas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.