/>

Drame de Béziers : Luc Chatel aurait menti …

Rédigé par Jairockk le 04 novembre 2011.

Le jeudi 13 octobre, une enseignante du lycée Jean Moulin de Béziers s’immolait par le feu. Lise Bonnafous, professeur de mathématiques de 44 ans est depuis décédée des suites de ses graves brûlures.

mathalez-immolation-prof-eLe jeudi 13 octobre, une enseignante du lycée Jean Moulin de Béziers s’immolait par le feu. Lise Bonnafous, professeur de mathématiques de 44 ans est depuis décédée des suites de ses graves brûlures.

Luc Chatel a dit avoir appris jeudi 13 octobre 2011, avec “une profonde émotion l’acte de désespoir” d’une professeure qui a tenté de s’immoler par le feu dans la cour du lycée Jean-Moulin de Béziers, selon un communiqué.

“Le ministre partage la stupeur et la tristesse de l’ensemble des personnels et des élèves du lycée. Il a demandé tous les éléments pour tenter de comprendre les raisons qui ont pu conduire cette enseignante à ce passage à l’acte”, ajoutait le communiqué.

Mais, si on se réfère aux dépêches AFP, on apprend que le ministre a ajouté ceci :

“Le temps ce soir est au recueillement, à l’émotion (…). Ensuite l’enquête déterminera le détail de la situation et ce qui a pu la pousser à un geste désespéré comme celui-ci”, a par la suite déclaré M. Chatel lors d’un bref point presse à la sous-préfecture de Béziers.

“C’est une professeur qui est en situation de grande fragilité. Elle était suivie par nos équipes et bénéficiait d’un accompagnement pédagogique et médical. Cela avait d’ailleurs entraîné une décharge (horaire, NDLR) en début d’année à sa demande”, a-t-il ajouté.(AFP)

En réponse, les enseignants du lycée Jean Moulin, ont diffusé le 14 octobre une lettre dont voici la substance :

« Lettre d’un enseignant du lycée Jean Moulin de Béziers
Bonjour

    Notre collègue du lycée Jean-Moulins à Béziers qui s’est immolée est décédée. Nous sommes tous bouleversés voire traumatisés. Nous sommes en AG depuis 2 jours et avons refusé d’accueillir les élèves en classe, et décidé une grève illimitée jusqu’à ce que les responsabilités soient établies.

    Voici notre programme :

    Lundi 17, matin 8h AG, après-midi marche blanche silencieuse avec un bandeau noir à Béziers

    Mardi matin AG, 14H départ pour une manifestation académique au rectorat de Montpellier

    Mercredi: obsèques ?

    Jeudi 10h débrayage, commémoration de ce drame dans tous les établissements de France.

    Nous souhaitons une mobilisation générale pour que la souffrance au travail cesse et que de tels drames ne se renouvellent plus.

    PS Lise a dit en s’enflammant : “je le fais pour Vous”

    Luc Chatel a menti , elle n’était pas suivie médicalement, ni fragile, mais consciencieuse, compétente, aimant son travail et courageuse.

    Nous comptons sur Vous tous.

    Merci de diffuser ce mail à toutes vos connaissances afin d’alerter l’opinion, pour que l’éducation nationale ne devienne pas France-telecom…

    Merci »

De nombreuses réactions et mobilisations ont pu être constatées. Une pétition intitulée « Stop à la casse des profs et de l’école ! » a même été lancée pour réagir sur le malaise enseignant afin d’interpeller les candidats à l’élection présidentielle sur cette problématique cruellement d’actualité.

Pour signer la pétition :

http://www.mesopinions.com/Stop-à-la-casse-des-profs-et-de-l’école—petition-petitions-0ce72e2cd7ca5f90b71d5a4ca9c4f8d1.html
Extraits dépêches AFP :

http://intranet.paris.msf.org/apps/afp.nsf/dx/2247CB6A98F9C4CBC12579280062D92F

Laisser un commentaire