Cheb Mami : un Zénith pour le boucher d’Alger

Cheb Mami, condamné en 2009 à cinq ans de prison (dont il n’a de toute évidence eu à purger qu’une infime partie) pour l’enlèvement, la séquestration et un avortement forcé d’une barbarie hallucinante, est revenu samedi dernier en pleine lumière en s’offrant un concert de rédemption au Zénith de Paris !

Alors que des municipalités refusent régulièrement de louer leur salle pour des meetings du Front National, les dirigeants du Zénith de Paris n’ont eu aucun remord pour produire le concert de Cheb Mami, auteur d’un crime particulièrement honteux et répugnant… qu’il qualifie désormais de “faute” lors de ses badineries avec des journalistes.

Le show-business semble vivre sous des lois différentes du reste des citoyens. La star du Raï a enlevé, drogué et pratiqué de force un avortement moyen-âgeux (avec curetage par des faiseuses d’ange dans sa propriété) : pour ce crime odieux, qu’il qualifie pourtant de simple “faute”, il n’aura été condamné qu’à 5 ans de prison et n’en aura purgé à peine trois.

Et le revoilà, blanchi comme neige qui fait son come-back de superstar au Zénith de Paris. La “faute” est oubliée et les choses sérieuses peuvent reprendre : amuser un public qui ne s’est pas posé de questions à l’heure d’acheter des tickets pour un concert du “boucher d’Alger”.

On vous recommande

A propos de l'auteur maximus (24actu)

12 réactions à “Cheb Mami : un Zénith pour le boucher d’Alger”

  1. J ai pu le cotoyer professionellement, en plus d etre le boucher d Alger, mami est une mauvaise personne ingrat se croyant au dessus de vous! Je dirais simplement bravo l'artiste et AU DIABLE L'HOMME!

  2. que des barbares ne soient pas autorisés a se produire soit, que le front national soit muselé j'approuve aussi au même titre.

  3. moi j'adore cheb mami et j'étais au concert!! j'aime tous cki fait y compris baisé les journaliste de merde comme toi ;)))) sympa le coup de pub 😉

  4. @ seb… le muzz : apprend déjà à bien écrire le français : 4 fautes d'orthographes en une ligne… t'es un bon, toi 🙂

  5. @ LeoNidas : Une phrase commence par une majuscule et se termine par un point. Alors ne donne pas de leçon la prochaine fois :).

  6. on s'en fout des fautes, l'essentiel est de faire passer le message..perso je lui cracherais bien à la gueule ce sal type

  7. @ Claude95

    ô combien (?) il a raison le Monsieur de vouloir museler le parti qui met le doigt là où ça fait mal. Museler environ 20% de la population est un acte courageux et démocratique. Et puis, tant qu'on y est, interdire Christine Boutin de plateaux, nommer Michel Drucker Ministre de la Culture

  8. La France ayant perdu sa virilité depuis 1914, ne soyons pas surpris de voir nos scènes utilisées par des monstres.

  9. Le probleme n'est pas Cheb MAMI mais plutôt le Sionisme qui gangrene la France,la France auj,atteinte d'un cancer qui est entrain de la ronger et vous osez parler de Cheb MAMI qu'il est un boucher.Vous êtes vous posé la question qui etait son agent ? un juif,qui etait cette femme qu'il a tenté de faire avorter de force,acte condamnnable bien entendu,une juive.Il s'agissait de lui tendre un piege et le faire tomber,ceci dans le but de casser sa carriere de chanteur par des sionistes qui voyaient en lui un danger,un chanteur bougnoule à grand succès,pourrait donner des idées à d'autres bougnoules et voir se developper en France un style musical importé de l'autre rive de la mediterrannée,voilà la verité.Rares sont ceux qui s’interrogent sur l’émergence de l’islamisme mais aussi sur la construction médiatique de l’islamophobie.

  10. Arrêtes de pleurer le muzz, c'est ta religion qui gangrène mon pays, alors arrête de te plaindre que vous autres muslims n'êtes pas respecter ici. Si t'es pas content, repasses de l'autre côté de la méditerranée et fou nous la paix !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.