/>

Jack Lang/Arnaud Montebourg : le PS anti-vieux

Rédigé par lesoufflet le 09 novembre 2011.

Avec sa proposition grotesque de démagogie et puante de jeunisme, d'interdire les candidats socialistes de plus de 67 ans aux prochaines législatives, Arnaud Montebourg a grandement vexé un Jack Lang dont la réponse imminente a réussi le tour de force d'être encore plus ridicule que l'idée en question.

montebourg-lang-Avec sa proposition grotesque de démagogie et puante de jeunisme, d’interdire les candidats socialistes de plus de 67 ans aux prochaines législatives, Arnaud Montebourg a grandement vexé un Jack Lang dont la réponse imminente a réussi le tour de force d’être encore plus ridicule que l’idée en question.

 

C’est donc à travers une lettre ouverte hallucinante que Jack Lang a répandu dans les médias sa tristesse de vieux monsieur qui a du mal à assumer son âge :

 

“Cher Arnaud, en ma qualité de dirigeant socialiste le plus populaire auprès des jeunes français, permets-moi de m’étonner de ta nouvelle philippique sur l’âge des candidats députés.”

 

Dès les premiers mots de la lettre, on sent toute l’humilité, l’élégance et la modestie d’un homme visiblement resté scotché sur des sondages réalisés dans les années 80 ou 90 (quelqu’un lui a dit que les jeunes ne sont plus les mêmes qu’à l’époque ?). Cette phrase illustre a elle seule le ridicule pathétique d’un Jack Lang mégalomane mais fatigué. On peut d’ailleurs constater que pour différents observateurs, si les jeunes aiment beaucoup Lang, il semble que ce dernier le leur rende bien

 

Mais ce n’est pas tout. Sans complexe, pudeur ou amour propre, l’ancien ministre continue sa complainte :

 

“À dire vrai, l’âge authentique, la vraie jeunesse de l’esprit sont dans les têtes. Trop de gens de la politique, jeunes en apparence, sont vieux sous leur crâne, coupés de la vie, ignorant la culture contemporaine. Ils tiennent souvent les jeunes pour une peuplade étrange et lointaine à laquelle ils ne comprennent pas grand-chose.” Et de conclure : “Pour avoir moi-même, en mes diverses responsabilités, confié des missions élevées à de jeunes femmes ou à de jeunes hommes, je crois très fort à l’exigence du rajeunissement.”

 

Bravo monsieur Lang, quelle sagesse ! Arnaud Montebourg oublierait-il qu’avec un bon chirurgien il suffit de quelques liftings pour se retrouver jeune comme un Lang ?

 

En gros, selon ce monument épistolaire, Montebourg à raison de céder aux sirènes du jeunisme le plus totalitaire mais il doit seulement considérer Jack Lang comme faisant parti des jeunes. La ségrégation et l’exclusion arbitraire d’une parti des camarades ne sont pas un problème si Jack est placé du bon côté de la barrière.

 

Cette lettre de Jack Lang est en effet incroyable. Il ne reprend pas Montebourg sur le fond, il lui demande uniquement une petite dérogation au nom de son image publique trop cool.

 

Pour conclure, il n’y a que dans la société de consommation ultralibérale, mondialisée et déshumanisée que Montebourg prétend combattre (même s’il est en fait un bon politicien des puissants) où les vieux ne sont pas considérés et où l’on ne fait plus appel à leur sagesse. Seule notre société consumériste de l’instantané, du produit, du jetable place les vieux à la marge. Montebourg et le PS ne prétendent-ils pas pourtant lutter contre les ravages de l’ultralibéralisme ?

 

Un vieux c’est l’expérience, la pondération, la transmission, la prise de recul… Bref, tout ce qui fait un bon gouvernant, sauf, visiblement, chez les socialistes où il est de bon ton de les mettre au placard. Pauvre PS qui a les même critères de casting qu’Endemol pour choisir les candidats de Secret Story. Et pauvre France soumise à ce parti…

 

 

 

Déjà une remarque sur cet article

  1. yog dit :

    J'en vois qui veulent faire monter les vieux au cocotier. Moi, j'y monte une main dans le dos, vu ma forme, et sans crainte, vu les bras de fillette de Montebourg pour le secouer..

Laisser un commentaire