/>

Babu : ultime scandale de Frédéric Mitterrand

Rédigé par lesoufflet le 28 novembre 2011.

Après de nombreux scandales, le Ministre de la Culture Frédéric Mitterrand n'a toujours pas été viré de son poste. Avec l'affaire Babu, le neveu de tonton a prouvé définitivement qu'il n'est vraiment pas à sa place...

frederic_mitterrand_mauvaise_vie

Après de nombreux scandales, le Ministre de la Culture Frédéric Mitterrand n’a toujours pas été viré de son poste. Avec l’affaire Babu, le neveu de tonton a prouvé définitivement qu’il n’est vraiment pas à sa place…

Que se passe-t-il dans la tête de Nicolas Sarkozy ? Après les déclarations fracassantes de Frédéric Mitterrand pour défendre Ben Ali (dictateur) et Roman Polanski (violeur sur mineure) :

“Si le monde de la culture ne soutenait pas Roman Polanski, ça voudrait dire qu’il n’y a plus de culture dans notre pays.”

“Dire que la Tunisie est une dictature univoque comme on le fait si souvent me semble tout à fait exagéré.”

Après l’affaire du tourisme sexuel sur de “jeunes éphèbes” avoué sans pudeur par le Ministre/présentateur télé dans son livre puis sur le plateau de TF1, et après l’affaire du linge sale étrangement gardée sous silence par les médias (le Ministère de la Culture avait tout de même dépensé 120 000 euros en 2009 pour « blanchissage du linge du ministre »), Fred M a d’autres tours dans son sac…

Lui qui s’était même fait remarquer dernièrement pour avoir participé à une téléréalité (un Ministre !! vous le croyez ?!!) et pour avoir donné la légion d’honneur à son confrère, le philosophe Nagui, s’est une nouvelle fois montré ridicule, indigne de la fonction et dangereux pour la France.

L’affaire Babu avait ému les médias français : un jeune agresse une fille dans le métro, un sage Indien défend la miss et la brute bouscule le bon Indien sur la rame du métro. Ce dernier meurt sur le coup. Toute les salles de rédaction des journaux français ont diffusé la nouvelle (sans vérifier leurs sources, comme à leur habitude) qui a fini par tomber dans l’oreille d’un conseiller en communication du Ministre.

Notre bon Fred M s’est donc empressé d’aller sur les lieux du drame (un Ministre de la Culture ? quel est le rapport avec une affaire criminelle ?!!!? sans scrupule, Mitterrand voulait seulement faire parler de lui grâce à un fait divers scabreux, de l’art de se faire de la pub sur le dos d’un cadavre…).

Sans aucune pudeur, et sans respect pour le mort ou pour la Justice, le Ministre est donc allé faire son discours répugnant dans le métro : “Babu représente ce qu’il y a de plus beau dans la culture indienne, le partage, l’attention aux autres”. Du grand Mitterrand, condescendant comme il faut et puant de démagogie…

Malheureusement pour notre Ministre de la Culture mégalomane, les médias se sont méchamment trompés dans cette affaire. En fait c’est Babu, ivre et accompagné de copains, qui a frappé en premier et qui a provoqué le jeune qui a simplement repoussé l’indien pour se protéger. Le héros qui “représente ce qu’il y a de plus beau dans la culture indienne”, pour Fred M, était en fait une racaille bourrée et agressive qui a frappé sans raison un homme seul…

Sans se renseigner, sans vérifier ses sources, Frédéric Mitterrand s’est bêtement ridiculisé une nouvelle fois alors qu’il n’avait aucune raison de se mêler à cette affaire.

Bien sûr, comparée aux autres casseroles répugnantes que se traîne Frédéric Mitterrand, l’affaire Babu n’est pas bien grave. Mais bon, on a quand même le droit de rêver qu’elle constituera la goutte d’eau qui fait déborder le vase… C’est bientôt Noël Monsieur Sarkozy, un petit cadeau pour la France ?

 

 

Déjà une remarque sur cet article

  1. denis dit :

    quoi de neuf sous le soleil, cette histoire rappelle scrupuleusement l'affaire du RER D. Indignations précoces de nos bons politicards (Chirac, Villepin en tête) et puis patatra.

    Dans votre énième article forcément immonde (qu'il soit ivre au moment de l'altercation ne lui donne pas le droit de mourir électrocuté ni traité de la manière dont vous parler de lui), vous oubliez tous les autres qui ont suivi notre bon ministre de la culture en cave. Vous oubliez aussi et surtout de fustiger la Fondation RATP qui a dépensé 5000€ pour rapatrier le corps en Inde (avec la complicité de la société Eclip's, qui fait dans le transport aérien funéraire, qui a du aussi profité de l'occas' pour se faire un peu de promo). Pierre Mongin devrait être, si on suit votre discours, aussi coupable, sinon plus, que Fredo qui lui n'a été coupable que d'auto-promotion malheureuse. Mais, chez vous, quand vous tenez un os, si en plus il est un présumé pédophile, ça vous fait bander.

    Voila ce que c'est quand on veut faire du Zemmour à la place du Zemmour.

Laisser un commentaire