/>

OGM : première défaite pour l’obscurantisme écologiste

Rédigé par lateigne (24actu) le 29 novembre 2011.

La décision du Conseil d’Etat de revenir sur l’interdiction de la culture du maïs transgénique est avant tout technique et symbolique… Mais elle constitue une première victoire de la raison et de la science après des années de guérilla médiatique, menée par les extrémismes écologistes et leur idéologie obscurantiste aux relents de malthusianisme.

Pourquoi interdire la culture d’une céréale sans le commencement du début d’une indication allant dans le sens de sa dangerosité potentielle ? Alambiquée cette phrase ? C’est pourtant un parfait condensé du débat (et surtout de la désinformaton) délirant autour des OGM… Et pourtant, dirigeants de droite comme de gauche s’accordent benoîtement sur ce point, lobotomisés par la propagande verte et ses ravages dans l’opinion publique.

Quid des OGM ? Ils sont massivement exploités depuis un quart de siècle aux quatre coins du monde. Des continents entiers, et ce depuis des générations, se nourrissent quasi-exclusivement à partir de produits transgéniques sans qu’aucun problème de santé publique n’ait été signalé malgré la vigilance extrême des mouvements écologistes à l’affût du moindre scandale possible à exploiter. Mais les Français, sans doute plus malins que les autres, ont décrété unilatéralement que ces produits agricoles “mutants” étaient dangereux.

Et face à l’apologie quasi-fasciste que fait notre société du “naturel” et du “bio”, les OGM sont perçus dans notre pays comme des monstres de la science… alors qu’il ne s’agit ni plus ni moins que d’une étape supplémentaire du processus millénaire de domestication de la “nature” et d’amélioration des produits agricoles. Et pas une étape des plus importantes puisque les avancées nées de la révolution agricole du XIXe siècle (en terme de productivité et de sélection génétique) étaient autrement importantes… elles n’ont suscité aucun rejet et ont permis de nourrir une population mondiale en pleine croissance.

Nourrir la population mondiale et assurer la sécurité alimentaire. Tels sont les vrais enjeux d’avenir des OGM et des biotechnologies. Des thèmes capitaux que les écologistes passent sous silence, tant leur idéologie de la “nature” s’oppose à l’Homme et à son développement. Une resucée des thèses de Malthus qui fait froid dans le dos : avec ou sans OGM, la population mondiale continuera à croître… peut-on accepter d’en laisser une partie sur le bord de la route ?

Hélas, la classe politique française dans son ensemble semble attachée au maintien de l’interdiction des OGM. La décision du Conseil d’Etat démontre tout de même qu’au-delà des miasmes d’un débat politique tronqué par l’activisme ultra-médiatisé des anti-OGM et autres “faucheurs volontaires” (qui ont saccagé en toute impunité pendant une décennie des espaces de recherche à l’instar d’autres idéologues totalitaires), il n’existe aucun fondement crédible aux délires autour de la dangerosité (et d’ailleurs de l’invasivité) des OGM.

Une politique du déclin et de la peur du progrès qui a tué la recherche française (et européenne) en la matière. Les agriculteurs français (comme partout dans le monde) sont désormais totalement dépendants des produits de Monsanto, le géant américain qui aura été le grand bénéficiaire des coups de pub de José Bové.

Déjà 29 remarques sur cet article

  1. denis dit :

    vous êtes décidément incurable…

  2. tresd dit :

    vive l'ogm c trop bien et sa fait rien du tout sur la santé

  3. Zygomar dit :

    tresd dit :

    29 novembre 2011 à 4:29

    vive l’ogm c trop bien et sa fait rien du tout sur la santé

    ==> Vous n'avez pas bien lu l'article! On vient de vous le démontrer que çà ne fait pas de mal! Les obscurantistes français au cerveau lavé par les khmers rouges/verts sont les seuls au monde à s'arquebouter à leurs convictions erronées. Le syndrome Astérix!

  4. streit dit :

    J'ai déjà entendu dire de la part d'un agronome de renom que la terre est capable de nourrir 12 milliards d'individus sans passer par les OGM, voir également:
    http://www.gerbeaud.com/bio/agriculture-bio-nourr
    Qui croire???

  5. Arrêtez ce "pseudo-journalisme" dont vous prétendez faire votre métier…(en équipe en plus !)

    Vous manquez visiblement, où passez outre, nombre d'études, constats et autres parutions scientifiques et pertinentes à jour, ce qui n'est pas sans rappeler le niveau d'information, de réflexion à long terme et d'application du constitutionnel principe de précaution dont viennent de faire preuve nos bienveillants conseillers d'états…

    L'instruction d'un dossier, uniquement à charge, n'est pas de l'information et démontre, s’il en était encore besoin et pour vous citer, "l'obscurantisme" dont vous faite preuve vis-à-vis d'un lobbying loin de servir la planète.

    Oserais-je croire en votre naïveté face aux actions répétées et destructrices de l’entreprise américaine Monsanto qui prétend s'approprier et breveter "le vivant" notre bien planétaire commun et gratuit ! ( ex : Inde, Malawi, etc.) ?

    L'humanisme bienveillant du fabricant de (entre autres choses excellentes pour la santé) l'agent orange, doublé d'un impérialisme bien connu et factuellement constaté ne me laisse, à titre personnel et au risque de vous décevoir, plus perplexe.

    Les multiples, répétés et croissants constats des atteintes à notre environnement, leurs conséquences journalières croissantes sur la santé "du vivant", dont les hommes, pour mémoire et à toute fin utile, font non seulement partie mais dont dépend, plus accessoirement il est vrai, leur survie à moyen terme, devrait non seulement attirer l'attention des scientifiques (ils sont de plus en plus nombreux !) mais également de certains politiques bien loin, pour certains il est vrai, de la réalité du terrain, quant ils ne sont pas, de surcroît, totalement incompétents sur le sujet.

    L'arrogance de votre propos rejoint finalement celle des apprentis sorciers qui prétendent servir, avec des OGM et sans risque, les intérêts de la planète.

    Nous sommes déjà en difficulté quant à la fiabilité des procédures des homologations de mise sur le marché de molécules de synthèse (médicaments donc) dont nous constatons, in fine, après nombre d'année de consommation la "très relative innocuité", sommes cernés par une multitude de perturbateurs endocriniens et prétendons faire prendre un risque majeur et irréversible à tout notre environnement (déjà, par conséquent bien pollué) avec des plantations OGM en plein champs ?

    Je laisserai, pour l'heure, les nuages radioactifs qui nous survolent actuellement…

    Je pense pour ma part que face à la complexité du sujet, à la multiplicité des enjeux, mais plus encore face à la multiplicité des risques potentiels et des constats désastreux, la prudence et une gestion "en bon père de famille" de ce sujet s'impose.

    Nos assureurs se sont d'ailleurs déjà, eux, désengagés en n'assurant plus, au sein de leurs contrats d'assurance de responsabilité civile" les dommages résultant de l'utilisation ou de la dissémination d'organismes génétiquement modifiés visés par la loi numéro 92-654 du 13 juillet 1992 et les textes qui pourrait lui être substitués ainsi que ceux pris pour son application" (Avenant AXA du 01/09/2006 page 2).

    Pour finir, permettez-moi de vous transmettre, en réflexion sur ce sujet, une citation de Monsieur Antoine de Saint-Exupéry : "Nous n'héritons pas de la terre de nos parents, nous l'empruntons à nos enfants.".

    Pour le reste, objectivité et éthique devraient à l'avenir contribuer utilement à l’enrichissement de vos futures investigations ce qui vous permettrait enfin de signer vos articles et, par conséquent, de nous sortir de l'obscurité de votre anonymat !

    Respectueusement,

    Christophe Triboulet

  6. Mathieu dit :

    Mon dieu, que le lobby OGM est ridicule! N'importe quel citoyen conscient et informé ne peut que rejeter en bloc cette technologie néfaste. Informez-vous en commençant par le documentaire édifiant "Le Monde selon Monsanto".

  7. Com dit :

    Est-il possible qu'il reste encore des gros naïfs qui gobent tout la propagande des scientifiques aux ordres de la finance ?

  8. Jean Demesure dit :

    Les centaines de scientifiques (dont l'immense majorité sont fonctionnaires : http://nonaumoratoire.free.fr/ ) qui ont signé la pétition contre l'hystérie anti-OGM seraient "aux ordres de la finances"? De qui se moque-t-on avec ce genre de procès stalinien ?

  9. denis dit :

    et évidemment ce monceau de connerie tombe pile poil au moment où arrive une nouvelle directive de Bruxelles qui impose aux paysans une "contribution volontaire obligatoire" (mouarf! et après on crie a "l’apologie quasi-fasciste" des écolo-ramollos) qui va rendre quasi obligatoire la vente d'année en année de graines nouvelles. En gros, on s'oppose de plus en plus à l'agriculture paysanne de grand-papa qui consistait à réutiliser d'une année sur l'autre les même graines… Mais évidemment, tout ça n'est pas bon pour le compte en banque des semanciers qui sont allés pleurer dans les jupes des crânes d'oeuf de Bruxelles pour imposer cette directives non plus pour les seuls graines de blé tendre mais également pour le colza, la luzerne, le riz, le maïs, ect…

    Quand aux OGM, renseignez vous sur les bien-faits pour l'organisme d'une molécule au doux nom de Bt63 provenant de Chine, interdite chez nous et qui a essayé de franchir nos frontières une cinquantaine de fois l'année dernière…

    Parler de nourrir la planète c'est bien beau, mais commençons par faire en sorte que nos propres paysans puissent se nourrir. Et puis comme le dit le proverbe chinois: "plutôt que de donner du poisson à celui qui a faim, apprends lui à pêcher".

    Continuez à parler "d'obscurantisme", de "simili-fascisme", vous ne persuadez que vous.

  10. denis dit :

    http://www.novethic.fr/novethic/planete/environne
    Les procès selon Monsanto

    Les premiers procès intentés contre le leader des semences transgéniques (la firme alimente 90% du marché mondial) pour contamination environnementale ou sanitaire ont commencé au début des années 2000. En 2002, Monsanto était attaqué par des résidents de la ville d'Anniston (Alabama) pour la contamination de rivières et du sol aux PCB. En 2004, ce sont des vétérans de l’armée américaine qui intentent un procès contre la firme, après avoir été contaminés à l’agent orange, herbicide et défoliant pendant la guerre du Viêtnam. En 2010, l’agriculteur français Paul François obtient à son tour gain de cause contre le géant américain. Mais Monsanto se trouve moins souvent sur le banc des accusés qu’au rang des plaignants. Soucieuse de préserver son monopole sur le marché, la firme intente procès sur procès aux agriculteurs qui violeraient les brevets déposés pour ses semences transgéniques. Certains de ces agriculteurs ont d’ailleurs vu leurs champs contaminés aux OGM de Monsanto, qui leur a ensuite réclamé des royalties pour avoir commercialisé leur production…

  11. Thibaut dit :

    Mon dieu lire que "le monde selon Monsanto" est un moyen de s'informer! On aura tout vu! Ce documentaire est un torchon réalisé par une journaliste en manque de reconnaissance.

    Le problème actuel est l'écologie mais aussi le journalisme. On en arrive à un point où quand un journaliste se renseigne sur un sujet (comme c'est le cas ici) il se fait lyncher, mais quand un journaliste pond un pamphlet comme "le monde selon Monsanto" il est porté aux nue.

    En science on doit prouver ce que l'on avance, or il n'y a aucune preuve sérieuse de la dangerosité des OGM sur la santé!

  12. denis dit :

    @Thibaut: si cela te rassure de le croire…

    Évidemment, on a plus de chance de mourir au volant de sa voiture que de se gaver d'OGM, mais il ne faut pas le dire ça mettrait en colère les constructeurs automobiles et les revendeurs de spiritueux…

  13. badguypizzaro dit :

    >>"Mon dieu lire que « le monde selon Monsanto » est un moyen de s’informer! On aura tout vu! Ce documentaire est un torchon réalisé par une journaliste en manque de reconnaissance."

    oué, on a dit ça aussi de Denis ROBERT et de son enquête sur Clearstream, et d'Irène FRACHON sur son bouquin sur le médiator. Encore des gens en mal de reconnaissance?

  14. muzikant dit :

    … les politicards décervelés de tous les borde se mêles dans les affaires de scientifiques sans y comprendre grand chose – c'est avec leur idéologie qu'on va nourrir tout ce monde ??? …

  15. AstalavistaBB dit :

    C'est incroyable de voir à quel point le manque de réelles informations et l'eccés d'intox peut rendre les gens idiots. Ce n'est pas bien difficile à comprendre que la première chose que les écologistes et les faucheurs volontaires en 1ère ligne (dont je faisait partie) combattent c'est la façon dont les semenciers (Mosanto, Pionner, & Co) imposent leurs semences pour que les variétés non-OGM, non-ibrides et donc ce que la nature nous offre disparraisse et que nous soyons dans le futur dépendants d'eux. Si leur plan arrivait à terme il deviendrait impossible de récupérer la graine d'un fruit ou d'un légume et de les faire pousser soit même, nous serions dépendant d'eux et plus encore, si votre plantation venait à être poluée par le polen de leurs plantations vous deviendriez redevable à ces entreprises parce que vos cultures seraient devenues ogm par la simple action du vent. Ce qui soulève un autre point, et pas des moindres, en faisant leurs essais en plein air ils ont déjà commencé à contaminer les espèces dites normales. Ils veulent breveter le vivant pour devenir les maîtres du monde. Imaginez si TOUTES les choses qui servent à notre alimentation et à celle du bétail dépendait de telles multinationales… Breveter le vivant est un crime contre l'humanité autant qu'une catastrophe écologique.

    Soutenez les faucheurs volontaires et essayer de penser par vous même avant de vous laisser bouffer par l'intox omni-présente.

    Ces multinationales qui forment la société totalitaire marchande ont de tels moyens que tous les scientifique qui ont osé rendre publique leurs conclusions, lorsqu'elles celles-ci allaient à l'encontre de celles émises par les semenciers, ont été discrétités et ont perdu leur travail alors que ceux-ci étaient reconnus comme des références dans leur domaine.

    De plus l'utilisation que se soit de leurs semences ou de leurs produits révégent les terres et de façon exponentielle obligent les agriculteurs à augmenter les doses de pesticides. Au bout du compte les terres deviennent stériles et il ne reste que leurs produits pour tenter de continuer tanrt bien que mal à produire alors que justement le bio lui préserve la biosphère et garanti (des études peu médiatisées l'ont prouvé à plusieurs reprises) la pérennité d'une agriculture saine pour tous.

    Continuez à être des idiots comme les dégénérés qui de sont "exprimés" plus haut et le jour viendra où vous n'aurez d'autre choses à manger que des bouillies, puisque si leur pouvoir grandi et qu'ils arrivent à leur fins les variétés de fruits et de légumes seront réduites au stricte minimum et par voie de conséquence l'ensemble de la nourriture humaine.

  16. AstalavistaBB dit :

    PS – Regardez "Le Monde Selon Mosanto" pour avoir un BREF aperçu de qui on a affaire. Je regrette de n'avoir pas plus de temps pour vous expliquer à quel point la liste de ce que nous avons à perdre est Oh combien plus longue que celle des soit disant avantages auquels ils veulent nous faire croire, et encore leur liste d'avantages ne pèse plus bien lourd lorsque l'ont se réfère aux études faites là où justement leurs essais sont en court depuis déjà pas mal de temps…

    J'allait aussi oublier (entre autres choses) de parler de l'espérance de vie du bétail nourri aux OGM, 3 ans au lieu de 9 et il faut voir dans quel état.

    Encore un petit exemple qui vaut son pesant d'or, les études présentées par ces ordures sont trafiquées et ceux qui ont commencé à dénoncer ces incohérences ont eux aussi été discrédités et se retrouvent aujourd'hui sans emploi.

    C'EST UNE CRISE MAJEURE A LAQUELLE NOUS DEVONS FAIRE FACE, SACHEZ QUE BREVETER LE VIVANT EST SYNONYME DE CRIME CONTRE L'HUMANITE.

  17. AstalavistaBB dit :

    """

    """Thibaut dit :

    30 novembre 2011 à 10:28

    Mon dieu lire que « le monde selon Monsanto » est un moyen de s’informer! On aura tout vu! Ce documentaire est un torchon réalisé par une journaliste en manque de reconnaissance.

    Le problème actuel est l’écologie mais aussi le journalisme. On en arrive à un point où quand un journaliste se renseigne sur un sujet (comme c’est le cas ici) il se fait lyncher, mais quand un journaliste pond un pamphlet comme « le monde selon Monsanto » il est porté aux nue.

    En science on doit prouver ce que l’on avance, or il n’y a aucune preuve sérieuse de la dangerosité des OGM sur la santé!"""

    """

    Et le principe de précaution alors, c'est pas fait pour les chiens! Comme quoi à chaque fois que les intérêts financiers de grosses entreprises rentre en ligne de compte ce fameux principe de précaution perd son caractère évident et protecteur.

    La société totalitaire marchande ne se donne même plus la peine de faire semblant de marchander et, avec le concours des gouvernements, foule allègrement le droit de chaque pays les uns après les autres. Même après vous avoir demandé votre avis (souvenez-vous du référundum sur la constitution européenne) vous êtes d'accord c'est bien, vous ne l'êtes pas tant pis pour vous…

  18. pecqror dit :

    " Si leur plan arrivait à terme il deviendrait impossible de récupérer la graine d’un fruit ou d’un légume et de les faire pousser soit même, nous serions dépendant d’eux et plus encore"

    Encore des citadins qui n'ont jamais été à la campagne de leur vie, au juste de loin quand ils sont sur une autoroute, ça fait belle lurette que les agriculteurs ne récupèrent plus les graines, même dans les pays du tiers monde, ils achètent aux semenciers.

    Deuxio,personne n'a engendré de problème de santé en s'alimentant de produit OGM pourtant ils sont des millions dans le monde, par contre, cet en Allemagne, une trentaine de personnes sont mortes ( dont un gamin, à cause de l'idéologie irresponsable de ses parents) ainsi qu'un bon millier de gens ont été hospitalisé en mangeant cette saleté infecte que les écolos osent appeler bio, par principe de précaution, il faudrait que cette chose à base de "bouillie bordelaise"(un vrai poison) disparaisse du circuit commercial, il en va de la santé de nos enfants..

    P.S:

    Conséquence sur la santé de la bouillie bordelaise:

    Un syndrome pulmonaire dit Vineyard Sprayers' Lung a été décrit chez des ouvriers viticulteurs portugais manipulant la bouillie bordelaise ; une pneumopathie interstitielle (parfois fibrosante), caractérisée par l'apparition de granulomes histiocytaires et de nodules fibrohyalins contenant du cuivre. Une forte incidence d'adénocarcinomes (surtout des carcinomes des cellules alvéolaires) a été rapportée chez ces patients, et aussi dans certains cas des lésions hépatiques (fibrose, cirrhose micronodulaire, angiosarcome) et une hypertension portale. On a aussi trouvé du cuivre dans les macrophages prélevés dans les expectorations d'ouvriers chargés de pulvériser la bouillie bordelaise sur la vigne.

  19. AstalavistaBB dit :

    Mon cher "pecqror", saches que tu as raison sur un point. Les agriculteurs qui pratiquent la monoculture sur des surfaces de plus en plus grandes achètent presque tous leurs semences à des semenciers mais saches aussi que ça fait d'eux les premières victimes de ce système de dépendance et que le but ultime est d'atteindre les petites exploitations qui elles ne pourrons supporter le coût d'un tel roulement et seront donc vouées à disparaître pour le bien du capital et de la société totalitaire marchande dont les semenciers font parie.

    Pour ce qui est des problèmes de santé aucune étude sérieuse n'est encore arrivée à terme puisque la pollution aux OGM est telle qu'il devient difficile d'arriver à des conclusions lorsque les scientifiques mendatés ont une conscience et tiennent à arriver à des résultats incontestables, demandes aussi au bétail nord américain qui a vu son éspérance de vie diminuée de plus de 60% depuis qu'il est alimenté aux OGM.

    Ensuite vu ce que tu penses de la bouillie bordelaise je n'ose imaginer ce que tu penses du Roundup qui est épendu à foison sur les cultures de maïs transgénique MON810 qui a été conçu à cet effet, miam miam de bonnes grosses molécules bien cancérigènes dans la chaîne alimentaire, quel régal! Les produits (phytosanitaires qu'ils appèlent ça!!!) presque imposés par ces firmes, du fait de la désinformation et du bourrage de mou, nécessitent des combinaisons et des masque avec filtres dignes de combinaisons spatiales sous peine de dévelloper sinon des syndromes pulmonaires quelquonque de simples petites leucémie.

    Je ne sais pas où tu t'informes mais change de sources parque c'est ce type de désinformation qui fait le jeux de ces multinationnales et pour info je vie à et de la campagne, je suis informé ET concerné.

    J'allais oublier aussi que les exemples d'irresponsabilité sont des milliers de fois plus nombreux dans le monde de l'agriculture dite "raisonnée", que le bio c'est ce que faisaient nos grand-parents avant que les firmes empoisonneuses ne viennent dicter leur métier ou faire miroiter des économie et des rendements incroyables si on utilisait leurs produits sans leur dire que c'était comme vendre son âme au diable puisqu'une fois prit dans l'engrenage les terres s'appauvrissent au point qu'il faille augmenter sans cesse d'une année sur l'autre les quantités de produits rendant stériles des endroit qui avaient été fertiles pendant des centaines d'années grace à la biodiversité qui est maintenant disparue, brûlée, irrémédiablement contaminée.

    Je parle en connaissance de cause et c'est une cause qu'il faut défendre. Il ne faut pas que de petits agriculteurs qui font du bio par conviction soit mis dans le même sac que certains qui se sont mit au bio par appât du gain et se permettent les pires ignominies, souillant ainsi une philosophie de la simplicité qui assure à l'espèce humaine de maintenir les sols en état de produire suffisemment pour tous sans utliliser les poisons, ruinant les sols et les petits agriculteurs, que ces ordures de semenciers veulent nous voir utiliser pour leurs profits.

    Si les semences vous intérressent et plus encore: http://www.kokopelli.asso.fr/index.html
    http://www.liberterre.fr/ http://www.france.attac.org/ http://www.amisdelaterre.org/

  20. AstalavistaBB dit :

    http://www.novethic.fr/novethic/planete/environne

    Pour une petite idée de quoi on peut accuser des firmes telles que Mosanto, Bayer, qui est de la même trempe, est sous le coup de 500 procès!

  21. AstalavistaBB dit :

    pecqror dit :

    1 décembre 2011 à 2:41

    » Si leur plan arrivait à terme il deviendrait impossible de récupérer la graine d’un fruit ou d’un légume et de les faire pousser soit même, nous serions dépendant d’eux et plus encore »

    Encore des citadins qui n’ont jamais été à la campagne de leur vie, au juste de loin quand ils sont sur une autoroute, ça fait belle lurette que les agriculteurs ne récupèrent plus les graines, même dans les pays du tiers monde, ils achètent aux semenciers.

    Deuxio,personne n’a engendré de problème de santé en s’alimentant de produit OGM pourtant ils sont des millions dans le monde, par contre, cet en Allemagne, une trentaine de personnes sont mortes ( dont un gamin, à cause de l’idéologie irresponsable de ses parents) ainsi qu’un bon millier de gens ont été hospitalisé en mangeant cette saleté infecte que les écolos osent appeler bio, par principe de précaution, il faudrait que cette chose à base de « bouillie bordelaise »(un vrai poison) disparaisse du circuit commercial, il en va de la santé de nos enfants..

    P.S:

    Conséquence sur la santé de la bouillie bordelaise:

    Un syndrome pulmonaire dit Vineyard Sprayers’ Lung a été décrit chez des ouvriers viticulteurs portugais manipulant la bouillie bordelaise ; une pneumopathie interstitielle (parfois fibrosante), caractérisée par l’apparition de granulomes histiocytaires et de nodules fibrohyalins contenant du cuivre. Une forte incidence d’adénocarcinomes (surtout des carcinomes des cellules alvéolaires) a été rapportée chez ces patients, et aussi dans certains cas des lésions hépatiques (fibrose, cirrhose micronodulaire, angiosarcome) et une hypertension portale. On a aussi trouvé du cuivre dans les macrophages prélevés dans les expectorations d’ouvriers chargés de pulvériser la bouillie bordelaise sur la vigne.

    Ma réponse finale:

    Mon cher "pecqror", saches que tu as raison sur un point. Les agriculteurs qui pratiquent la monoculture sur des surfaces de plus en plus grandes achètent presque tous leurs semences à des semenciers mais saches aussi que ça fait d'eux les premières victimes de ce système de dépendance et que le but ultime est d'atteindre les petites exploitations qui elles ne pourrons supporter le coût d'un tel roulement et seront donc vouées à disparaître pour le bien du capital et de la société totalitaire marchande dont les semenciers font parie.

    Pour ce qui est des problèmes de santé aucune étude sérieuse n'est encore arrivée à terme puisque la pollution aux OGM est telle qu'il devient difficile d'arriver à des conclusions lorsque les scientifiques mendatés ont une conscience et tiennent à arriver à des résultats incontestables, demandes aussi au bétail nord américain qui a vu son éspérance de vie diminuée de plus de 60% depuis qu'il est alimenté aux OGM.

    Ensuite vu ce que tu penses de la bouillie bordelaise je n'ose imaginer ce que tu penses du Roundup qui est épendu à foison sur les cultures de maïs transgénique MON810 qui a été conçu à cet effet, miam miam de bonnes grosses molécules bien cancérigènes dans la chaîne alimentaire, quel régal! Les produits (phytosanitaires qu'ils appèlent ça!!!) presque imposés par ces firmes, du fait de la désinformation et du bourrage de mou, nécessitent des combinaisons et des masque avec filtres dignes de combinaisons spatiales sous peine de dévelloper sinon des syndromes pulmonaires quelquonque de simples petites leucémie.

    Je ne sais pas où tu t'informes mais change de sources parque c'est ce type de désinformation qui fait le jeux de ces multinationnales et pour info je vie à et de la campagne, je suis informé ET concerné.

    J'allais oublier aussi que les exemples d'irresponsabilité sont des milliers de fois plus nombreux dans le monde de l'agriculture dite "raisonnée", que le bio c'est ce que faisaient nos grand-parents avant que les firmes empoisonneuses ne viennent dicter leur métier ou faire miroiter des économie et des rendements incroyables si on utilisait leurs produits sans leur dire que c'était comme vendre son âme au diable puisqu'une fois prit dans l'engrenage les terres s'appauvrissent au point qu'il faille augmenter sans cesse d'une année sur l'autre les quantités de produits rendant stériles des endroit qui avaient été fertiles pendant des centaines d'années grace à la biodiversité qui est maintenant disparue, brûlée, irrémédiablement contaminée.

    Je parle en connaissance de cause et c'est une cause qu'il faut défendre. Il ne faut pas que de petits agriculteurs qui font du bio par conviction soit mis dans le même sac que certains qui se sont mit au bio par appât du gain et se permettent les pires ignominies, souillant ainsi une philosophie de la simplicité qui assure à l'espèce humaine de maintenir les sols en état de produire suffisemment pour tous sans utliliser les poisons, ruinant les sols et les petits agriculteurs, que ces ordures de semenciers veulent nous voir utiliser pour leurs profits.

    Si les semences vous intérressent et plus encore: http://www.kokopelli.asso.fr/index.html
    http://www.liberterre.fr/ http://www.france.attac.org/ http://www.amisdelaterre.org/

  22. BOULKANIS dit :

    24 h actus bandes de suceurs atlantistes, prends ton ogm, ton nucléaire, barrez vous sur une autre planète et enfoncez vs bien dans le fion ou filez ça à vos gosses et fistez vous entre sionistes dégénérés.

    au final vs l'aurez dans le boul, on est plus nombreux on sera vainqueur

  23. LAPOTRE CHRISTIANE dit :

    Dépendre de Monsanto, c'est mettre notre agriculture en esclavage, c'est mettre le peuple français directement sous la coupe des Etats-Unis. N'oublions pas un fait important :

    les OGM ne produisent pas de graines reproductrices et les agriculteurs sont obligés d'acheter tous les ans les graines à Monsanto. Un agriculteur désireux de sortir de ce système qui à la longue revient cher et ne protègera pas ses produits contre dont les parasites, se voit menacé de ruine financière. D'autre part la nature a besoin de l'éco-système naturel pour se reproduire, de la pollinisation pour faire vivre nos abeilles dont nous avons tant besoin nous-mêmes. Oû Monsanto passe, l'herbe ne repousse pas.

  24. Fred dit :

    "Nourrir la population mondiale et assurer la sécurité alimentaire. Tels sont les vrais enjeux d’avenir des OGM et des biotechnologies."

    Certainement pas, il s'agit de produire des aliments à bétail pour fournir la viande demandée par les pays émergents (Chine, Brésil…).

  25. flupke dit :

    Bravo ! Les vendeurs de peur ne peuvent continuer cette hérésie scientifique qui consiste à manipuler les gens en leur faisant peur sans preuves scientifique valable. Aucune étude scientifique sérieuse reproductible n'a jamais démontré une quelconque dangerosité des OGMs.

    Il est temps de se préoccuper des vrais problèmes de l'écologie: poisons pesticides et disparitions des espèces. Commençons par limiter l'expansion de l'espèce la plus toxique qui bouffe l'espace des autres.

    Flupke, chercheur en biologie moléculaire et non affilié aux industries OGM

  26. sob dit :

    hm hm ah les ogm c'est bien? hmm ah en fait non. Sinon pas mal le vocabulaire de l'article, j'ai bien rigolé!

    http://nous-les-dieux.org/Solutions_locales_pour_

  27. dangers dit :

    Encore du discours d'anti OGM de base.

    Pour les semences de fermes un info : les agri sément des semences produite par uex même a partir de semences achetées l'année précédentes. De cette manière il ne font pas de la sélection (et grand papa n'en faisait pas non plus) il font de la multiplication de semeences (cela diminue leur coput de production).

    Il faut surtout qu'il reste des semences autogamnes (non hybrides) pour pouvoir le faire. Les agri sont d'accord pour pyer un peu (3,50 e/ha) de royalties pour conserver cette liberté. Si on suivait les anti-tout, c'est simple les semenciers ne proudiraient plus que des hybrides, les seuls où il pourraient se faire payer de leur travail.

  28. Ah ok dit :

    Les OGM sont néfastes, Monsanto veut mettre à genoux la population mondiale.

    Le maïs roundup ready est une plaie, qui supporte comme son nom l'indique de nombreux traitements au roundup, produit polluant, chimiquement et organiquement puisqu'il contient des perturbateurs endocriniens.

    Les OGM sont l'avenir rêvé pour l'argent, mais pas pour l'espèce humaine.

  29. gaetan dit :

    Je trouve l'article fortement subjectif, j'aimerais plus de preuves pour vérifier la véracité de vos sources.

    Les OGM sont dangereux pour l'homme et pour la terre.

Laisser un commentaire