Harcèlement au travail : le scandale oublié des “petits chefs”

L’autoritarisme est la face cachée du harcèlement au travail et le restera tant que la hiérarchie et les institutions qui nous gouvernent, syndicats compris, soutiendront l’autorité débridée des “petits chefs”. Ceci se passe en toute impunité parce que la presse n’en parle pas ou très peu. Cet état de faits n’est pas digne d’une démocratie qui se réclame défendre les droits de l’homme.

Les simples employés et ouvriers sont à la merci de ces petits dictateurs, de ces petits lieutenants d’un libérer alisme qui ne dit pas son nom et qui ont pour seul souci de faire payer par leurs subordonnés ‘les pots cassés’ dont ils sont eux mêmes responsables. Le seul recours qui reste à leurs victimes c’est l’arrêt maladie et les médicaments qui n’auront pour seul résultat que de creuser un peu plus le déficit de la sécurité sociale.

Cette facette du harcèlement n’est pas du tout médiatisée. C’est un phénomène de société grave. Beaucoup de personnes en souffrent et ne peuvent se défendre à cause des représailles. Mon livre est édifiant à ce sujet.

Pourquoi la Justice cautionne-t-elle ces petits dictateurs … ?

Il faudrait entamer un vrai débat public. Sans l’appui médiatique mes écrits n’auront que peux d’effet. Les journalistes s’indignent des dictatures qui règnent dans le monde, ou du moins font semblant, alors que des mini dictatures foisonnent dans le monde du travail sans pour autant qu’ils ne s’en émeuvent. Triste constat pour un pays qui se dit être le champion des droits de l’homme.Relayées par les médias, les joutes de nos intellectuels seules ne suffisent pas, selon moi, à traduire une démocratie en bonne santé.

On vous recommande

A propos de l'auteur notre équipe

1 réaction à “Harcèlement au travail : le scandale oublié des “petits chefs””

  1. "Mon livre est édifiant à ce sujet…."

    de quel livre parle l'article? En êtes vous l'auteur (le livre et/ou l'article)? Sinon quelles sont les sources?

    Même si l'article est intéressant (pour une fois), ça sent le copié/collé à la sauvage sans aucune information…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.