/>

Crise : François Hollande et le PS jouent contre la France

Rédigé par didoulefou (24actu) le 06 décembre 2011.

En exacerbant leurs critiques contre les efforts franco-allemands pour enrayer la crise de la dette, le parti socialiste et son candidat François Hollande, font le choix d’affaiblir la France afin d’atteindre leurs objectifs politiciens. Un cynisme irresponsable au milieu du chaos économique mondial.

Passées les attaques aux relents germanophobes de ces derniers jours, le PS a enfoncé le clou par la voix même de François Hollande en sapant l’accord de la dernière chance passé entre Nicolas Sarkozy et Angela Merkel pour sauver ce qui peut encore l’être du navire européen.

L’intérêt national n’est pas négociable et ne peut pas se mégoter pour rogner quelques voix aux prochaines présidentielles. La classe politique républicaine doit faire preuve de responsabilité et de sens de l’Etat quand l’essentiel est en jeu… et qu’un échec entraînerait la ruine de la France.

François Hollande, qui a remporté la primaire socialiste en affirmant son sens de la responsabilité et en refusant la démagogie (que ce soit sur le nucléaire ou sur les emplois aidés) serait bien inspiré à sonner la fin de la récré dans son camp. Le PS ne peut pas espérer faire campagne pendant six mois en s’opposant au lien franco-allemand et rêver que cela ne porterait pas à conséquences en cas de victoire en 2012.

Déjà 2 remarques sur cet article

  1. TLG dit :

    Ah… Enfin un article objectif et cultivé ! En effet, comment ne pas voir dans ces quelques lignes de prose une transposition moderne du Malade Imaginaire, où les médecins expliquent au malade qu'une énième saignée sera celle de la dernière chance. Vous avez raison. Il est urgent de revenir au bon sens de cet âge malheureusement révolu.

  2. azerty57930 dit :

    ce flanby hollande est une grosse diarrhée comme seul les socialistes savent en produire…

Laisser un commentaire