/>

Eva Joly : madame la juge condamnée pour diffamation

Rédigé par lateigne (24actu) le 08 décembre 2011.

Eva Joly, l’ancienne juge au sang-froid devenue candidate écologiste va être embarrassée pour la suite de sa campagne. La Franco-norvégienne, qui fait la morale depuis des mois à l’ensemble de la classe politique, vient d’être condamnée pour diffamation.

Eva Joly voudrait que les politiciens français se comportent comme ses compatriotes norvégiens. La candidate Verte compte importer la dictature de la transparence scandinave… sauf qu’à vivre trop longtemps dans notre beau pays, elle a quand même fini pas s’acculturer, en lançant notamment des accusations injurieuses et non-fondées à ses adversaires politiques.

Sans l’ombre d’une preuve et avec son inébranlable assurance, Eva Joly avait publiquement affirmé en 2009 que David Douillet, alors simple député UMP, possédait des comptes dans un paradis fiscal… en impliquant de la sorte que l’ancien judoka était coupable d’évasion fiscale.

Une condamnation judiciaire qui devrait mettre un peu plus de plomb dans l’aile à une candidate qui bâtit sa campagne sur des questions éthiques et morales, voulant laver plus blanc que blanc et dénonçant les pratiques de tous ses rivaux (y compris ses alliés socialistes).

Car en allant au bout de la logique de transparence nordique prônée par Eva Joly, une personne condamnée par la justice, a fortiori pour des faits ayant traits à son action politique, devrait être écartée du jeu politique. Elle ne pourra en tout cas plus faire la leçon aux Français et s’ériger en défenseur de la loi et de l’ordre !

Déjà une remarque sur cet article

  1. denis dit :

    Eva Joly a du confondre avec l'affaire de complicité et recel de banqueroute par détournement d'actifs de la société Travelstore, une agence de voyage qu'il était co-fondateur et dont l'ex-judoka était impliqué.

    Eva s'est pris un joly Mawashi-Geri…

Laisser un commentaire