/>

OGM : les écolos vont-ils s’excuser d’avoir plombé la France ?

Rédigé par lateigne (24actu) le 14 décembre 2011.

Un mythe s’écroule (enfin… pour les gogos qui voulaient bien gober la soupe biologique anti-OGM) : une nouvelle étude prouve encore une fois que les OGM n’ont aucun impact sur la santé, y compris après plusieurs générations… L’heure des excuses pour des écologistes irresponsables qui ont sacrifié le secteur de la recherche transgénique française au profit de la multinationale américaine Monsanto ?

Tout à leur fanatisme, les anti-OGM ne renieront jamais leur combat idéologique contre les organismes génétiquement modifiés. Tant pis si en un quart de siècle d’utilisation massive à travers le monde aucun élément ne vienne étayer leurs thèses apocalyptiques… Tant pis surtout si une nouvelle étude a démontré l’absence totale d’impact sur la santé des animaux (et ce sur plusieurs générations) des OGM.

Forts de ces constats de bon sens, il serait temps que les écologistes s’excusent du préjudice que leur folie obscurantiste a causé à la France. En vandalisant des années de recherches scientifiques (ce qu’ils appellent pudiquement des fauchages volontaires mais qui se rapproche en réalité des agissements d’autres régimes en d’autres temps), ils ont saccagé la recherche française et favorisé le géant Monsanto.

José Bové et ses hordes de voyous du transgénique ont servi pendant une décennie les intérêts de Monsanto, qui grâce à eux a vu toute concurrence française et européenne détruite. La dépendance des paysans du monde entier à la multinationale américaine est la conséquence directe et inéluctable de leur terrorisme agricole.

Sans parler du fait que la France, dont la balance commerciale est largement déficitaire, s’est vue amputer par leur faute d’un levier de croissance “verte” considérable… pendant que Monsanto ampilait les patentes et les brevets !

Déjà 8 remarques sur cet article

  1. denis dit :

    aaah les dangereux "obscurantistes" (vous savez les même qui arrivent à pénétrer dans une centrale nucléaire dont on nous avait tant vanté la sureté absolue), ces terroristes de la plante verte, ces irresponsables de la santé public… On adore les détester.

    Cette étude, dont vous ne dites absolument rien d'intéressant (mais le jour où lateigne écrira un truc intéressant, les poules auront des "chicken wings" au croupion), est basée sur des rapports établit par des labos publics (donc financés par des fonds publics, dont on connait par nature la pauvreté par rapport aux laboratoires privés) et dont on nous garantis "l'indépendance"… jusqu'au jour où, on découvrira que… Bon, Agnès Ricroh, l'auteure du rapport (dont le nom ne figure même pas dans l'article alors que celui de José Bové n'a pas été oublié) semble être une sommité dans son domaine. Cela laisse présager une certaine sériosité quand à la fiabilité du rapport.

    Cela dit, le problème des OGM n'est pas seulement un problème de santé public, comme lateigne et les autres anti-écolo primaire voudrait bien nous le faire croire. Le problème n'est pas tant lié au fameux principe de précaution qu'au fait que l'agriculture mondiale est monopolisée par de grands groupes d'industriels qui voudrait nous faire à croire qu'ils ont la solution miracle pour vaincre la famine dans le monde. Pendant que nos agriculteurs n'arrivent pas eux même à se nourrir car ils se retrouvent pieds et poings liés face à ce diktat de Monsanto et à leur fameux "brevets" top-secrets.

    Finalement, ce genre d'article est aussi dangereux que le discours écolo primaire car il présente les même signes extrémistes de la pensée.

  2. jeans dit :

    lateigne oublie de mentionner dans les soutiens de cette "étude", ( outre Agnès Ricroh ), l'inénarrable Marcel KUNTZ de l'AFIS qui se félicite que cette étude à "LONG TERME" consistant à nourrir aux OGM durant TROIS MOIS (oui, au moins 3 mois ) quelques cochons, ait prouvé qu'ils n'en étaient pas tombés malade pour autant. Hourra, les OGM ne sont pas toxiques, c'est prouvé, c'est sûr ! Surtout pas toxiques pour ceux qui veulent breveter le vivant et asservir les paysans ( les vrais ) Et pas toxiques non plus pour leurs profits ….

  3. Anne ROUX dit :

    Visiblement, "l'auteur' de cet "article" (si on peut appeler ça comme ça) n'a pas cherché une seconde à se renseigner avant de pondre son heu… texte.

    Sinon il serait tombé sur ce que raconte, entre autres, la célèbre gauchiste Corinne Lepage, et sur cette passionnante émission-là : le 90 minutes de Canal+, diffusé en 2005 et étonnamment censurée depuis sur Google vidéo, Youtube et Dailymotion (mais qu'on retrouve quand même facilement de toute façon :p ) :
    http://freetopia.free.fr/science/sante/ogm/emissi

    Et du coup, à moins d'être totalement vendu (ce qui n'est pas exclu), il aurait évidemment changé son titre par : "Les dirigeants de Monsanto vont-ils être jugés pour avoir empoisonné la France ?"

    J'ai l'impression que le seul raisonnement logique de l'article est le suivant : "Les écolos sont de dangereux gauchistes, par conséquent par conséquent il est nécessaire de contredire tout ce qu'ils disent."

    (Notez que la question du vrai ou du faux n'entre pas en ligne de compte dans ce raisonnement, et encore moins l'intérêt général.)

    Bon, après avoir lu les différents articles (tous du même acabit) et désespérément cherché un quelconque "Qui sommes-nous ?" dans le site, je suis désormais en mesure de répondre à la question que se posait un intervenant suite à "l'article" sur Mélenchon :

    Ce site n'est pas un site d'information, c'est un site de propagande.

    Et de plus, c'est la propagande du FN.

    (j'ai longtemps hésité entre un site de secte et un site de militants FN, mais vu la haine (reconnaissable à 20 bornes) pour toute forme de lutte contre le système, qu'elle soit individuelle ou collective, c'est le FN.)

  4. Gilook dit :

    Cette étude est en effet un camouflet pour tous ceux qui prétendaient que les OGM pouvaient être dangereux pour les animaux et les humains et une très bonne nouvelle pour les éleveurs et les consommateurs. J'ai aussi une excellente nouvelle aussi pour les apiculteurs et les amateurs de miel: En effet une entreprise commerciale spécialisée dans l’apiculture, Vita swarm, vend un produit pour l’agriculture biologique dénommé B 401 pour protéger les abeilles contre un insecte nuisible, la teigne. Selon la publicité qui est faite dans sons site internet (http://vita-swarm.com) : « Ce produit est un concentré de Bacillus thuringiensis, un micro-organisme inoffensif pour l'homme et pour l'abeille ». Soit cette publicité repose sur une vérité scientifique et ce sont les apiculteurs qui se trompent en attaquant le mais MON 810 qui utilise cette même bactérie pour lutter contre les insectes. Et si cette publicité dit vraie le Maïs MON 810 doit être autorisé, voir recommandé pour ses bénéfices écologiques. Soit cette publicité est mensongère et le service de contrôle de la publicité ( BVP) doit intervenir pour interdire cette publicité qui passe dans de journaux agricoles français”.

  5. denis dit :

    "un insecte nuisible, la teigne."

    Arf! Joli…

    L'auteur de l'article appréciera qu'il présente un danger pour les abeilles et qu'il peut être combattu grâce aux OGM.

    Certes, un grand nombre d'OGM combattent les nuisibles qui ravagent les récoltent. Jusqu'au jour où ce nuisible devient résistant au produit miracle (comme cela est déjà arrivé à mainte reprise) et où il faut ré-inventé (au grand bonheur de Monsanto) un nouvel OGM, qui s'empilera sur les déjà nombreux brevets qui composent le porte-feuille de la mutli-nationale. Sûr que Darwin se serait bien foutu de la gueule des OGM.

    Pour revenir à l'article du nuisible du net, dire que Monsanto se sert des débilécolo pour faire son beurre est un beau foutage de gueule: comme si la compagnie américaine n'avait pas d'autres moyens pour mettre des génomes dans les roues des brevets français.

  6. jacques dit :

    Bonjour,

    3 mois ! super pour le long terme ! Mort de rire ! Voilà que Monsanto est une entreprise éthique !. Les paysans n'ont qu'à bien se tenir et verser des royalties à Monsanto. Il faut des années pour vérifier la validité d'un médicament avant l' AMM et quand bien même on voit parfois le résultat (Médiator and co), alors on rigole quand il faut trois mois pour valider un OGM. Mais faites donc fonctionner votre bon sens !

  7. Christian Berdot dit :

    Est-ce qu'une étude trois mois sur des cochons et des rats aurait pu montrer les dangers de l'amiante ?

  8. TOETIP dit :

    Je suggère à tous de regarder la table ronde sur les OGM (diffusé sur public sénat ou lcp) ainsi que les auditions de Séralini pour voir deux chose :
    _ le long terme = 3 mois
    _ les ogm testé ne sont pas NK603 et round up

    Le moratoire demandé vise ne pas mettre dans l’assiette des consommateurs des produits suspects. On est loin de l’obscurantisme fanatique. Cela n’empêche pas les super labos français du domaine de relever la balance commerciale déficitaire française.

    Ceci dit, je vous propose aussi de réfléchir à la question suivante : en quoi les OGM sont-ils différent de la sélection + bouture ?

    bien à vous.

Laisser un commentaire