/>

Dérapage de Miss France, face cachée de l’idéologie écolo (vidéo)

Rédigé par lesoufflet le 16 décembre 2011.

Samedi dernier, la nouvelle Miss France, Delphine Wespiser, était invitée sur le plateau de l'émission de Laurent Ruquier où elle a lâché sa première gaffe en comparant la mort d'un enfant passé à la machine à laver par son père avec son combat pour la défense des animaux. Cette petite boulette serait mignonne si elle ne symbolisait pas la conception écologiste, totalitaire et anti-humaniste (personnifiée par Éva Joly) en vogue ces derniers temps.

delphine-wespiser-miss-france-2011-637x0-3Samedi dernier, la nouvelle Miss France, Delphine Wespiser, était invitée sur le plateau de l’émission de Laurent Ruquier où elle a lâché sa première gaffe en comparant la mort d’un enfant passé à la machine à laver par son père avec son combat pour la défense des animaux. Cette petite boulette serait mignonne si elle ne symbolisait pas la conception écologiste, totalitaire et anti-humaniste (personnifiée par Éva Joly) en vogue ces derniers temps.

Le concept de base est simple : à l’origine, il y a la Nature, sorte de divinité parfaite et pure. Une Gaïa qui régirait un ordre naturel juste et magnifique. Malheureusement, le vilain Homme est venu tout foutre en l’air. En polluant, en détruisant, en mangeant des animaux, l’Homme, pécheur originel (ou pollueur, selon la théologie écolo), suit le démon (la pollution) au lieu de suivre les anges (les Verts) et de se comporter comme un saint (parasite hippie vivant dans le Larzac avec ses chèvres).

On l’aura compris, les écologistes de tous poils se comportent de plus en plus et se considèrent de plus en plus comme des religieux. Leur Dieu, la Nature, n’est plus en harmonie avec l’Homme qui lui livre un combat sans merci. En conséquence, ces écologistes considèrent désormais l’Homme, au mieux comme méprisable, au pire comme le mal en soi. Ce qui laisse la porte ouverte à un futur totalitarisme dont l’objet sera l’extermination pure et dure d’une espèce humaine trop nocive pour la Terre. Mais nous n’en sommes heureusement pas (encore ?) là.

Pour le moment, à l’image de cette pauvre Miss France dont le cerveau n’a pas du être compliqué à bourrer de cette dangereuse idéologie, les écolos ne considèrent plus l’Homme comme supérieur mais bien comme inférieur aux autres œuvres de la Nature, animaux en tête. On pense à Brigitte Bardot qui déteste désormais l’humanité, qui vit recluse avec ses caniches. On pense à tous ces animaux domestiques qui mangent des croquettes bio et de la viande de traiteur quand leur maitres ne regardent même pas le mendiant crever de faim devant leur porte.

On pense évidement à Delphine Wespiser qui met sur un pied d’égalité la mort tragique d’un enfant de 3 ans avec le respect des chiens. Pas vraiment sur un pied d’égalité d’ailleurs puisqu’il faudrait selon elle “commencer par respecter son chien” pour qu’il soit, dans un deuxième temps, “plus facile de respecter ses enfants”.

Dans une époque ou l’écologie et devenue une religion, il est inquiétant de la voir devenir théocratie avec la montée en puissance des Verts. Ayant donc le courage d’affirmer haut et fort que l’Homme, la vie humaine, revêtent une valeur supérieure aux autres éléments de la Nature (dont on fait tout de même partie…).

Le péril Vert en vidéo :

Déjà 7 remarques sur cet article

  1. MT dit :

    Je ne suis entièrement pas daccord avec cet article. De 1 la vidéo est completement en dehors du contexte de la'article. De 2, les gens qui se soucient de l'écologie ajourd'hui se soucient du futur et de ce qu'ils vont laisser à leur enfants. C'est donc une attitude tout a fait altruiste envers la nature et le reste de l'humanité.

    De 3, qui etes vous pour prétendre mesurer l'intelligence d'une personne sur une extrait de 3 minutes ???

    Mais avec votre égocentrisme et votre égoisme démesuré je suis sur que vous ne pouvez pas comprendre… sans doute pas assez de place dans votre boite cranienne.

  2. denis dit :

    mon dieu, êtes vous con à ce point pour comparer le discours lénifiant d'une Miss France à une pensée écolo? Savons nous vraiment si cette nouvelle Miss (dont on attend "hardement" les premières photos/vidéos chocs que 24heuresactu ne manquera surement de relayer) sait qui est Eva Joly ou encore Dany Le Rouge?

    Revenez plusieurs décennies en arrière, lors d'une émission sur TF1 (Scoop à la Une, je crois) où Stéphanie de Monaco (qui doit partager le même QI que la Miss France) avait déclaré (à propos de la tauromachie) que les animaux sont des êtres humains comme les autres. Encore une "boulette" que l'on doit surement à la pensée unique de nos obscures écologistes…

  3. Sauveur dit :

    Un article affligeant : ma fille de 8 ans et ses amies en savent plus sur l'écologie que l'auteur de cet article.

  4. BetterWorld dit :

    @lesoufflet : Qui peut bien penser que ce que vous écrivez à un quelconque fondement?

    On ne peut que vous conseiller, pour votre bien (et celui d'autrui) de lire, afin de vous cultiver un peu, du Frans de Waal, Pascal Picq, Yves Coppens, Peter Singer, Jane Goodall, Malebranche, D. Chevroton, Michel Onfray et tant d'autres scientifiques, philosophes, éthologues, libres penseurs, qui eux c'est vrai possèdent ce que vous n'avez pas, des neurones…

    Je me permets aussi de vous rappeler que : L'humain (Homme) est un animal comme les autres, il compose ce que l'on appelle l'espèce humaine, une espèce comme des millions d'autres. Donc les enfants et même les vôtres sont des animaux, après, chacun est encore libre de préférer les animaux qu'il souhaite.

    Au milieu de ces millions d'animaux, il y a vous lesoufflet, une être vivant paris les autres, qui même si il n'est pas plus supérieur à la plus banale des bactérie pas, essaye encore de nous faire croire qu'il appartient à l’espèce suprême, la race élue.

    Pauvre petit être insignifiant.

  5. BoboSocKiller dit :

    A BetterWorld, je suggère qu'il rajoute dans sa liste son philosophe favori : Bernard-Henri Levy et je lui confie, dans ma grande charité et mon altruisme légéndaire, une formidable pensée d'une grande penseuse végétarienne :

    «.. je ne mange pas d’animaux. Je ne digère pas l’agonie ».

    Arielle Dombasle, comédienne

    Qu'il médite un peu sur la puissance et la haute valeur de cette maxime.

  6. denis dit :

    et cette autre maxime du grand Desproges: "un cochon affamé mangerait du musulman".

  7. Michel dit :

    Mais il est complètement à la masse l'auteur de cet article…

Laisser un commentaire