/>

Fessenheim : NKM prisonnière de la pensée unique de gauche

Rédigé par notre équipe le 16 décembre 2011.

Nathalie Koscisuko-Morizet en remet une couche sur le nucléaire. En annonçant une possible fermeture de la centrale de Fessenheim (contre l’avis de l’Agence de Sûreté Nucléaire), elle démontre encore une fois son incapacité à sortir des paradigmes idéologiques d’une gauche bobo qui patine de Vert sa volonté de détruire l’industrie française.

Ne nous y trompons pas. Si les écologistes font de la fermeture de la centrale de Fessenheim une priorité, c’est avant tout pour des raisons symboliques. La sûreté de la doyenne des centrales françaises n’est pas remise en cause par l’ASN et la décision de son éventuelle fermeture (actée par François Hollande) est avant tout politique.

Une fermeture qui serait pour les Verts le premier maillon d’une chaîne devant conduire à l’abandon du nucléaire (et à son million d’emplois)… NKM joue de cette ambiguïté pour tenter de se faire passer pour une femme politique pragmatique : favorable au nucléaire, mais pas pro-nucléaire dogmatique.

Et comme si la vérité devait nécessaire se trouver dans le compromis mou, elle est prête à lâcher Fessenheim alors que rien ne le demande. Une fermeture qui serait une mauvaise nouvelle pour l’Alsace et pour la France car Fessenheim étant largement amortie, c’est une des centrales les plus rentables du pays.

Déjà 4 remarques sur cet article

  1. lili du bassin dit :

    Le risque de tsunami est faible en Alsace.

    La fermeture est une hypothèse politique pour faire plaisir aux riverains allemands. De toutes façons c'est pas elle qui décide.

    NKM démission !

  2. BOURREAU dit :

    NKM la noblesse, loin du peuple et du tiers état, la photo mise en scène, enceinte en blanc, quelle image ! Quelle idée de dévoiler au public une telle photo, rien de simple chez elle

  3. BOULKANIS dit :

    "Le risque de tsunami est faible en Alsace"

    et le risque de radiation bouffone, fout toi le dans le boule ton nucléaire de merde

  4. BoboSocKiller dit :

    Ne vous inquiétez pas, NKM fait semblant, elle fait mususe, elle laisse croire qu'on fermera Fessenheim pour amuser les débiles anti-nucléaires du genre de Boulkanis (qui a effectivement dû se faire irradier quand il était petit et qui n'a conservé que deux neurones… 2 neurones, c'est peu pour avancer dans la vie…). N'ayez pas peur, il n'arrivera rien, les alsaciens peuvent être rassurés. On ne touchera pas à leur centrale et ils peuvent constinuer à dormir sur leurs deux oreilles. Ils auront chaud et feront bombance à Noël comme d'habitude grâce à la miraculeuse énergie nucléaire. Gloire à toi Saint Atome, je t'aime pour tout le bien-être que tu nous apportes. Quant au décérébré Boulkanis, à NoËl, il se gèlera les coronas dans son squatt tout pourri plein d'hippies dégénérés fumeurs de joints et ils émettront plein de GES avec leur feu de camp à la con. Salut Boulkanis et pour Noël, fais-nous un beau cadeau : BOUCLE-LA!

Laisser un commentaire