/>

Totalitarisme antiraciste : Airbus condamné par la Halde

Rédigé par lesoufflet le 02 janvier 2012.

La compagnie Airbus a été reconnue coupable d'un délit hallucinant par le nouvel organe de la police des pensés, la Halde : le constructeur aéronautique a préféré embaucher un "blanc" mieux diplômé plutôt qu'un Algérien moins bien diplômé. Le couperet antiraciste est aussitôt tombé sur le cou d'Airbus qui est condamné à verser 18 000 euros d’intérêts à la pauvre victime.

halde-1La compagnie Airbus a été reconnue coupable d’un délit hallucinant par la Halde, nouvel organe de la police des pensés  : le constructeur aéronautique a préféré embaucher un “blanc” mieux diplômé plutôt qu’un Algérien moins bien diplômé. Le couperet antiraciste est aussitôt tombé sur le cou d’Airbus qui est condamné à verser 18 000 euros d’intérêts à la pauvre victime.

On pourrait croire à une mauvaise plaisanterie mais il s’agit bien de la vérité. La Cour de cassation a confirmé la condamnation d’Airbus pour discrimination raciale à l’embauche, selon le Défenseur des droits. Un arrêt du 15 décembre 2011 de la Cour de cassation a ainsi confirmé “le jugement de la Cour d’appel de Toulouse du 19 février 2010 qui avait condamné Airbus à verser 18.000 euros d’indemnités pour discrimination à l’embauche en raison de l’origine”.

L’histoire est simple. En 2005, Airbus cherchait à recruter un CDI dans l’une de ses usines toulousaines pour un poste d’affûteur d’outils. La suite est raconté ce matin par le Défenseur des droits : “L’enquête menée par la Halde (devenue le défenseur des droits) a montré qu’Airbus avait choisi un candidat plus diplômé, alors que la procédure de recrutement ne spécifiait pas la mention d’un diplôme spécifique”.

A l’occasion de la proposition de Christine Boutin de supprimer la Halde, nous avions déjà exprimé tout le mal que nous pensions de cet organe aux relents vichystes basé sur la délation. Cette anecdote ne fait que confirmer nos inquiétudes sur la pensée unique et la bienpensance qui minent notre pays en rognant peu à peu sur nos liberté d’expression et de pensée.

Alors que certains essayent pourtant de jouer sur notre culpabilité et de nous faire croire que la France est un vilain pays raciste, l’État, avec l’argent des travailleurs, finance une institution chargé de punir une entreprise qui a préféré embaucher un homme avec plus de diplômes à la place d’une personne moins diplômé mais dont les origines ethniques correspondent mieux aux critères de la bienpensance. En gros il ne sert à rien de regarder les diplômes avant d’embaucher quelqu’un mais bien de regarder quelle est sa race pour faire le choix le plus éthique. Un bien beau message envoyé par la Halde.

Comme souvent avec ces inquisiteurs modernes, le racisme n’est pas forcément du côté attendu…

 

 

 

 

 

Déjà 7 remarques sur cet article

  1. denis dit :

    mise au point qui s'impose: La HALDE (Haute Autorité de Lutte contre les Discrimations et pour l'Egalité) a été remplacé depuis le 1er mai 2011 par le Défenseur des Droits.

    A trop écouter Christine Boutin (qui veut supprimer la Halde dans son programme 2012) on commet des erreurs…

    Maintenant, si vous non plus vous ne voulez plus faire d'erreur appelez ça le Truquisertarien…

  2. denis dit :

    Simple question aux pourfendeurs de la pensée unique et de la bien-pensence en bataille contre le totalitarisme algéro-maghrébin qui sévit chez nos dangereux défenseurs des égalités: pour un poste "d'affuteur d'outil", dont le critère de sélection ne requérait "aucun diplôme spécifique", devait il être réservé à un bon français bien diplômé bien de chez nous?

    De plus, tout à votre œuvre de propagande droitière, vous omettez de dire que ce travailleur algérien (intérimaire) avait déjà effectué deux missions pour Airbus sur le même poste de travail. Il était tout à fait légitime qu'il postula au moment où l'avionneur était à la recherche d'un CDI. Maintenant, de là à tirer des conclusions hâtives propres à y voir une discrimination raciale, il y aurait peut être des questions à se poser sur les relations qu'entretenait le travailleur avec sa hiérarchie.

    Et comme par hasard, cette info est chopée dans le JDD…Et comme par hasard (bis) qui est président du directoire de EADS (dont dépent Airbus)? Le proprio du torchon numérique sus-nommé… Bravo les gars…

  3. Landalous dit :

    La Halde à contribué à ma spoliation … et apparemment personne n'y peut rien …Elle a fait , ou mieux un fonctionnaire a fait ce qu'il voulait . (point) …Voila poirquoi , je suis très favorable à la suppression de la Halde .

    Je citoyen français d'origine algérienne … et la Halde me la fait payer , très cher …

    La France n'est pas un pays raciste… mais on ne peut dire , non plus , qu'il n'ya pas de racistes en France … Vous en trouverez à tpous les étages .

    Suivez ma situation et vous comprendrez ce qu'est le racisme …

  4. zohra dit :

    je suis d'origine algérienne et j'ai eu le malheur de contacter la Halde qui malgré les preuves a préféré donner raison à mon employeur, l'Etat. C'est un organisme à supprimer car on a beaucoup plus de justice en faisant appel justement à la Justice

  5. clop dit :

    bref, donc la faute de ce diplomé c'est d'être francais d'origine et d'habiter la france finalement.

  6. G.BERARD dit :

    Qui est le responsable Défenseur des Droits?

    Dominique Baudis?

    Vous aurez tout compris, si c'est lui, époux d'une femme d'origine magrébine il ne pouvait dans ce dossier que faire condamner Airbus.

    Si on laisse faire ce type d'individu, la France deviendra comme l'Afrique du Sud dans quelques années.

    On imposera par la loi aux entreprises un quota de salariés d'origine non française dans les entreprises.

    En Afrique du sud les entreprises avaient pour consigne d'embaucher un quota de noir quelque soit leur formation. Ainsi les blancs diplomés sont allés au chomage.

    Déjà que nos entreprises sont en difficultées avec ce type de politique ce sera la fin des haricots.

    Avec ce type d'individu on deviendrait raciste.

  7. evelyne dit :

    le différence avec l’Afrique du sud c'est que les africains sont chez eux en Afrique

    s

Laisser un commentaire