/>

Sophia Aram, Nadine Morano : la guerre des intellos (vidéo)

Rédigé par lesoufflet le 05 janvier 2012.

Le 4 décembre, la pseudo comique Sophia Aram, embauchée par l'un des organes de propagande du PS, France Inter, s'adressait à la Ministre de l'élégance et de la distinction, Nadine Morano. Les deux femmes se sont livrées à une joute verbale pathétique qui reflète leurs tristes personnalités.

aram-morano1Le 4 décembre, la pseudo comique Sophia Aram, embauchée par l’un des organes de propagande du PS, France Inter, s’adressait à la Ministre de l’élégance et de la distinction, Nadine Morano. Les deux femmes se sont livrées à une joute verbale pathétique qui reflète leurs tristes personnalités.

La première se dit indépendante et comique quand ses chroniques dénuées de toute forme d’humour ne sont que déversement de haine contre la droite et contre tout ce qui ne correspond pas au credo socialiste (c’est bien elle qui avait traité les électeurs de Marine Le Pen de “gros cons”, alors même qu’elle est payée par une chaîne publique financée par les impôts de ces travailleurs qu’elle insulte allégrement).

La seconde est bien connue. La vulgarité et souvent la bêtise de cette sarkozyste sauce libérale ne sont plus à prouver et sont déjà la risée de toutes les salles de rédaction parisiennes. Passons donc sur le cas d’une femme politique qui ferait mieux d’abandonner les Tweets et les soirées des jeunesses populaires…

Avant de décrypter la prise de position de Sophia Aram, il convient de rappeler quelques éléments biographiques : en fait d’une humoriste indépendante issue des banlieues et d’une famille populaire, la donneuse de leçon est la fille d’une élue socialiste, Khadija Aram, ancienne adjointe au maire de Trappes, condamnée par la Justice pour, ironie du sort (bien souvent présente chez les donneurs de leçons), avoir arnaqué des clandestins et avoir abusé de fonds publiques d’une association. On est loin de la petite fille des barres HLM qu’elle essaye de nous vendre dans ce passage radio grotesque…

Sophia Aram, socialiste donc plus cultivée, ça va de soit, jette ici son mépris à la tronche d’une dame qui, malgré tous ses défauts, reste Ministre. L’amusant c’est qu’elle reproche à Nadine Morano son manque de hauteur, alors qu’elle utilise exactement les mêmes références bas de gamme qu’elle (Twitter, Guy Carlier, Jean-Claude Van Damme…). Au final, ces deux femmes sont bien plus semblables qu’elles ne veulent bien le croire. D’ailleurs la (censée) comique semble très fière de sa formidable et profonde comparaison à JCVD. Elle se vexe très fort quand Morano essaye d’attribuer le mérite de cette puissante comparaison à un autre journaliste : “je l’ai dis en premier hier sur i télé” … Et na !!!

Car que l’on veuille être misogyne ou non, l’échange entre ces deux femmes ressemblait fort à un crêpage de chignon de petites filles dans une cour d’école. Rien sur le fond. Ou si peu.

D’ailleurs, les critiques de la comique (vous êtes sûrs?) qui ne se prétend pas journaliste (c’est elle qui le dit) sur le fond ne concernent plus Nadine Morano, mais le président de la République. Et là, on a droit à la soupe micro-ondée socialiste des dernières années. La pauvre petite n’a rien de mieux a faire que de parler pour une 100 millième fois des mots “Karcher” et “racailles” employés par le président il y a environ 6 ans et que l’ensemble de la gauche nous ressort régulièrement comme preuve ultime que Sarkozy est un vilain facho… Lassant !

Outre son discours stéréotypé, on sent surtout derrière le sourire crispé de la jolie femme (on doit au moins lui concéder cela…), toute la haine et la hargne militantes.

On ressent surtout ce mépris propre au Parti Socialiste dans la dernière pique adressée à la Ministre (“ne pas confondre populaire et vulgaire”). D’une part, à moins d’être Président ou Premier Ministre on ne parle pas comme ça à un Ministre (ce manque de correction est un parfait symbole, précisément, de la vulgarité de notre société du spectacle que cette idiote prétend dénoncer). Pour qui se prend cette gamine mal élevée qui donne des leçons de vulgarité quand sa maman est condamnée à 2 ans de prison pour avoir exploité la misère de nombreux sans-papiers ?

D’autre part, les propos de cette chroniqueuse écervelée symbolisent parfaitement la pensée des élites socialistes. Elle trahi d’une certaine manière son appartenance au Parti Socialiste en s’appropriant ce qui constitue l’ADN rose depuis de trop nombreuses années : considérer ce qui est populaire comme étant vulgaire. Le peuple est donc vulgaire. No comment !

 


Clash entre Nadine Morano et Sophia Aram sur Inter par lesinrocks

Déjà 3 remarques sur cet article

  1. Joko dit :

    Oui, pathétiques personnages… Il n' y rien de plus à ajouter : ce serait leur faire trop d'honneur.

  2. BOULKANIS dit :

    Aram je lui mettrais bien une cartouche, quand à Morano elle donne plus envie de faire caca que de bander…

Laisser un commentaire