/>

Huffington Post : Anne Sinclair au coeur d’un nouveau scandale

Rédigé par lesoufflet le 19 janvier 2012.

dsk_anne_sinclair

dsk_anne_sinclairA quelques jours de la sortie du Huffington Post français, Anne Sinclair, la femme de DSK et future directrice éditoriale du nouveau site d’actualité est au cœur d’une nouvelle polémique. Avant même d’avoir commencé sa nouvelle mission, le comportement de la milliardaire inquiète les journalistes du Monde.

Depuis les débuts de l’affaire DSK, l’indécence de celle qui comparait les histoires sordides de son mari avec l’affaire Dreyfus n’est plus à prouver. Moins d’un an après s’être couverte de honte pour avoir toléré les agissements scabreux de son mari, la journaliste revient donc sur le devant de la scène médiatique française.

Sans complexe, Anne Sinclair a donné une grande interview au magazine géopolitique “Elle”, pour parler de son nouveau média et de sa carrière relancée en France. Ni pudique ni respectueuse des femmes possibles victimes de son “agresseur sexuel” de mari, elle n’a pas hésité à évoquer l’affaire DSK : « Le soutien inconditionnel, ça n’existe pas. On soutient si on a décidé de soutenir. Personne ne sait ce qui se passe dans l’intimité des couples et je dénie à quiconque le droit de juger du mien. Je me sens libre de mes jugements, de mes actions, je décide de ma vie en toute indépendance. »

Lundi 23 janvier, le Huffington Post sera officiellement lancé. Ce nouveau média, déclinaison du site anglo-saxon homonyme, se veut un site communautaire, mélange d’infos sérieuses et plus légères. Le nouveau jouet d’Anne Sinclair a même racheté le média participatif du Monde, Le Post qui correspondait un peu à la ligne éditoriale voulue. C’est d’ailleurs par cette collaboration avec Le Monde que le nouveau scandale est arrivé.

En effet, pour son introduction dans le paysage médiatique français, le Huffington s’est allié avec La Monde en le faisant entrer dans son actionnariat à hauteur de 34%. Depuis, la femme Porsche du peuple aurait abusé, selon les journalistes du Monde, de ce partenariat.

Plusieurs personnalités comme Rachida Dati ou Alexandre Adler aurait ainsi été invitées par Anne Sinclair, au nom du Monde, pour participer au Huffington Post. La conférence de presse du lancement du site aura lieu devant le logo du Monde et Anne Sinclair a effectué des séances photo dans le hall du célèbre quotidien… Trop pour les journalistes du quotidien qui s’inquiètent désormais de l’utilisation de l’image du Monde par Anne Sinclair à des fins personnels. “Anne Sinclair n’est plus journaliste. Depuis qu’elle a publiquement comparé l’affaire DSK à l’affaire Dreyfus, elle est partie prenante”, a ainsi expliqué l’un d’eux.

Mieux, c’est Anne Hommel et la société de communication Euro RSCG qui sont chargés de gérer le lancement du site. Une entreprise largement impliquée dans différentes affaires douteuses autour de la communication de DSK et clairement associée, aux yeux du tout Paris, au couple DSK/Sinclair.

De quoi justifier, pour les employés du Monde, une saisie de la Société des rédacteurs afin d’exiger des garanties d’indépendance par écrit de la part de la direction.

A voir le silence de l’ensemble de la classe médiatico-politique française sur les agissements de DSK depuis des années (notamment le silence du PS dans l’affaire Banon), on se demande ce qui inquiète les journalistes du Monde quant à leur indépendance. Envers DSK, et bon nombre de pontes socialistes, il semble qu’ils n’en aient jamais bénéficiée.

Décidément, les gens de réseau, d’argent et de pouvoir n’ont aucun scrupule…

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire